Tour de France au Danemark, J-115: Tintin était Danois*, le Tour de France aussi ?

Par Antoine Veyret | Publié le 07/03/2022 à 06:00 | Mis à jour le 07/03/2022 à 06:00
Photo : ©Unsplash
vélo Danemark nyhavn tour de france

Alors que le Tour de France 2022 s'élancera de Copenhague le 1er juillet, Lepetitjournal.com Copenhague vous proposera d'ici là des rendez-vous réguliers autour du thème de la petite reine au Danemark, la relation particulière des Danois au vélo, nous vous présenterons aussi l'équipe danoise, différents coureurs et les trois étapes qui seront disputées dans le royaume scandinave. 

 

Le Tour de France, c'est une grande aventure pleine de découvertes, de rebondissements, de coups tordus, de beaux moments. Cette année, notre Tour de France aura le goût d’un «Tintin au Danemark», épisode que nous nous plairons à rêver tout au long de ces 3 étapes.

 

Les Danois et le vélo 

Les Danois ont toujours été tournés vers le monde. Pays entouré par les eaux, ils se sont saisis de leurs bateaux pour descendre dans toute l’Europe, et aujourd’hui, Mærsk règne sans partage sur le commerce international de fret par container. Mais il n’y a pas que des histoires d’océans au Danemark. La petite reine a en effet une longue histoire d’amour avec le royaume nordique et il y a aujourd’hui plus de vélos que de voitures à Copenhague.

 

vélos garés Copenhague
©Joëlle Borgida 

 

Les mauvaises langues diront que le terrain - plat - offre un avantage considérable aux Danois pour se saisir de leurs 2 roues… Oui mais c’est sans tenir compte des conditions dantesques! Pluies, vents, neige… Alors qu’est ce qui fait que les Danois utilisent leurs vélos plus qu’aucun de leurs voisins Européen (et en particulier la France)?

 

Il y a l’industrie : le Danemark n’est pas un constructeur automobile, contrairement aux pays qui l'entourent. Puis l’histoire. Les chocs pétroliers dans les années 70, qui à l'époque ont grandement ébranlé les certitudes autour de la voiture. Il y a les décisions politiques, qui, par extension des circonstances et par pragmatisme a permis d’investir massivement dans des infrastructures adaptées : pistes cyclables, feux dédiés, repose-pieds aux intersections… 

 

Infrastructures vélo Copenhague
©Unsplash 

 

Il est extrêmement aisé de se déplacer en deux-roues, tout semble pensé pour faciliter leur utilisation. Il est ainsi possible d’embarquer facilement son vélo dans les trains, les métros, de regonfler ses pneus à des stands disséminés aux quatre coins de la ville, d’en louer très facilement pour la journée... l’économie locale en bénéficie également, en témoigne l’offre gigantesque de magasins de vélos !

 

L’amour du vélo donc, et par extension de la compétition cycliste. Le Danemark compte de nombreux redoutables cyclistes, d’hier (entre autres Tony Rominger, Henry Hansen, Michael Rasmussen) ou d’aujourd’hui (Jonas Vingegaard a terminé deuxième du tour l’année dernière, à 5 minutes de Pogacar au général!). 12 Danois ont ainsi gagné des étapes du Tour de France, et Bjarne Riis l’a même remporté, en 1996. Un solide palmarès.

 

Le Tour de France 2022 au Danemark 

Cette année, Le Tour s'exporte donc dans ce royaume du vélo, qui, après le rendez-vous raté de 2021 à cause de la Covid, l'attend de pied ferme, et lui promet une ferveur toute particulière. Ensemble nous allons découvrir l’enfer des pavés de Copenhague, les rudes cols de Nyborg, le coup de bordure de Vejle et finalement le sprint massif de Sonderborg !

 

Tour de France 2022 départ Danemark

 

 

Rendez-vous lundi 4 avril pour notre prochain article sur le sujet. Vive le vélo, vive le sport!

 

Palle Huld tintin danois
Palle Huld ©Wikipedia


* Hergé aurait effectivement été inspiré par un petit Danois aventurier pour son célèbre personnage. Palle Huld, acteur et aventurier Danois, gagne un voyage organisé par le journal Politiken et part faire le tour du monde. Son récit aurait fortement marqué le célèbre Belge. En inspectant les photos d’époque de Palle, la ressemblance est plus que frappante.

Antoine Veyret Copenhague petit journal

Antoine Veyret

Marié à une femme danoise et papa de deux petits franco-danois, Antoine vit l’expérience danoise en première ligne: il habite Copenhague mais sa belle-famille est jutlandaise: il apprend à aimer les deux faces du même pays.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale