Études à l'étranger : comment faciliter son intégration ?

Par Article Partenaire | Publié le 11/08/2022 à 10:47 | Mis à jour le 11/08/2022 à 10:47
3 personnes assises dans l'herbe en discutant

Partir étudier à l'étranger est une aventure en soi. Cela permet d'approfondir ses connaissances dans une langue et de s'immerger totalement dans la culture d'un pays. Mais si partir est une chose, encore faut-il savoir ce que l'on fera une fois sur place. Nous vous proposons des éléments de réponse dans cet article.

 

La nécessité de s'adapter à son nouvel environnement

Réussir ses études à l'étranger est avant tout une question de motivation. Les débuts sont parfois complexes et suivre des cours en langue étrangère n'est jamais aisé. Pourtant, il s'agit du meilleur moyen de progresser. L'adaptabilité est donc de mise lorsqu'on part pour un semestre ou plus via Erasmus ou tout autre organisme. Il est nécessaire de faire preuve d'ouverture d'esprit, afin d'apprécier au mieux la culture locale. Ainsi, vous ne souffrirez que peu ou pas du tout du choc culturel, notamment si vous partez loin de la France. On dit que pour vivre une expérience de ce type pleinement, mieux vaut s'éloigner de son cercle d'amis francophones. La tentation de parler français n'est que peu bénéfique et vous risqueriez de passer à côté de jolies rencontres.

 

Trouver un emploi en complément des études

Pour progresser plus rapidement, il peut aussi être intéressant de trouver un travail en complément de ses études. En plus de gagner un peu d'argent, vous apprendrez un vocabulaire spécifique au secteur dans lequel vous évoluerez. Si un semestre ou une année d'études à l'étranger est déjà un plus sur un CV, les recruteurs seront particulièrement réceptifs à un profil ayant une expérience professionnelle en plus. Cela présente deux autres avantages majeurs :

  • L'indépendance.
  • La spécialisation dans un secteur spécifique.
     

Dans le premier cas, votre salaire vous permettra de payer votre loyer, mais aussi de le placer ou d'en profiter pour partir à la découverte du pays dans lequel vous résidez. Dans le second cas, trouver un job vous permettra de vous spécialiser dans un domaine qui vous plaît, notamment s'il s'agit d'un stage effectué dans le cadre de vos études. Il ne faut pas non plus omettre que travailler à l'étranger donne accès à une plus grande variété de choix et ouvre des opportunités pour la suite de sa carrière.

 

Se construire une nouvelle vie sociale

Enfin, études à l'étranger riment aussi avec rencontres. La capacité à nouer de nouvelles relations avec d'autres étudiants ou des personnes rencontrées dans la vie de tous les jours facilitera l'intégration. Il s'agit aussi d'une manière de progresser plus rapidement dans les langues étrangères. Pour cela, il est conseillé de ne pas rester dans sa chambre ou son logement étudiant, mais de participer aux événements organisés par l'université. Vous pourrez aussi décider de vous inscrire dans un club de sport.  Se construire une vie sociale permet d'améliorer sa connaissance du pays et de créer un sentiment d'appartenance à celui-ci. Bien que cela ne soit pas toujours simple au début, notamment en raison de la barrière de la langue, il s'agit pourtant d'une belle opportunité. En fonction du lieu où vous résiderez, les rencontres pourront s'avérer plus simples.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale