Jeudi 1 octobre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

6 conseils pour gérer votre business entre deux expatriations

Par Delphine Boileau-Terrien | Publié le 11/08/2020 à 18:00 | Mis à jour le 12/08/2020 à 04:47
coaching business expatrié

Le départ ou le retour d’une expatriation peut être un moment difficile à gérer lorsqu’on est entrepreneure. Vous vous sentirez probablement débordée par la montagne de choses à prévoir particulièrement dans les conditions actuelles. Pour mieux gérer cette période incertaine, l’anticipation sera votre meilleure alliée. Comment concilier vos projets professionnels et personnels ? Que dire à vos clients ? Comment prendre soin de vous ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici 6 conseils pratiques qui pourraient rendre cette transition plus douce.

1. Prévenez vos clients

Votre organisation risque d’être fortement bouleversée par votre prochaine expatriation. Si vous avez des projets en cours ou des clients récurrents, la première chose à faire est de les prévenir. Cette étape est indispensable pour garder de bonnes relations commerciales. Soyez honnête et transparente sur la période que vous traversez, vos clients apprécieront. Par mail, par téléphone ou visioconférence, expliquez-leur que vous êtes entre deux expatriations et que vous risquez d’être moins disponible dans les semaines ou mois à venir. Rassurez-les : il s’agit d’une période transitoire !

2. Revoyez votre planning professionnel

Avant de contacter vos clients pour les prévenir de votre situation, vous devez absolument anticiper votre planning. Le but ? Impacter le moins possible les clients qui comptent sur vous. Faites un point global sur les prochaines semaines : certains projets se chevauchent ? Les dates de rendus sont trop justes ? Soyez raisonnable, vous ne pourrez pas tout gérer. Proposez de nouvelles deadlines à vos clients et voyez ensemble comment réajuster votre planning. Vous craignez leur réaction ? C’est tout à fait humain. Faites preuve de compréhension et de pédagogie, tout en restant ferme sur vos disponibilités.

3. Déléguer votre travail

Vous l’avez compris, vous allez probablement manquer de temps pour travailler sur vos projets professionnels. Si certains clients refusent de changer les deadlines initialement prévues, vous pouvez également déléguer tout ou partie de vos missions. N’hésitez pas à confier les tâches les plus chronophages et répétitives à votre équipe. Si vous aviez l’habitude de travailler seule, il est peut-être temps de faire appel à des partenaires de confiance ! Pour gagner du temps dans vos recherches, faites appel à votre réseau ou rendez-vous sur les plateformes de freelances. Pour plus de cohérence, gardez toujours la main sur les échanges avec vos clients et occupez-vous des missions les plus stratégiques.

4. Prenez de (vraies) vacances

Mener un projet d’expatriation est parfois long et fastidieux. Vous aurez probablement envie de mener de front votre vie personnelle, familiale et professionnelle. En voulant tout contrôler, vous risquez de vous épuiser. Vous devez donc préserver votre énergie et prendre du temps pour vous ressourcer. Je vous conseille de prévoir quelques jours de congés avant ou après cette période d’installation. L’objectif ? (Re)prendre des forces, profiter de vos proches et déconnecter de cet épisode stressant. Prenez soin de vous, vous n’en ressortirez que plus motivée !

5. Prévoyez du temps pour votre installation

Chercher un logement, trouver une école pour les enfants, effectuer les démarches administratives, de nombreuses obligations vous attendent… et votre journée ne fait que 24h ! Là aussi, cette notion de gestion du temps est essentielle. Concrètement, vous devrez planifier les moments liés à l’installation, directement dans votre planning. Vous avez deux possibilités :

  • Soit y consacrer une à deux journées entières (pratique pour regrouper certaines tâches) ;
  • Ou réserver quelques heures par jour pour avancer progressivement sur ces formalités.

À vous d’imaginer le rythme qui vous convient le mieux, en adéquation avec votre mode de vie et vos projets professionnels en cours.

6. Relativisez sur les résultats de votre activité

Pas de surprise, cette période de transition peut être synonyme d’une stagnation voire d’une baisse d’activités. Cependant, la croyance que « nous sommes notre entreprise » et que « si je ne travaille pas, rien ne va se passer » sont de vraies challenges dans la vie de l’entrepreneure. Je vous invite à anticiper au maximum votre communication et à l’automatiser pendant cette période. Ainsi, même si vous ne pouvez pas travailler à 100%, vous pourrez continuer à vous faire connaître, vous rendre visible et à accueillir des prospects. Par ailleurs, ce n’est pas parce que vous êtes moins présente à un moment donné que vos revenus en pâtiront. Vous pourrez tout à fait rattraper votre chiffre d’affaires lors du dernier trimestre.

 

Ayant moi-même connu plusieurs expatriations, je comprends parfaitement ce que vous vivez actuellement même si le contexte actuel est très particulier en termes de mobilité internationale. Si vous avez envie de passer cette transition en douceur et que vous souhaitez être conseillée sur la gestion de votre entreprise dans cette période si particulière, je me ferais un plaisir de partager avec vous mon expérience dans le cadre de mes accompagnements. Je serai à même de vous guider dans cette période pour préserver le succès de votre entreprise. Pour prendre rdv, cliquez Je prends rdv avec Delphine

Delphine Boileau-Terrien

Delphine Boileau-Terrien

Experte auprès des Femmes de challengeS qui veulent découvrir ET vivre du job qui leur colle à la peau, Delphine a accompagné une centaine de femmes à travers le monde à se reconvertir et lancer leur entreprise avec succès.
0 Commentaire (s)Réagir

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ