Compétitivité : où trouver les meilleurs talents dans le monde ?

Par Anne-Claire Voss | Publié le 22/11/2022 à 18:00 | Mis à jour le 25/11/2022 à 16:01
Le monde dérive-t-il vers une augmentation des inégalités de talents ? C’est la question que pose, dans son rapport 2022, l'indice mondial de compétitivité des talents

Le monde dérive-t-il vers une augmentation des inégalités de talents ? C’est la question que pose, dans son rapport 2022, l'indice mondial de compétitivité des talents. Conçu par l’école de management Insead en partenariat avec Portulans et Human Leadership Capital Institute, l’indice regroupe plus de 130 pays. Il établit la capacité de ceux-ci à attirer, retenir et développer le capital humain sur son territoire. 

 

 

Carte 2022 de l'indice mondial de compétitivité des talents

 

“L'objectif est d'être un outil d'action. Nous espérons toujours que les données, les contributions et les considérations contenues (...) pourront être utiles pour les décideurs des organisations privées et publiques impliquées dans la création de talents et d'emplois ”. Voilà les premiers mots du rapport 2022 de l'indice mondial de compétitivité des talents (conçu par l’école de management Insead en partenariat avec Portulans et Human Leadership Capital Institute). Englobant plus de 130 pays, cet indice établit la capacité de ces régions à attirer, retenir et développer le capital humain sur son territoire. Et pour mesurer, l’Insead s’est basée sur de nombreux critères, tels que l’apprentissage des habitants tout au long de la vie, l'ouverture sur l'extérieur, le degré d'employabilité, la capacité à retenir les talents, le bien-être social en entreprise…etc 

 

Suisse, Singapour ou Danemark : quels sont les meilleurs pays aux meilleurs talents ? 

La Suisse, Singapour et le Danemark se classent dans le trio de tête. Et les pays européens dominent le top 25 avec la Norvège, la Belgique, l’Allemagne ou encore la France. La Suisse  est particulièrement forte lorsqu'il s'agit de favoriser et de retenir les talents, l'accès aux opportunités ou encore d'apprentissage tout au long de la vie. Singapour, de son côté, brille dans le domaine des compétences en connaissances globales. Ce pays figure également dans le top 3 des piliers liés à l'attraction, à la croissance et à l'innovation. Le Danemark, lui, entre dans le top 3 pour la première fois depuis le lancement de l'indice, en 2002. Son rang élevé est le résultat de performances solides et constantes dans tous les domaines.

 

Le rapport souligne également : “L'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, Israël, le Japon et les Émirats arabes unis figurent tous dans le top 25 de la compétitivité mondiale en matière de talents. Leurs succès ne peuvent être niés, et ils méritent à la fois reconnaissance et considération car ils ont le potentiel d'inspiration pour les autres.” 

 

La France : des difficultés pour attirer des talents ? 

La France maintient sa position (19e rang) par rapport à l’année dernière. Cela s’explique en grande partie par sa capacité à développer les talents (9e dans le monde), notamment grâce à la qualité de ses infrastructures de formation et à la formation tout au long de la vie (2e rang mondial). En revanche, elle a des difficultés à attirer les talents et n’est que 25e à cet égard. Elle doit avoir une plus grande ouverture sur le monde extérieur mais aussi une meilleure inclusion des minorités et des immigrants. La France est à la 81e place en tolérance des minorités.

 

Des inégalités accentuées par le Covid-19 et la guerre en Ukraine

Pour 2022, le rapport met en exergue les inégalités ayant été accentuées par la crise du Covid-19 et la guerre en Ukraine. De fait, la "grande divergence" entre les pays les plus riches et les plus pauvres se poursuit : “les données actuelles indiquent qu'elle devrait s'accentuer dans les années à venir (...) Elle est publiée dans une période de grande incertitude et dans le contexte de nombreux changements qui pourraient profondément affecter la compétitivité des entreprises.”

 

Quels sont les pays aux plus faibles talents ? 

La pertinence de ce rapport repose en partie sur sa démonstration des interconnexions entre les différents problèmes mondiaux. Qui dit pauvreté, sous-entend généralement inégalités des sexes dans le monde du travail ou secteurs en difficultés de développement. La carte montre que les pays d'Afrique, ainsi que des parties importantes de l'Amérique latine et de l'Asie centrale, sont des pays qui se situent du “mauvais côté” de la fracture des talents. Tout en bas du classement se trouvent l’Ethiopie, le Congo et le Tchad. 

 

Malgré le Covid-19 et la guerre en Ukraine, le rapport tient à être encourageant : “Le COVID nous a enseigné des leçons importantes à cet égard. L'une d'elles est qu'en temps de crise, les plus faibles sont ceux qui souffrent le plus. Une autre est que, dans des conditions extrêmes, ce qui paraissait impossible devient parfois réalisable, et que notre vision de l'avenir change dans le processus.” 

 

Top 10 des pays ayant le meilleur indice de talents : 

  1. Suisse
  2. Singapour
  3. Danemark
  4. États-Unis
  5. Suède
  6. Pays-Bas
  7. Norvège
  8. Finlande
  9. Australie
  10. Royaume-Uni
Anne-Claire Voss

Anne-Claire Voss

Diplômée d'un Bachelor en Management et médiation culturelle à l'ICART (Paris), elle décide de réaliser un Master en journalisme à l'ISFJ (Paris) et de se former avec notre rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale