Parc national du Connemara : des lacs et bien plus encore !

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 23/08/2022 à 20:00 | Mis à jour le 25/08/2022 à 11:20
Connemara

« Des nuages noirs qui viennent du nord, colorent la terre, les lacs, les rivières, c'est le décor du Connemara » chantait Michel Sardou en 1981 dans sa célèbre chanson Les Lacs du Connemara. Situé à l'ouest de l'Irlande, la région du Connemara dégage une atmosphère particulière, presque mystique. Les couleurs s'entremêlent et les courbes des vallées conférent à ce territoire une beauté difficilement égalable. Une région prisée par les touristes, représentant l'une des principales sources économiques de la province.

Au sein de cette zone géographique de l'ouest de l'Irlande se trouve le parc national du Connemara, qui est l'une des destinations touristiques les plus populaires d'Irlande. Le parc est situé dans le comté de Galway et est un endroit formidable à visiter si vous recherchez des vues à couper le souffle et de nombreuses activités de plein air.

Le parc national du Connemara couvre plus de 3 000 hectares de terres et présente une grande variété d'habitats, notamment des montagnes, des tourbières, des lacs et des forêts. Le parc est un endroit idéal pour les randonneurs, les cyclistes et les passionnés de faunes et de flores, car il y a beaucoup de sentiers à parcourir et d'animaux sauvages à observer.

 

Connemara

 

Comment se rendre au Parc National du Connemara ?

L'entrée du parc se situe aux abords de la petite bourgade de Letterfrack. Si vous vous rendez au parc national du Connemara depuis Dublin, il vous faudra environ trois heures pour vous y rendre. La meilleure façon de s'y rendre est en voiture, mais il y a aussi des bus qui circulent entre les deux endroits.

 

 

Que faire dans le parc national du Connemara ?

Une fois dans le parc, il y a de quoi faire. La randonnée est un excellent moyen d'explorer la beauté naturelle du parc, et vous avez le choix entre plusieurs sentiers, en fonction de votre niveau de forme physique.

 

Vous pouvez par exemple vous attaquer à l'ascension du Diamond Hill, érigé à plus de 445 mètres d'altitude. L'un des douze sommets de la célèbre chaîne de montagnes des Twelve Bens est gravi chaque année par une flopée de touristes, grimpeurs confirmés ou non. Pas de panique, des sentiers sont aménagés au milieu des tourbières. Au sommet, une valse de falaises nous entoure, de quoi donner le vertige. Le spectacle est à couper le souffle. Le temps aussi de se laisser émerveiller par le fjord de Killary, l'unique fjord irlandais !

Diamond Hill, Connemara
Sentier pédestre vers le Diamond Hill

Il faut compter une heure et demie pour atteindre ce point culminant mais deux autres balades plus courtes permettent de profiter d'une vue imprenable sur la campagne locale et sur cette côte aussi irrégulière que mystique. Des vestiges de la présence humaine sont encore visibles à certains endroits du parc comme des tombes mégalithiques vieille de 4.000 ans ou des restes de l'ancienne route menant à Galway.

Fjord de Killary, Connemara
Fjord de Killary, Connemara

Si vous ne vous sentez pas aussi aventureux, pourquoi ne pas vous promener sur les rives du lac Lough Inagh ? Ce lac paisible offre des vues époustouflantes. Comme vous l'aurez peut-être deviné, Lough signifie Lac en irlandais !

lough inagh
Lough Inagh

 

Si vous préférez le vélo, le parc propose de nombreuses pistes cyclables. Les itinéraires varient en longueur et en difficulté, il y en a donc pour tous les goûts.

La faune et la flore du parc

Outre la dizaine de types d'oiseaux (rouges-gorges, troglodytes, grives, étourneaux...), il n'est pas rare d'apercevoir des renards ou des hermines et, pour les plus chanceux, le fameux poney Connemara. Issu d'un croisement involontaire entre le poney sauvage local et le cheval, il est désormais domestiqué mais se balade en toute liberté dans les pâturages.

Les tourbières et les landes, essentiellement composée de bruyère, constituent la majorité de la flore locale. L'ajonc aux fleurs jaunes pousse également en grande quantité (les nombreux jours de pluie aidant...) mais est plutôt assimilé à une « mauvaise herbe », dixit la responsable du centre d'accueil.

 

Connemara

 

Connemara

Si l'envie vous prend de rester quelques jours dans cet havre de paix, l'auberge Old monastery ne manquera pas de rajouter un peu de romantisme à votre séjour : grandes chambres, décoration chaleureuse et accueil bienveillant du propriétaire des lieux. D'autres endroits tout aussi magnifiques comme la sky road de Clifden finiront par vous convaincre de rester. Tourbe, végétation florissante, faune et flore surprenante , vue imprenable et accueil chaleureux... voilà « le décor du Connemara ».

Dans l'ensemble, le parc national du Connemara est un endroit magnifique qui offre de nombreuses activités pour les visiteurs de tous âges. Que vous soyez adepte de randonnées à pied ou à vélo, ou que vous vouliez simplement admirer des vues à couper le souffle, ce parc vaut vraiment le détour.

Pour plus d'informations, connecter vous sur les sites du Parc national et de l'auberge Old monastery

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'édition Dublin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale