Lundi 26 juillet 2021

La modernisation de Chiang Mai sous le prisme architectural

Par Catherine Vanesse | Publié le 12/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 15/03/2021 à 01:22
Photo : Photo : Alberto Cosi - Le bâtiment de dessin technique de l’Université de Chiang Mai a été réalisé par l’architecte Amon Sriwong en 1972
faculte dessin technique universite chiang mai

Un architecte et un photographe invitent à se plonger dans l’histoire de Chiang Mai à travers les bâtiments des années 1960-1970, une période au cœur de la modernisation de la ville.

À travers leur livre “Architecture Moderne - Bâtiments de Chiang Mai dans les années 1960 et 1970”, le photographe Alberto Cosi et le professeur d’architecture contemporaine Sant Suwatcharapinun invitent à découvrir des bâtiments des années ‘60 et ‘70, une période qui tranche des constructions traditionnelles ou de style ‘Lanna’. 

Pour Sant Suwatcharapinun, “l’architecture d’une ville reflète les changements de la société et témoigne de la manière de vivre de ses habitants à travers le temps”.

L’ouvrage revient brièvement sur les débuts de la modernisation de Chiang Mai en 1883, date à laquelle le Lanna passe sous la juridiction du Royaume du Siam. A partir de là, l’influence du pouvoir central de Bangkok, l’uniformisation du système scolaire, le développement des transports avec la construction de la gare ferroviaire en 1921, l’arrivée de migrants chinois qui s’étaient initialement installés à Bangkok, sont autant de facteurs qui vont contribuer à moderniser la ville de Chiang Mai. 

Architecture fonctionnelle

Construite en 1964, l’Université de Chiang Mai est un pur exemple de l’architecture des années 1960. Un style qui se démarque par ses lignes horizontales et verticales, ses structures rectangulaires, son absence de décorations et de fioritures, ses toits plats et ses espaces ouverts conçus pour laisser circuler l’air et assurer une ventilation naturelle. 

Loin d’être unique, l’architecture des années 1960-1970 est similaire dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Au Cambodge, Vann Molyvann est le chef de file du mouvement que l’on nomme “The New Khmer Architecture”. 

Dictée par les conditions climatiques, l’architecture de l’époque utilise principalement le béton, joue sur les volumes pour créer des espaces ombragés, à l’abri de la pluie et ventilés naturellement. Résolument moderne, le style des années 1960-1970 marque aussi un tournant en se détachant de la culture locale et du style lanna, il faut dire que de nombreux bâtiments publics de Chiang Mai ont été construits par des architectes de Bangkok. 

Dans une ville qui revendique une forte identité lanna et qui continue de construire, en particulier pour attirer les touristes, des hôtels, restaurants ou habitation dans le style lanna, l’auteur pointe le risque de voir certains bâtiments “modernes” détruits, car “tout le monde ne voit pas la valeur historique de certaines constructions, en particulier celles des années 1950-1970”. 

Lepetitjournal.com a répertorié sur une carte 10 bâtiments issus du livre MODERN ARCHITECTURE Chiang Mai Buildings in the ’60s and ‘70s”. L’ouvrage présente un total de 42 lieux richement illustrés par des plans et les photographies d’Alberto Cosi. Une manière de découvrir avec un regard neuf certains édifices de la ville et de garder une trace historique.

“MODERN ARCHITECTURE Chiang Mai Buildings in the ’60s and ‘70s”
Accessible en version ebook en anglais et en thaïlandais au prix de 260 bahts
 

 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TECHNOLOGIES

Pourquoi les prochains smartphones seront-ils "made in India" ?

Augmentation de fabrication d’Iphones ou production d'équipements 5G par Nokia, arrivée de Samsung : l’Inde semble le lieu de prédilection pour les fabricants de smartphones en ce moment. Pourquoi ?