Dimanche 25 octobre 2020
Chiang Mai
Chiang Mai

Escapade créative à Chiang Mai le temps d’un week-end

Par Catherine Vanesse | Publié le 30/09/2020 à 10:00 | Mis à jour le 30/09/2020 à 15:26
Photo : Catherine Vanesse - La galerie Dream Space met en avant les graffitis des artistes thaïlandais
120134499_1039053483219806_4689118290500338822_n

Si Chiang Mai est surtout connue pour ces temples, ces traditions et sa nature environnante, la Rose du Nord est également une ville tournée vers l’art et l’artisanat.

À côté des temples, sanctuaires d’éléphants et treks dans la jungle, la ville de Chiang Mai essaye depuis plusieurs années de s’imposer en tant que pôle culturel et créatif en Thaïlande. En octobre 2017, l’UNESCO a ajouté Chiang Mai à sa liste des villes créatives. La Rose du Nord rejoint ainsi un réseau de 180 villes qui placent l’innovation et la créativité au cœur de leur stratégie urbaine pour un développement durable et plus inclusif. 

Une étape parmi d’autres dans une politique initiée depuis quelques années la ville Chiang Mai avec, entre autres, la mise en place du Creative Chiang Mai (CCM) pour faire de la Rose du Nord “une ville innovante, une zone économique spéciale et un hub de la créativité”.

Plusieurs événements attirent également l’attention au niveau national et international. Initiée en 2014, la Chiang Mai Design Week (du 5 au 13 décembre 2020) attire chaque année plus de 100.000 visiteurs curieux de découvrir ce qui se fait de mieux en termes de design et d’artisanat dans la région. Le Chiang Mai Design Award s'évertue quant à lui de promouvoir les jeunes créateurs depuis 9 ans. Nouveau venu sur la scène, Secret Art Night, qui organisera une nuit des galeries le 28 novembre. 

Outre tous ces événements ponctuels, il existe de nombreux lieux à découvrir tout au long de l’année, dans le centre de Chiang Mai mais aussi aux alentours. 

MAIIAM

Ouvert depuis 2016, le MAIIAM est souvent considéré comme le meilleur musée d’art contemporain d’Asie du Sud-Est. Créé par Jean Michel Beurdeley, feu son épouse Patsri Bunnag et son fils Eric Bunnag Booth, le musée offre la possibilité de découvrir la collection privée que la famille a accumulée au cours des trente dernières années. Situé dans un bâtiment de 3000 m², ce sont plus de 200 oeuvres, peintures, sculptures, multimédias, qui sont accessibles au public. Une collection d’artistes principalement thaïlandais ou d’Asie du Sud-Est avec entre autres : Montien Boonma, Kamin Lertchaiprasert, Chatchai Puipia et Araya Rasdjarmrearnsook, Navin Rawanchaikul, Natee Utarit, Vasan Sitthiket, Pinaree Sanpitak et Rirkrit Tiravanija. La boutique du musée propose également une belle sélection de livres, en français ou en anglais, dédié à l’art en Thaïlande. 

maiiam
Oeuvre de Navin Rawanchaikul “Super(M)art Bangkok Survivor” - photo Catherine VANESSE

La galerie d’art Toot Yung à Mae Rim

À une trentaine de kilomètres de Chiang Mai, dans un cadre verdoyant et on ne peut plus serein, le Toot Yung Art Center est un véritable centre d’art avec d’un côté une galerie et une grande maison conçues par Udom Dansakchai ainsi que deux autres maisons, plus petites, en bois. L’espace accueille des expositions d’artistes contemporains ainsi que des artistes pour des résidences ou encore des événements culturels. Comme l’explique Myrtille Tibayrenc, directrice artistique du Toot Yung Art Center, l’objectif est de créer un espace de rencontre pour les artistes étrangers et locaux, amateurs d’art, artisans, musiciens, écrivains… Isolé de la ville et en pleine nature, ce nouvel espace a en effet de quoi inspirer. Myrtille, elle-même artiste, y a d’ailleurs installé son atelier. 

toot-yung
Installée dans un écrin de verdure à Mae Rim, la galerie Toot Yung accueille des oeuvres d'artistes locaux et internationaux

Un jardin érotique

Lieu insolite et paisible à la fois, l’Erotic Garden a de quoi surprendre le visiteur. Si les représentations phalliques ne sont pas rares en Thaïlande, comme en témoignent la décoration de certains temples ou l’abondance de pendentifs en forme de pénis sur les marchés, ces membres virils symbolisent avant tout la fertilité ou la puissance, le côté charnel restant souvent tabou. La propriétaire des lieux a décidé d’offrir un espace pour combler ce manque en créant un jardin érotique où le paysage prend la forme d’un corps de femme allongée et où chaque détail invite à découvrir la sensualité de la nature et des oeuvres d’art disposées ci et là. 

Erotic-Garden

Des graffitis au coin de la rue

L’art urbain est particulièrement présent à Chiang Mai. Des artistes de renommée internationale tels qu’Alex Face et Mue Bon ainsi que de nombreux graffeurs de Chiang Mai tels que Sanchai, Mauy, Waris et Kanaet ont laissé leurs empreintes en différents lieux de la ville que ce soit à l’intérieur des murailles de la vieille ville ou à l’extérieur. 

Pour se faire une idée des artistes présents à Chiang Mai, Dream Space, une galerie dédiée à l’art urbain qui met à l’honneur les graffeurs thaïlandais tels qu’Alex Face, Mue Bon, Goh-m, Gong Klomklieng… 

Dans le centre-ville, plusieurs fresques sont visibles aux alentours de l’ancienne prison des femmes ainsi que dans les ruelles aux abords de Thapae Gate. Dans le quartier de Jed Yod, les rues Liab Klong Fang Kwai et Liab Klong Song Nam sont connues des habitants comme la “rue de l’art”. Au nord de la ville, le Jing Jai Market est également un spot incontournable. 

graffitis-jj-market
Nate Supakitchumnan - Fresques murales au JJ Market

Marchés d’artisans

En plus de faire un arrêt au Jing Jai Market pour découvrir l’art urbain, le marché qui s’y tient tous les week-ends permet de découvrir de nombreux artisans et de trouver des vêtements, bijoux, céramiques uniques. 

Dans le quartier du Wat Umong se trouve Baan Kang Wat, une sorte de petit village d’artisans. Ouvert tous les jours, c’est surtout le samedi matin qu’il est intéressant de s’y rendre. En plus des habituelles boutiques, un véritable marché prend place avec des vendeurs qui proposent des vêtements et objets que l’on ne trouve pas ailleurs. 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Chiang Mai

INTERVIEW

Rencontre avec Tassanai Buranupakorn, le maire de Chiang Mai

Maire de la municipalité de Chiang Mai depuis 2009, Tassanai Buranupakorn envisage de prendre ses distances avec la politique. En attendant,il revient sur les changements qu’il a mis en place