Samedi 15 mai 2021
Cambodge
Cambodge

Covid, vers un traitement à domicile des cas les moins graves

Par Raphaël FERRY | Publié le 07/04/2021 à 06:53 | Mis à jour le 07/04/2021 à 07:08
Coronavirus

Le Premier ministre cambodgien a demandé au ministère de la Santé de préparer des directives pour le traitement à domicile des personnes présentant des symptômes légers de la COVID, alors que la récente augmentation du nombre de cas met une pression énorme sur le système de santé du pays.

 

Dans un message audio publié mardi, Hun Sen a déclaré que le ministère devait créer un "code de conduite" pour traiter les patients à domicile en toute sécurité, sans mettre en danger la santé des autres membres de la famille.

Nous ne pouvons pas traiter tout le monde [dans un hôpital] si les cas augmentent de plus en plus.

a-t-il déclaré.

"Même si nous ajoutons plus d'établissements de santé, ils sont toujours insuffisants. La seule solution est de garder les patients présentant des symptômes légers à domicile pour les traiter", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a déclaré qu'au moins 50 % des patients étaient prêts à être traités à domicile.

"Je pense que nous arrivons à un point où l'événement du 20 février ne s'est pas amélioré, en particulier à Phnom Penh et dans la province de Kandal", a-t-il déclaré.

Les efforts du gouvernement

Le Cambodge a enregistré 2 293 cas de COVID-19 depuis le 20 février, l'incident de transmission communautaire le plus récent, et a signalé 22 décès attribués à la maladie. Le ministère de la Santé a déclaré mardi que 1 003 patients sont actuellement traités dans les établissements de santé du pays.

L'explosion des cas a conduit le gouvernement à transformer l'hôtel The Great Duke à Phnom Penh en un hôpital de fortune et à nationaliser l'hôpital pour femmes Nokor Tep grâce aux dons privés de magnats et de sociétés influentes ainsi que de la famille royale.

Hun Sen a ajouté que chaque patient recevrait 20 000 riels, soit 5 dollars, par jour pour son traitement à domicile. Il a également souhaité que davantage d'équipes médicales mobiles participent à ce nouvel effort.

Le traitement à domicile a été couramment utilisé dans différents pays pour alléger la pression sur les hôpitaux et les ressources limitées, telles que les lits de soins intensifs et les ventilateurs.

Les recommandations

Déjà aux Etats Unis les centres de contrôle recommandent que toute personne présentant des symptômes légers ou un cas asymptomatique puisse s'isoler chez elle et ne doit pas être hospitalisée.

Ils recommandent d'isoler la personne malade dans une "chambre de malade" et, idéalement, de lui faire utiliser une salle de bain séparée, de surveiller régulièrement ses symptômes, de ne rien partager avec le malade et encouragent le port de masques.

L'Organisation mondiale de la Santé indique que les personnes présentant des facteurs de risque élevés, comme les personnes âgées, les fumeurs, les obèses, les personnes atteintes de maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires ou le diabète, peuvent avoir besoin d'une évaluation plus approfondie avant d'être recommandées pour un traitement à domicile.

En outre, les directives de l'OMS recommandent un lavage des mains adéquat, l'absence de visiteurs, une désinfection sûre de la chambre de la personne malade et un nettoyage ou une élimination sûrs des matériaux utilisés par le patient.

Hier le ministère de la santé déplorait 72 nouveaux cas tous sauf un, liés à l’incident du 20 février.

32 nouveaux cas ont été découverts à Phnom Penh, 22 dans la province de Preah Sihanouk, 9 dans province de Kandal; 3 dans les provinces de Siem Reap et Pursat; et 1 dans les provinces de Prey Vèng et Kampot.

raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENVIRONNEMENT

Des ibis en avance sur leur migration

Une colonie d'ibis falcinelles - une espèce d'oiseau migrateur - a été observé dans une zone protégée de Takeo fin avril.  un phénomène nouveau, selon BirdLife International Cambodia P