Le Premier Ministre évoque l’état d’urgence

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 07/12/2020 à 10:43 | Mis à jour le 07/12/2020 à 11:41
Photo : AKP
Hun sen

Hun Sen a fait savoir hier qu'il avait déjà rédigé un décret royal et une lettre pour Sa Majesté le Roi ainsi que des sous-décrets et des lettres pour les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat sur la déclaration de l'état d'urgence.

S’il se tient prêt, le premier ministre répugne toutefois à devoir s’y résoudre « Je ne veux pas le faire parce que l'économie nationale sera complètement bloquée. » a-t-il affirmé.

Tout se passe comme s’il ne s’interdisait aucun moyen pour lutter contre l’épidémie depuis les premiers cas de contaminations endogènes du 28 novembre. Depuis ce jour, 32 cas de transmission communautaire ont été comptabilisés.

Pour endiguer la propagation du virus les autorités cherchent à identifier tous les foyers de contaminations.  Depuis le 28 novembre. 11.305 cas contacts ont été testés. Les entreprises, les bâtiments dans lesquels des cas positifs ont été découverts ont été fermés.

Les noms des personnes contaminées sont diffusés pour permettre à ceux qui les ont côtoyées d'aller se faire tester.

Le gouvernement royal a réquisitionné le stade olympique jusqu’au 12 décembre. Le site est utilisé pour la deuxième série de tests des personnes des cas contacts.

Stade olympique Phnom Penh

Il a aussi distribué quatre millions de masques : trois à Phnom Penh et un pour la province de Siem Reap.

Le ministère de la Santé insiste sur une mise en quarantaine stricte et un respect continu des règles sanitaires afin de prévenir la transmission à grande échelle dans le pays.

Les magasins sont sous surveillance, ceux qui ne respecteraient pas les protocoles seront fermés.

« Nous n'avons pas de meilleur choix que d'assurer la distance sociale et individuelle, le port de masque et la pratique d'hygiène entre les clients et les vendeurs », a souligné le premier ministre.

Les mesures plus souples de quarantaine concernant jusqu’à présent les voyages d’affaire ont été suspendues. Dorénavant, une quarantaine stricte s’impose à tout nouvel arrivant dans le royaume.

Promulguée le 29 avril 2020, c’est-à-dire un peu plus d’un mois après la découverte du virus dans le pays, la loi sur la gestion de la nation en état d'urgence stipule que l'état d'urgence est déclaré lorsque la nation est confrontée à des dangers tels que la guerre ou une invasion étrangère, des problèmes de santé publique causés par des pandémies, un chaos grave pour la sécurité nationale et l'ordre public et une calamité grave menaçant ou causant des dangers à l'échelle nationale.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale