Mardi 4 août 2020

Des mesures d’urgence prises pour sauver le tourisme à Angkor

Par Virginie Vallée | Publié le 03/03/2020 à 20:05 | Mis à jour le 05/03/2020 à 08:57
Photo : Le temple de Ta Prohm. Crédits : Anandajoti Bhikkhu / Flickr Creative Commons
angkor tourisme coronavirus

Pour parer à la baisse de fréquentation des temples d’Angkor et soutenir l’économie locale, le gouvernement cambodgien a pris des mesures d’urgence fin février. La chute du nombre de visiteurs dans le parc archéologique d’Angkor a atteint 56% en février par rapport au mois de février 2019.

Le gouvernement cambodgien a décidé de prolonger la durée de validité des billets d’entrée dans les temples d’Angkor afin d'augmenter l'attractivité du parc pour les touristes étrangers. Les billets un jour sont donc valables deux jours, les billets trois jours passent à cinq et les billets de sept jours permettent d'entrer pendant dix jours sur la zone archéologique. Cette promotion entrée en vigueur le 25 février est valable pendant quatre mois.

La chambre du commerce et de l’industrie France-Cambodge (CCIFC) s’est félicitée de cette décision dans un communiqué publié le 28 février. Une autre mesure appréciée par les entrepreneurs français et visant à soutenir l’économie locale est l’exonération fiscale temporaire pour les hôtels de Siem Reap.

Amorcée en 2018, la baisse régulière de fréquentation des temples d’Angkor par les touristes étrangers est devenue une chute incontrôlée depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Par rapport à janvier 2019, le nombre de visiteurs en janvier 2020 a baissé de 17,89 %. Si l’on compare les mois de février 2019 et février 2020,  le nombre de visiteurs diminue de 56,48%. Les visiteurs en provenance de Chine représentent le plus grand manque à gagner pour le secteur. 

Le porte-parole du ministère du tourisme cambodgien Tith Chantha a annoncé que le ministère du tourisme dans le même temps s’efforçait d’améliorer l’offre touristique dans la région pour attirer des visiteurs locaux.  

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Face au phénomène de baisse des recettes publicitaires qui touche l'ensemble des médias, nous avons besoin de votre soutien.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Judas Priest mer 04/03/2020 - 04:35

Seuls les hôteliers de Siem Reap seraient donc affectés par cette baisse ? Absolument pas, le tourisme dans son ensemble souffre, en particulier les provinces éloignées qui n'ont aucun tourisme d'affaires ! Il est important que le gouvernement généralise cette mesure à l'ensemble du territoire cambodgien, sinon beaucoup d'hôtels et de guesthouse vont tout simplement mourrir.

Répondre