Lundi 17 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’Alliance française de Siem Reap ouvrira en décembre

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 26/11/2018 à 20:00 | Mis à jour le 27/11/2018 à 04:15
Photo : Les futurs locaux de l'Alliance française à Siem Reap. Crédits: page Facebook de l'Alliance
Alliance française Siem Reap

Devenir un centre culturel majeur de la ville des temples d’Angkor, tel est l’objectif que s’est fixé la future Alliance française qui ouvrira courant décembre à Siem Reap.

L’annexe de l’institut français présente à Siem Reap ayant été fermée en 2016, une attente s’est vite manifestée de la part de la communauté française de la première ville touristique du Cambodge. Après un premier projet avorté, un second plus structuré et soutenu par le groupe d’hôtellerie Thalias a lancé l’initiative de l’ouverture d’une Alliance française à Siem Reap. « L’attente des expatriés français était intense », indique Serge Bellini, directeur exécutif de l’Alliance française de Siem Reap et ancien attaché de coopération pour le française à l’ambassade de France à Phnom Penh. « Mais il existe également une volonté de la part des Cambodgiens et des ressortissants d’autres nationalités de voir s’ouvrir à Siem Reap un centre culturel d’envergure ». Les Alliances françaises, associations de droit local agréées par la Fondation Alliance française, sont distinctes des Instituts français, qui dépendent des pouvoirs publics français.

« Les locaux de l’Alliance française - 600 mètres carrés répartis sur quatre étages - seront ouverts au public progressivement entre décembre et janvier », indique Serge Bellini. Le fonctionnement traditionnel des alliances française s’articule autour de quatre semestres dès le début de l’année civile. Cinq salles de classe, une médiathèque comprenant plus de 3000 titres orientée vers la jeunesse, le FLE, le tourisme, la civilisation et la littérature, des espaces de coworking et une connexion internet de qualité permettront de faire de l’alliance un outil culturel et numérique innovant dans l’une des villes les plus attractives du Cambodge. L’Alliance française sera située dans le centre-ville de Siem Reap, près du restaurant Khema et de l’agence locale de la BRED.

L’Alliance française emploiera majoritairement du personnel cambodgien, excepté les enseignants de français. Les cours, dispensés pour les enfants à partir de 4 ans pour le français, engloberont également des domaines plus spécifiques, incluant le français de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme. L’Alliance française prévoit d’accueillir par ailleurs d’interventions extérieures et des formations professionnelles de courtes durées.

Le centre culturel et d’enseignement comptera cinq employés permanents. L’Alliance française ambitionne de compter à terme 400 élèves, chiffre qui correspond au nombre de personnes qui suivaient les cours de français de la branche de l’Institut français à Siem Reap avant sa fermeture.

Plus d’informations sur le site de l’Alliance française de Siem Reap
 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

HOMH YANGG TAO mar 27/11/2018 - 13:41

pourquoi utiliser des termes anglais dans un texte de l'alliance Française ? ...

Répondre