Vendredi 22 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’AEFC soutient les Français en difficulté au Cambodge

Par Virginie Vallée | Publié le 15/10/2019 à 19:50 | Mis à jour le 16/10/2019 à 06:11
Photo : La soirée Beaujolais organisée par l'AEFC à l'ambassade de France en 2018.
aefc

L’Association d’entraide des Français du Cambodge (AEFC) apporte un soutien aux Français du Cambodge en grande difficulté depuis 2008.

L’Association d’entraide des Français au Cambodge (AEFC) intervient dans des situations de détresse, de misère, d’urgence et d’indigence depuis 2008. Créée par quelques expatriés de longue date ayant été témoins de situations extrêmes chez leurs compatriotes, l’association de loi 1901 mène des actions humanitaires et de bienfaisance en étroite collaboration avec les autorités consulaires et les services sociaux de l’ambassade de France.

Les bénévoles de l’AEFC ont un champ d’action très large. Depuis février 2019, date du dernier changement de bureau, l’AEFC a reçu près de 250 sollicitations de Français au Cambodge allant de demandes de soutien administratif (démarches auprès des autorités, recherche de ressortissants, négociations entre associés français et cambodgiens…) en passant par des dossiers d’aides financières ponctuelles sous forme de prêts. Les membres de l’AEFC effectuent des visites auprès de compatriotes incarcérés à Phnom Penh et Sihanoukville, à qui ils fournissent un soutien moral ainsi que de la nourriture. Depuis février, l’association a pris en charge trois hospitalisations urgentes et vitales pour des compatriotes n’ayant aucune assurance. « Il est nécessaire d’avoir une assurance santé lors d’une expatriation, souligne Jean-Claude Garen, président de l’AEFC et médecin à Phnom Penh. En France on soigne d’abord et après on regarde comment on se fait payer. Dans la plupart des pays, c’est l’inverse qui se passe. Si on n’a pas d’assurance, on n’a pas de soins ». Il arrive dans des cas extrêmes que l’association finance un rapatriement en urgence.

Présente à Phnom Penh avec une permanence au 50 de la rue 148 , l’association est active dans tout le Cambodge. L’association est financée par les cotisations annuelles des adhérents - 50 dollars pour les particuliers, 200 pour les entreprises - les dons et parfois des subventions du ministère des affaires étrangères. Des évènements festifs ponctuels sont organisés pour récolter des financements, comme une soirée paëlla organisée vendredi 18 octobre au restaurant Open Wine à Phnom Penh, dont la recette sera intégralement reversée à l’AEFC, ou la soirée Beaujolais qui aura lieu dans les jardins de l’ambassade de France le 15 novembre.

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Face au phénomène de baisse des recettes publicitaires qui touche l'ensemble des médias, nous avons besoin de votre soutien.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

0 Commentaire (s)Réagir