Mardi 24 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Sept personnes arrêtées lors du 3e anniversaire du meurtre de Kem Ley

Par Pierre Motin | Publié le 10/07/2019 à 20:00 | Mis à jour le 10/07/2019 à 20:00
Photo : Rassemblement mercredi 10 juillet dans le café de la station Caltex près de laquelle Kem Ley a été assassiné. Crédits : François Camps / Lepetitjournal.com Cambodge
kem ley commémoration arrestations

Sept personnes ont été arrêtées les 9 et 10 juillet pour avoir commémoré l’anniversaire de la mort du commentateur politique Kem Ley, tandis que d’autres personnes qui se sont rassemblées sur le lieu de l’assassinat ont été encerclées par la police.

Trois militants des droits de l’homme ont été arrêtés aux abords de la station Caltex Bokor à Phnom Penh, l’endroit où Kem Ley a été abattu le 10 juillet 2016 après avoir rejoint d’autres militants, dirigeants syndicats et membres de la société civile pour marquer cet anniversaire.

D’autres défenseurs des droits de l’homme ont été empêchés de déposer des fleurs sur le lieu du meurtre, plusieurs douzaines de policiers les encerclant alors qu’ils buvaient du café dans la station d’essence.

« Pourquoi est-il si difficile de permettre aux citoyens d'exercer leurs droits ? Plusieurs jeunes ont été arrêtés et des commémorations ont été bloquées, alors que les gens voulaient juste rendre hommage à Kem Ley », a déclaré sur Twitter Chak Sopheap, directrice du Centre cambodgien pour les droits de l'homme.

 

 

Mardi 9 juillet, l’ancien militant étudiant Kong Raiya et trois membres de sa famille ont été arrêtés pour incitation au chaos social.

24 ONG cambodgiennes et internationales de défense des droits de l’homme, dont Amnesty International, le Centre cambodgien pour les droits de l’homme et la Licadho ont appelé mardi 9 juillet le gouvernement cambodgien à établir une commission d’enquête indépendante et impartiale afin d’enquêter sur le meurtre de Kem Ley.

Connu pour ses positions très critiques envers le gouvernement cambodgien, le commentateur politique et militant Kem Leya été abattu le 10 juillet 2016 en plein jour alors qu’il dégustait un café à la station Caltex Bokor. Les autorités ont arrêté un ancien soldat, Oeuth Ang, arrêté en mars 2017 et condamné à la prison à perpétuité après une enquête et un procès vivement critiqués par des observateurs locaux et internationaux. La femme de Kem Ley, Bou Rachana, et ses cinq fils ont reçu l’asile politique en Australie.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail