Mercredi 23 septembre 2020

L’interdiction des jeux d’argent en ligne au Cambodge entre en vigueur

Par Pierre Motin | Publié le 02/01/2020 à 11:07 | Mis à jour le 02/01/2020 à 11:15
Photo : Un casino dans la ville de Poi Pet. Crédits : Scott Griffith / Flickr Creative Commons
casino cambodge

Le Cambodge a connu une baisse du nombre de casinos enregistrés sur son territoire après l’annonce de l’interdiction des jeux d’argent en ligne, qui est entrée en application le 1er janvier 2020.

Le gouvernement cambodgien a annoncé lundi 30 décembre qu’il allait conduire des inspections dans les casinos afin de s’assurer que l’interdiction des jeux d’argent en ligne dans le royaume est bien appliquée. Le Cambodge avait pris la décision en août dernier de cesser d’accorder des permis pour les jeux d’argent en ligne.

D’après Ros Phearun, un porte-parole du ministère de l’économie et des finances, le gouvernement a pris cette décision pour lutter contre le blanchiment d’argent, ajoutant que les autorités n’ont pas les capacités pour surveiller ce type de technologie. Selon lui, les casinos qui ne respecteront pas cette interdiction perdront leur licence.

Les jeux d’argent en ligne ont alimenté l’explosion du nombre de casinos enregistrés dans le royaume, notamment dans la cité côtière de Sihanoukville. Une très grande partie de ces investissements proviennent de Chine.

« Si l’économie cambodgienne continue à dépendre des jeux d’argent en ligne, la sécurité nationale du Cambodge sera menacée, a déclaré le premier ministre Hun Sen durant un discours prononcé fin décembre lors du festival de la mer à Kampot. Nous serons à la merci de groupes criminels organisés qui viendront au Cambodge pour mener leurs activités. »

Selon Ros Phearun, de nombreux casinos ont déjà fermé leur portes, et le pays comptait fin décembre 136 casinos. Le porte-parole du ministère de l’économie et des finances estime que ce chiffre pourrait atteindre 94 casinos encore en activité fin janvier. 150 casinos étaient enregistrés auprès des autorités en décembre 2018.

D’après un rapport de l’office des Nations Unies contre la drogue et le crime publié en juillet dernier, les casinos cambodgiens situés aux frontières et à Phnom Penh ont été identifiés comme des lieux propices à la contrebande d’argent liquide et au blanchiment d’argent provenant du crime organisé. Le Cambodge a connu une augmentation du nombre de permis accordés à des casinos de 263% entre 2014 et 2019.

You Khemara, le directeur du département du travail pour Sihanoukville, a affirmé que 7700 Cambodgiens ont perdu leur emploi en raison de l’interdiction des jeux d’argent en ligne.

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Nous nous finançons en partie par la publicité mais considérons que  la meilleure garantie pour offrir un contenu de qualité est d’être également financé par vous, fidèles lecteurs.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

Nous vous recommandons

portrait-pierre-motin-300x300

Pierre Motin

Rédacteur en chef Lepetitjournal.com Cambodge (juillet 2018 - juin 2020)
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Thie jeu 02/01/2020 - 13:58

Avec la corruption à grande échelle au Cambodge, on peut être sûr que ces casinos reviennent par la grande porte!

Répondre
Commentaire avatar

Jean sam 04/01/2020 - 17:21

Non probablement pas. La Chine n'aime pas voir l'argent sortir du pays.

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Le cinéma indien: l’usine à rêves

L’Inde est de loin le pays qui entretient le rapport le plus passionné avec le monde cinématographique. Cet engouement pour le septième art dépasse les frontières. Bollywood ? oui, mais pas que.