Jeudi 24 septembre 2020

Cintri perd le monopole du ramassage des ordures à Phnom Penh

Par Virginie Vallée | Publié le 27/10/2019 à 20:00 | Mis à jour le 27/10/2019 à 20:00
Photo : Crédits : Michael Coghlan / Flickr Creative Commons
phnom penh ramassage ordures

Le premier ministre Cambodgien a annoncé la fin du monopole de Cintri pour la collecte des ordures ménagères à Phnom Penh.

Le premier ministre Hun Sen a déclaré le 22 octobre que le gouvernement reprenait le contrôle de la société de ramassage d'ordures Cintri. Celle-ci détenait le monopole de la collecte et du traitement des déchets de la capitale depuis 2002. La ville a connu depuis une expansion telle que la collecte quotidienne des déchets est passée de 300 à 3000 tonnes. En 2019, la ville compte plus de deux millions d'habitants, contre un million en 1998.

La prise de contrôle étatique intervient alors que Cintri fait l’objet de controverses tant dans la réalisation de son travail que dans la gestion de ses 2300 employés. Les déchets observés partout dans les rues sont un véritable fléau pour la ville et ses habitants. En plus des odeurs et de la pollution visuelle occasionnés, véritable répulsif à touristes, ils posent aussi un problème de santé publique. Le gouvernement va gérer temporairement l’équipement ainsi que le personnel de Cintri pour l’aider à mieux s’organiser dans le ramassage des ordures ménagères. Pour Hun Sen, « Cintri ne peut pas gérer seule la collecte et le traitement des déchets, en reprenant les rênes l’État va éviter les pertes à Cintri, ça commence par la prise de contrôle de l’entreprise ».

La ville de Phnom Penh va être divisée en trois ou quatre zone de collectes des déchets ménagers. Ce découpage permettra peut-être le ramassage dans les zones les plus pauvres de la communauté urbaine, souvent mal desservies actuellement. Un appel d’offre sera lancé prochainement pour trouver plusieurs entreprises qui auront en charge chacune une zone. Cette déclaration du chef du gouvernement s’est accompagnée d’un appel aux institutions et aux investisseurs à faire des propositions pour trouver des solutions pour le traitement et la valorisation des déchets.

Certaines initiatives citoyennes apparaissent comme les Rubbish Youths, un collectif d’une trentaine de jeunes volontaires, qui s'est fait connaître en nettoyant les déchets dans le canal de Boeung Trabek puis en nettoyant certaines plages de SIhanoukville, autant d'initiatives qui participent à la prise de conscience des riverains ainsi qu’au changement des habitudes. Certains déchets ont même été revalorisés.

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Face au phénomène de baisse des recettes publicitaires qui touche l'ensemble des médias, nous avons besoin de votre soutien.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Madrid Appercu
SE DÉPLACER

A partir du 25/09, il n’y a plus de restrictions de voyage dans l’UE

A partir du vendredi 25 septembre, les choses sont donc plus claires et il n’y aura plus de restriction. Aucun pays européen ne pourra interdire les voyages à un pays où à une région de l'Union europé