Samedi 31 octobre 2020

A Phnom Penh, la gestion des déchets marquée par des inégalités

Par Marion Joubert | Publié le 04/02/2019 à 20:00 | Mis à jour le 05/02/2019 à 03:27
Photo : La "rivière noire" de Phnom Penh. Crédits : Sahmakum Teang Tnaut
stt_photo

Selon un rapport publié mardi 29 janvier par l'ONG Sahmakum Teang Tnaut, près de 36% des communautés pauvres de Phnom Penh n'ont pas accès à la collecte des déchets.

Dans la capitale cambodgienne, tous les quartiers ne sont pas égaux en matière de collecte de déchets. C'est la conclusion d'une étude réalisée par Sahmakum Teang Tnaut (STT), une ONG cambodgienne spécialisée sur les questions d'urbanisme. D'après l'association, les déchets de près de 36% des communautés urbaines pauvres de Phnom Penh ne sont pas collectés par l'entreprise Cintri, qui s'occupe de la collecte d'ordures dans la ville depuis 2002.

Manque de charrettes à ordures dans les quartiers aux ruelles étroites, mauvaise information des citoyens quant aux points de collecte des déchets, accidents fréquents pour les éboueurs, manque de transparence des pouvoirs publics, risques sanitaires... le rapport dresse un bilan accablant en matière de gestion de déchets dans la capitale. « La population des quartiers qui n'ont pas accès à la collecte des ordures vit dans des conditions insalubres, les maladies peuvent se propager rapidement, et le risque d'incendie est accru », souligne Isaac Daniels, conseiller pour STT.

Pour remédier à cette situation, l'ONG recommande à Cintri et à la municipalité de Phnom Penh de renforcer la communication entre les différents acteurs de la collecte de déchets, de rendre public le contrat passé entre Cintri et les autorités locales et de mettre fin au monopole de l'entreprise sur ce secteur.

 

infographie gestion dechets phnom penh

Nous vous recommandons

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Nanie nunes jeu 25/04/2019 - 10:43

Informations très visuelles et donc message clair et facile à mémoriser. Bravo !

Répondre
Commentaire avatar

Chhor Chhun Chhorn ven 08/02/2019 - 19:24

La gestion des déchets devrait être une priorité sanitaire de notre capital Phnom Pench. Nous remercion le petit journal de soulevé ces problèmes concernant la santé de notre peuple. Nous supplions le Premier ministre et la collaboration de tous les partenaires urbanistes à oeuvrer de toute urgence énergiquement pour mettre en place une bonne politique de gestion de déchets d'une conduite exemplaire sur l'ensemble du territoire, le développement économique du pays a été mené avec succès par son excellence le 1er Ministre et la politique de gestion des déchets doit s'accompagner de pair avec les actions communes des ministères , de l'Environnement, de l'Urbanisme et de l'Education à enseigner nos enfants depuis l'école à s'ancrer dans leurs esprits la politique de trie des déchets.

Répondre

Actualités

Phnom Penh : le sentiment d’insécurité se développe

Le Cambodge est un pays plutôt sûre. Pourtant , ces derniers temps, un sentiment d’insécurité plane sur la capitale sans que des données chiffrées n’aient été établies.

Communauté

Reconfinement : les expatriés peuvent-ils rentrer en France ?

Les Français de l’étranger peuvent-ils revenir en France ? Les frontières extérieures sont-elles fermées ? Les questions s’accumulent concernant les allées et venues entre l’Hexagone et l’étranger.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.