Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Balade botanique à l'ambassade française pour la journée du patrimoine

Par Virginie Vallée | Publié le 18/09/2019 à 20:00 | Mis à jour le 19/09/2019 à 11:16
Photo : Le parc de l'ambassade française. Photo fournie.
journée patrimoine ambassade française

Le samedi 21 septembre, des bâtiments emblématiques de la capitale cambodgienne ouvrent leurs portes habituellement fermées au public. L’occasion de découvrir certains trésors cachés.

Les journées du patrimoine, lancées en France en 1984 par le ministre de la culture Jack Lang, ont rapidement traversé les frontières pour devenir une sortie incontournable le troisième week-end de septembre un peu partout dans le monde. Cette année encore de nombreux bâtiments représentatifs du patrimoine architecturale de Phnom Penh s’ouvrent aux visiteurs.

L’ambassade de France propose de visiter ses jardins pour des déambulations botaniques. Ce lieu acquis par la France en 1953 lors de l’indépendance du Cambodge a été tour à tour ambassade – dernière représentation diplomatique à rester ouverte lors de la chute de Phnom Penh en 1975 – puis poste de commandement de l’armée puis orphelinat avant de redevenir la représentation diplomatique française après la signature des accords de paix de Paris en 1991. Si le bâtiment a connu beaucoup de modifications, le parc de quatre hectares et demi est resté plus ou moins en l’état ce qui permet d’observer des arbres qui ont près de 70 ans. Initialement le terrain acquis était un marécage qui a été remblayé.

 

journée patrimoine parc ambassade

 

Aujourd’hui le parc de l'ambassade compte environ 80 espèces d’arbres dont 57 ont été formellement identifiées grâce notamment au travail de l’ingénieur agronome français Philippe Monnin et du botaniste cambodgien Phourin Chhang. Des panneaux explicatifs ont été récemment installés pour valoriser les espèces, souvent rares ou menacées. Pour les journées du patrimoine d’autres tableaux explicatifs seront mis en place sur le parcours. C’est aussi l’occasion de découvrir la fresque murale de l’artiste français Nuublaa et l’exposition du Cambodgien Ou Vanndy. L’entrée dans le parc de l'ambassade est libre samedi 21 septembre de 8h00 à 16h00.

D’autre lieux sont ouverts au public ce samedi comme l'emblématique Raffles Hôtel Le Royal, construit en 1929 et dont la rénovation est en cours. L’entrée est libre de 8h00 à 20h00. L’hôtel de ville de Phnom Penh, plus particulièrement le bâtiment du gouverneur, qui fut l'évêché de Phnom Penh durant la période du protectorat est ouvert de 8h00 à 16h00 sur inscription préalable. Les bâtiments de l’UNESCO, l'université royale des beaux-arts, le lycée français René Descartes, les bureaux de l’Agence française du développement, et la résidence de l’ambassadrice de Grande Bretagne, sont également ouverts aux public, tout comme le site de la conservation d’Angkor à Siem Reap.

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Face au phénomène de baisse des recettes publicitaires qui touche l'ensemble des médias, nous avons besoin de votre soutien.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles