Jeudi 13 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ASEAN - Comment atteindre les objectifs de l’intégration économique en 2015 ?

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 29/06/2014 à 22:00 | Mis à jour le 30/06/2014 à 14:48

L'Asean (Association des nations de l'Asie du sud-est) a fixé l'année 2015 pour procéder à l'intégration économique en créant une communauté entre les dix pays membres. Cependant, dans quelques mois, la date d'échéance arrive alors la préparation laisse à désirer. Est-ce que l'Asean peut atteindre ses objectifs ?

 

Bien que l'Asean s'efforce d'accélérer la procédure de l'intégration économique, ses objectifs de transformer les pays en Asie du sud-est en une seule communauté de l'Asean en 2015, en prenant l'exemple de l'Union européenne, ne se réalisent jamais. Si cela se concrétise, c'est juste une supposition, en réalité, ces objectifs ne peuvent pas être atteints d'ici 2015.

Même la banque de développement asiatique estime que l'Asean ne s'est pas encore prête à cette intégration économique. Au cours de la conférence de presse organisée en avril dernier au siège de la banque, Jayant Menon, économiste de cette banque, a déclaré que le Cambodge et d'autres pays membres de l'Asean sont en train de rencontrer quelques problèmes importants qui entravent la création d'une communauté économique.

Selon cet expert, bien que le Cambodge essaie de se préparer à la communauté économique de l'Asean, ce pays doit avant tout éradiquer la corruption qui est un problème majeur et accélérer la réforme du domaine douanier pour promouvoir la transparence et l'efficacité de l'application des dispositifs juridiques relatifs à l'investissement.

Certes, cette intégration économique est indispensable, seul moyen d'affronter les géants de l'Asie tels que la Chine et l'Inde. L'intégration économique  permettra aux travailleurs, aux marchandises et aux capitaux des pays membres de l'Asean de circuler d'un pays à l'autre, librement, sans aucune barrière. Mais, ces objectifs ne se concrétisent pas facilement car il y a tant d'obstacles le long du parcours du processus d'intégration économique de l'Asean : le manque de l'infrastructure (voie ferrée, voies routières et voie aérienne) ; la grande divergence de conception de la population de chaque pays ; le décalage économique ; la grande différence des régimes politiques entre les 10 pays membres de l'Asean ; les conflits frontaliers entre quelques pays membres. Autant de problèmes majeurs à ne pas sous-estimer.

De plus, la présence des États-Unis et de la Chine dans le forum d'Asean pourrait provoquer des désaccords sérieux entre les pays membres. Tous ces problèmes empêchent toujours les dirigeants d'Asean dans toutes les circonstances de se préparer à atteindre leurs objectifs de l'intégration économique.

En fin de compte, le parcours de la création d'une seule communauté économique est encore loin. L'analyste estime que la population et le gouvernement de chaque pays membre de l'Asean doivent se doter d'une vision au-delà de la frontière de leur pays pour concrétiser ces objectifs. L'association Asean n'est pas si calme qu'elle ne le paraît ; elle est débordée par des problèmes innombrables.

Certes, ces problèmes ne sont pas insolubles, mais il faut effectivement du temps pour les résoudre. Les objectifs fixés en 2015 sont trop ambitieux pour être réalisés estime Jayant Menon. Il est facile de le dire, mais en pratique, il faudrait attendre encore des années si l'Asean souhaite vraiment l'intégration économique.

Pen Bona ? www.lepetitjournal.com/cambodge - Mardi 1er juillet 2014

 

 

 

   

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

CULTURE

Photographie - Caroline Chevalier invite l'étrange à Phnom Penh

Dernière résidence de l’année pour l’institut français du Cambodge, Caroline Garnier a accompagné les étudiants du Studio Images dans différents lieux emblématiques de la capitale cambodgienne.

Sur le même sujet