Mardi 21 septembre 2021
TEST: 2248

105 nouveaux cas en une seule journée, triste record

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 16/03/2021 à 08:22 | Mis à jour le 16/03/2021 à 10:46
Photo : Viki Mohamad
Covid Cambodge

Si hier, le Cambodge ne signalait que 20 nouveaux cas positifs, ils ne sont pas moins de 105 ce matin. Jamais jusque-là le pays n’avait enregistré un si grand nombre en une seule journée. Soixante-quatre d'entre eux sont originaires du district de Koh Thom, province de Kandal et le reste, de la capitale et des provinces de Preah Sihanouk, Koh Kong et Prey Vèng.


Pour juguler l’épidémie, Le Premier ministre Cambodgien a décidé de déléguer aux autorités provinciales le pouvoir de restreindre ou d'interdire les rassemblements.


"J'ai donné le pouvoir aux autorités provinciales et municipales de fermer ou de rouvrir des zones pour suspendre ou reprendre tout rassemblement, car la situation est différente d'une province à l'autre", a-t-il déclaré.

Il a exhorté les gouverneurs de suspendre les rassemblements tels que les mariages mais a précisé qu'

il était possible d'organiser une petite cérémonie rituelle.


Il est vrai que les mariages rassemblent souvent un nombre de gens très important et c’est de plus un moment où des familles dispersées peuvent être amenées à se rassembler. Ils offrent dés lors une opportunité au virus de circuler entre les provinces et de se propager.


Ainsi, le village de Kraing Leav dans la province de Takeo, a été bloqué quand on a découvert qu’une personne positive a assisté à un mariage qui rassemblait environs 400 convives jeudi dernier.

"Les autorités ont décidé de fermer temporairement l'ensemble du village pour empêcher les entrées et sorties . Vingt-cinq personnes qui ont été en contact direct et plus de 335 en contact indirect (avec la personne contaminée) ont toutes été mises en quarantaine après qu'un premier test ait été effectué » a déclaré le chef de district.


C’est dans ce contexte que la nouvelle loi sur les mesures préventives contre la propagation du COVID-19 et d'autres maladies contagieuses, graves et dangereuses se met en place.

"Cette loi a pour but de poursuivre ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires et les auteurs d’infractions. L’amende pour ceux qui ne portent pas de masque ne sera pas appliquée de manière générale, mais elle sera mise en œuvre dans les zones dont il est prouvé qu'elles présentent un risque élevé de COVID-19, avec l'approbation du ministère de la Santé. » a déclaré le ministre de la Justice.

Or Vandine, la porte-parole du ministère de la Santé, a confié que son ministère étudiait la possibilité de divulguer les identités de ceux qui refusent de coopérer avec les autorités sanitaires pour la recherche des cas contacts.

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir