IMMOBILIER - Quelle prédiction pour le secteur résidentiel à Bucarest en 2023?

Par L'immobilier avec Vantage Properties | Publié le 01/11/2022 à 00:00 | Mis à jour le 27/12/2022 à 15:50
Photo : Pexels / FOTEROS
immobilier résidentiel Bucarest

Alors que la fin de l’année 2022 approche, on peut déjà dresser le bilan du marché immobilier de l'année et entrevoir les grandes tendances de 2023. Les prix de l’immobilier baisseront-ils dans les mois à venir ? Le nombre des transactions sera-t-il affecté par la hausse des taux d’intérêt ? Arnaud Pichard, agent immobilier chez Vantage Properties, fait le point sur les prévisions de l’immobilier en 2023.

 

Au moment où j’écris ces lignes, deux sentiments m’habitent car je vois en Roumanie deux situations prochaines sur le marché : d’un côté, à l’instant T, les prix vont continuer à grimper en mode bulle immobilière, en raison de la forte inflation en Roumanie et en Europe en général (mon sentiment est que l’on va vers un décalage d’un an en Roumanie par rapport au reste du monde, comme ça a été le cas en 2008). Mais, d’un autre coté, on va tout droit vers une grande crise à la fois économique (bancaire) et surtout, par rapport à 2008, énergétique.

 

En Roumanie, le premier signe vient de la part du gouvernement qui a décidé de modifier pour 2023 le plafond auquel s'applique le taux de TVA de 5%, abaissant le niveau de prix maximum de 700.000 lei à 600.000 lei, ce qui affectera évidemment beaucoup de potentiels acheteurs.

Par ailleurs, comme un peu partout dans le monde, le crédit se réduit comme peau de chagrin, surtout depuis que le coût du crédit a explosé (doublé voire triplé). Certaines banques en Roumanie, n’offrent quasiment plus de crédits à coût fixe, mais surtout à coût variable, ce qui représente une bombe à retardement. En d’autres termes, une échéance mensuelle peut doubler voire tripler, alors que les salaires, eux, ne suivront pas ce chemin.

A titre d’exemple, en France, en l’espace de quelques mois, des centaines de milliers de foyers ont vu leurs dossiers de financement refusés (avec pourtant des revenus relativement confortables environ 5.000/6.000 euros par mois). On ne parle même pas des revenus plus faibles.

Clairement, l’accession à la propriété va être de plus en plus compliquée dans les prochaines années en Europe mais pas que.

 

En outre, il est clair que les entreprises ne pourront pas suivre le rythme de l’inflation en termes d’augmentations salariales, ce qui mènera clairement vers un appauvrissement global des populations.

On ne vient de parler que de la cherté du financement, mais il faudrait rajouter aussi le problème lié à l’explosion du prix des produits alimentaires et du coût énergétique qui vont forcément affecter les budgets des ménages. N’oublions pas non plus, l’augmentation du RON en Euros, qui se rapproche des 5 RON, et qui était auparavant, pendant une longue période, autour de 4,5 RON.

 

Pour en revenir à l’énergie, on sait déjà qu'un nombre d’entreprises en Europe, dont certaines sont centenaires, doivent fermer leurs portes. Par exemple en France, au troisième trimestre de cette année, ce sont 9.000 entreprises qui ont fait faillite... Autre exemple: en Angleterre, la Royal Mail (la Poste) va licencier 10.000 personnes. Et ce ne sont que deux exemples qui ne sont malheureusement pas les seuls…

Je suis très pessimiste pour l’année 2023 qui vient, car la planche à billets continue d’alimenter le système financier mais jusqu’à quand? Avec des états endettés comme jamais, les populations vont-elles accepter de renflouer les banques comme en 2008? Les prochains mois nous le diront, mais il est clair que, au-delà de la prochaine grande crise économique, nous assisterons également à une crise civilisationnelle.

 

 

Agence de conseils immobiliers Vantage Properties

Membre de la Chambre de Commerce Franco-Roumaine et référencée à l’Ambassade de France depuis plus de 10 ans

Adresse: Strada Athanasie Enescu 39, Ap. 2A, 1er arrondissement, Bucarest

Monsieur Arnaud PICHARD

arnaud.pichard@vantageproperties.ro

office@vantageproperties.ro

www.vantageproperties.ro

+40.744.599.535

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale