Le mot hindi de la semaine : शादी (shādī, nom féminin)

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 18/01/2022 à 01:02 | Mis à jour le 19/09/2022 à 13:24
un mariage hindou

Le mot hindi शादी (shādī) signifie « mariage ». 

 

Une mariée indienne fait une entrée digne de Bollywood

D’octobre à mai, c’est la saison des mariages à Mumbai et dans d’autres grandes villes telles que Delhi ou Kolkata. En décembre, une mariée indienne de Gurugram a fait le buzz grâce à son entrée chorégraphiée, digne d’un film de Bollywood. Saba Kapoor et sa famille ont exécuté des pas de danse sur la chanson « Sau Aasmaan », extraite du film Baar Baar Dekho (2016), et remixée pour l’occasion :

 

 

 

Généralement, la mariée fait une entrée plus traditionnelle, marchant sous un Phoolon Ki Chadar, un « drap de fleurs », tendu au-dessus de sa tête par les membres de sa famille.

 

Mariée indienne sous un phoolon ki chadar
Wikilover90

 

Quelques chiffres sur le mariage en Inde

  • 10 à 15 millions de mariages sont célébrés chaque année en Inde.1
  • C’est un marché annuel qui a été estimé à 50 millions de dollars en 2018. Il restait cependant deuxième derrière le marché américain, estimé à 70 millions de dollars.2
  • L’âge légal du mariage en Inde est de 18 ans pour les femmes et de 21 ans pour les hommes. Le 15 décembre 2021, le gouvernement a proposé de relever l’âge légal à 21 ans pour les femmes.
  • Selon le rapport de la National Family Health Survey 2019-21 (NFHS-5)3, 23,3 % des Indiennes mariées et âgées de 18 à 24 ans ont déclaré s’être mariées avant l’âge de 18 ans.
  • D’après une étude réalisée en 2013 auprès de 1 000 Indiens âgés de 18 à 30 ans, 75 % de cette classe d’âge préfèreraient un mariage arrangé, traditionnellement opposé au mariage d’amour.4
  • En 2018, environ 90 % des 20-40 ans déclaraient avoir fait un mariage arrangé.5 Aujourd’hui, dans les métropoles, des couples se forment sans l’aide des parents, mais suivent ensuite les mêmes étapes que pour un mariage arrangé. C’est le « self-arranged marriage », ou « love-arranged marriage ».

 

Mariés indiens
http://www.dmitrimarkine.com

 

Shaadi.com, l’appli de rencontres  à l’indienne

Shaadi.com est à la croisée entre une application de rencontres et un site d’annonces matrimoniales. Créé par Anupam Mittal en 1997, le site shaadi.com a d’abord trouvé son public auprès des Non-Resident Indians, les Indiens résidant à l’étranger, plus enclins à utiliser les nouvelles technologies. L’application permet de filtrer les annonces par ville, religion et communauté... L’outil aurait permis de réunir 3,2 millions de couples à travers le monde. Fin 2021,  Anupam Mittal a annoncé vouloir étendre l’offre de services à la communauté LGBTQ+, toujours dans le but de permettre de former des unions durables, a-t-il déclaré.

 

ecran d'accueil de shaadi appli matrimoniale indienne

 

 

Comment se déroule un mariage hindou ?

Quelques étapes importantes se retrouvent souvent dans un mariage hindou, bien que les pratiques diffèrent selon les régions, les communautés et les familles. Le mariage peut durer de 3 à 7 jours, voire 12 jours. Inviter 300 personnes est un minimum. Le mariage reste considéré comme l’étape la plus importante dans la vie, et se doit d’être célébré comme tel. 

 

Comme ailleurs, quelques célébrations et préparatifs ont lieu avant le mariage. Deux ou trois jours avant le jour J, les invités des deux familles font connaissance en dansant et en chantant lors du sangeet. Les futurs mariés et leurs amis peuvent exécuter des chorégraphies répétées, tandis que leurs aînés entament des airs traditionnels. Originaire du Pendjab, la pratique a été adoptée dans d’autres états de l’Inde. Sangeet signifie « chanté ensemble ». 

 

cérémonie du haldi pour un mariage hindou

 

Le Sangeet peut être suivi de la cérémonie du haldi, lors de laquelle les futurs époux sont recouverts d’une pâte composée de poudre de curcuma (le haldi), de poudre de bois de santal et de yaourt, ou de farine de pois chiche, de curcuma et d’eau de rose. Ce rituel purificateur et protecteur est également appelé pithi. Le soir avant le mariage, les femmes se retrouvent entre elles pour l’application du henné, le mehndi. Les mains et les pieds de la mariée sont recouverts de motifs complexes. 

 

mains décorées au henné pour un mariage hindou

 

La cérémonie du mariage hindou

Pour la cérémonie du mariage hindou à proprement parler, les époux, leur famille proche et le prêtre s’installent sous un mandapa, un abri à quatre colonnes, au centre duquel brûle un feu sacré. La sœur et les amies de la mariée en profitent parfois pour voler et cacher les chaussures du marié. S’il ne les retrouve pas avant la réception, il doit payer une rançon ! 

 

mariage hindou mandapa

 

Sous le mandapa, les époux tournent quatre fois autour du feu. Chaque tour symbolise l’un des buts de la vie, dans l’hindouisme : dharma, le devoir, artha, la prospérité, kāma, les plaisirs terrestres, et moksha, la libération. Ensuite, les époux retournent s’asseoir. Il est dit que le premier qui retrouve son siège commandera le foyer !

 

cérémonie du feu lors d'un mariage hindou
Symphoney Symphoney

 

Enfin, les époux échangent leurs vœux. Le marié offre un collier appelé mangalasutra à sa partenaire, puis le couple fait sept pas en prononçant sept vœux. Le texte récité est différent en Inde du Nord et en Inde du Sud. Le couple peut ensuite recevoir les compliments des invités, remercier les parents, et rejoindre la demeure conjugale ou se rendre sur le lieu de la réception. Notez que cette liste n’est pas exhaustive et que d’autres traditions ponctuent la cérémonie : l’arrivée du futur marié sur un cheval blanc ou un éléphant, la prière au dieu-éléphant Ganesh, ou encore l’échange de couronnes de fleurs entre les époux, appelé jaimala.

 

Les « big fat Indian weddings », les mariages indiens les plus fastueux

Le mariage indien typique avec plusieurs centaines d’invités est surnommé en anglais « big fat Indian wedding ». Les plus riches familles indiennes dépensent des sommes astronomiques pour célébrer l’union de leurs enfants. En Inde et à travers le monde, ces événements donnent lieu à des festivités hors du commun. Voici un florilège des mariages indiens les plus fastueux.

 

En 2016, le politicien et propriétaire d’exploitations minières Gali Janardhana Reddy aurait dépensé plus de 60 millions d’euros pour le mariage de sa fille unique, célébré à Bangalore. Chaque invitation consistait en une boîte contenant une statuette de Ganesh en argent et un écran LCD sur lequel était diffusée une vidéo de la famille.

 

En 2004, Vanisha Mittal, la fille de Lakshmi Mittal, le président d'ArcelorMittal, a épousé Amit Bhatia. La fête a coûté plus de 40 millions d’euros et s’est déroulé en partie au château de Versailles. Douze Boeings auraient été loués pour le transport des 1 000 invités.

 

En 2013, la nièce de Lakshmi Mittal s’est mariée à Barcelone. Pour l’occasion, un gâteau de 60 kg et de six étages a été servi.

 

En 2018, lors du mariage d’Isha Ambani et Anand Piramal, à Udaipur, les invités ont assisté à un concert privé de Beyoncé. La fille de Mukesh Ambani et son compagnon s’étaient préalablement fiancés au bord du lac de Côme, en Italie.

 

 

Mais même sans tous ces moyens à disposition, un mariage indien possède tous les ingrédients d’un moment féérique. Les tenues chatoyantes, le décor soigné dans les moindres détails, la musique et la danse au cœur de l’événement, et la joie des familles et des invités sont des éléments que l’on retrouve dans chaque célébration. 

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale