Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 3548

Les Indiens aiment la viande : le succès de la startup Licious en témoigne

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 26/10/2021 à 01:00 | Mis à jour le 26/10/2021 à 10:11
Des kebabs a Mumbai Mohamed Ali road

Si la consommation de viande en Inde est nettement inférieure à celle du reste du monde, la majorité des Indiens ne sont pas végétariens, contrairement à l'idée reçue. Le succès de la start up Licious spécialisée dans la vente en ligne et livraison à domicile de viande crue et de produits de la mer en est la preuve.


Les végétariens en Inde moins nombreux que ce qu’on peut croire

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), l'Inde consomme environ 5,2 kg de viande par habitant par an, et les Etats-Unis, 115 kg par habitant par an. Mais l'augmentation des revenus change la donne, la consommation de viande en Inde augmentant plus rapidement que dans les pays comparables.

 

Selon une enquête nationale menée en 2014, 70 % des Indiens s’identifient comme non végétariens et selon une autre analyse d'IndiaSpend, environ 80 % des hommes et 70 % des femmes consomment des œufs, du poisson, du poulet ou de la viande occasionnellement, voire chaque semaine, même si leur régime quotidien tend à être végétarien.

Une étude réalisée en juillet 2021 par le thinktank Pew Research Center révèle aussi que la grande majorité des adultes indiens (81 %) respectent certaines restrictions concernant la viande dans leur alimentation, notamment en s'abstenant de manger certaines viandes (comme le boeuf pour les hindous ou le porc pour les musulmans) ou en ne mangeant pas de viande certains jours...

 

Le pourcentage de la population qui ne consomme ni viande ni poisson varie beaucoup en fonction des régions et des Etats : par exemple, certaines villes du Gujarat sont quasiment entièrement végétariennes alors qu’au Bengale Occidental, les végétariens sont en minorité. 


 

symboles vegetarien non vegetarien pour les aliments
Les symboles végétarien et non végétarien présents sur la plupart des aliments en Inde

 


La consommation de viande et de poisson en Inde en hausse malgré les stigmates sociaux

Les modes de consommation en Inde sont principalement déterminés par les conditions socio-économiques et les croyances religieuses, mais aussi par le lieu de résidence. 

Selon une étude récente, alors que la consommation de viande est en hausse dans le pays, des stigmates sociaux y sont attachés. Ils ont ainsi donné lieu à des divergences dans les modes de consommation de viande dans les espaces publics et privés, ainsi les Indiens préfèrent manger de la viande en famille et chez eux plutôt qu'à l'extérieur.

 

Marche de viande à Calcutta Inde
Marché de viande à Calcutta


Le poulet et le poisson sont les viandes les plus consommées en Inde. La popularité du poulet dans le pays est relativement élevée en raison de sa polyvalence. De plus, le poulet n'est pas associé à des tabous religieux. Dans les régions côtières de l'Inde, un régime non végétarien, comprenant en particulier du poisson et d’autres produits de la mer, est plus courant.

 

L'Inde est aujourd'hui considérée comme l'un des marchés de la volaille à la croissance la plus rapide au monde, mais le quotidien The Hindu rapporte que la consommation de viande de bœuf et de buffle est aussi en hausse (ndlr : la viande de buffle remplace la viande de bœuf dans les Etats où il est interdit d'abattre des vaches).
 

Le secteur de l’élevage en Inde est vital pour de nombreux agriculteurs

L'Inde possède de vastes ressources en bétail et en volaille, qui jouent un rôle vital dans l'amélioration des conditions socio-économiques des masses rurales. Il y a environ 300 millions de bovins, 65,07 millions de moutons, 135,2 millions de chèvres et environ 10,3 millions de porcs, selon le dernier recensement du bétail du pays.

 

Le secteur de l'élevage constitue un important moyen de subsistance pour la plupart des agriculteurs, contribuant à la santé et à la nutrition du ménage, complétant les revenus et offrant des opportunités d'emploi.

 

un berger et ses chevres en Inde


 

Licious, une société de vente de viande fraiche en ligne qui s'adresse directement aux consommateurs

Licious, est une société spécialisée dans la distribution de viande fraiche en ligne livrée directement chez le consommateur. Fondée en 2015 à Bangalore, elle a récemment levé 52 millions de dollars US et est devenue une unicorn (ndlr : c'est-à- dire une start up valorisée à plus d’1 milliard de dollars US). La société a connu une croissance de 215 % au cours de la première année de la crise sanitaire comme la plupart des entreprises de vente en ligne.

 

Licious fait partie des premières marques de viande qui ont apporté un début d'organisation dans le secteur de l'industrie de la viande en Inde. La société contrôle toute sa chaîne d’approvisionnement et de livraison jusqu'au dernier kilomètre. Aujourd'hui entièrement en ligne (sauf un magasin à Bangalore et un à Hyderabad), l'entreprise prévoit d'investir le montant collecté pour développer un réseau de magasins. 

Licious reçoit plus de 17 000 commandes par jour et livre dans les grandes villes indiennes, plus particulièrement à Bangalore, Chennai, Chandigarh, Delhi, Hyderabad, Mumbai et Pune.

 

Le principal concurrent de Licious, Fresh to home, connait lui aussi une forte croissance.

 

À l'échelle mondiale, l'Inde est le deuxième marché de la viande transformée et de la volaille qui connaît la croissance la plus rapide.

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Lima

Juli, la "petite Rome d'Amérique"

Sur les rives du lac Titicaca, à une heure de trajet de Puno, capitale de la région, Juli doit son surnom à l’intense ferveur religieuse et à toutes les églises que l'on peut y trouver.