Ubitricity rafle le contrat pour la modernisation des bornes électriques

Par Gabrielle Gatelier | Publié le 13/04/2022 à 12:00 | Mis à jour le 13/04/2022 à 12:00
Photo : © Lowres - Ubitricity
Ubitricity voiture électrique borne de recharge

Un tournant pour la modernisation de Berlin, Ubitricity a prévu d’implanter 200 points de charge pour voitures électriques via des lampadaires hybrides d’ici cet été. 

 

Comme l’a été annoncé le 28 mars dernier par l’administration du Sénat pour l’environnement, la mobilité, la protection des consommateurs et du climat (SenUVK), c’est Ubitricity, une start up berlinoise, qui a raflé le contrat pour la modernisation des bornes électriques. 200 points de charge seront implantés dans les quartiers de Marzahn-Hellersdorf et Steglitz-Zehlendorf d’ici juin et la particularité de celles-ci ? Elles seront intégrées dans les lampadaires berlinois. Cette initiative permettra de pouvoir implanter les bornes en une heure au sein de lampadaires préexistants, réduisant considérablement le coût de la main d'œuvre et l’impact pour les locaux. 

 

Ubitricity revient à ses sources

La start-up Berlinoise, et désormais filiale du groupe Shell, se spécialise dans ces lampadaires hybrides depuis 2008 et a déjà fait ses preuves sur le marché étranger, en implantant environ 5 000 bornes électriques en Grande-Bretagne. 

 

En plus d’optimiser les options de parking pour les voitures électriques, il a été souligné que les nouvelles bornes seront alimentées uniquement de courant issu d’énergies renouvelables du groupe Shell. Apportant une puissance de 3,7 kW à travers une prise de type 2, “les utilisateurs [pourront] utiliser les points de recharge [...] et les tarifs habituels soit de leur propre fournisseur de services de mobilité (recharge basée sur un contrat), soit via un code QR sur les dispositifs de recharge pour une recharge spontanée (sans contrat)” selon le SenUVK.

 

Ubitricity voiture électrique borne de recharge nuit
© Lowres - Ubitricity

 

Avec leurs bornes “Heinz”, conçues exclusivement pour le marché allemand, Ubitricity comptent bien réaffirmer sa présence sur son sol natal après des débuts peu prometteurs. En effet, ils n’avaient réussi à implanter qu’une douzaine de lampadaires tests jusqu’alors. Car, bien que leur projet s’inscrivant dans “New Berlin Air” remonte à 2019 et ayant pourtant une solution économique pour la capitale allemande, celui-ci a continuellement été repoussé en raison de problèmes de non-conformité.

 

Tesla and Co

Un timing “parfait”, ce projet arrive alors six jours après l’inauguration de la Gigafactory Berlin-Brandenburg, montrant le soutien du SenUVK pour le développement de Tesla. Rappelons que l'implantation du géant américain n’a pas été sans encombre mais a tout de même réussi à se réaliser en mars 2022. Après un an de pourparlers quant à la logistique de l’usine, l’utilisation massive de l’eau potable de la région et la gestion des salariés sur un modèle plus américain, la production d'environ 5 000 à 10 000 véhicules par semaine a commencé le mois dernier.

 

Tous ces investissements montrent selon le syndicat IG Metall que “l’Est de l’Allemagne renforce son rôle de pionnier mondial de l’e-mobilité” et la décision du SenUVK n’en est que plus claire.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Capture d’écran 2022-03-13 à 09.24.13

Gabrielle Gatelier

Étudiante en journalisme, elle est curieuse de tout ce qui l'entoure. Cuisiner, lire ou encore voyager sont des choses qui la passionnent. Elle a rejoint la rédaction berlinoise en avril 2022.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale