Dimanche 5 décembre 2021
TEST: 2240

Supercoop, un supermarché qui appartient à ses membres, a ouvert ses portes à Berlin

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 28/10/2021 à 09:00 | Mis à jour le 28/10/2021 à 17:01
Photo : © Till Rimmele
rayons d'un supermarché

Le supermarché coopératif et participatif Supercoop a ouvert ses portes le 22 septembre à Berlin, dans le quartier de Wedding. Marie et Eugénie, deux des quatre fondatrices de Supercoop, nous ont fait visiter les rayons de ce supermarché pas comme les autres. On vous explique tout sur le concept de cette coopérative où “les profits sont mis au service des membres".

 

La genèse du projet 

Installée depuis 7 ans à Berlin, Eugénie travaillait dans une startup, au service des ventes et de la logistique. Elle cherchait un moyen de “donner le pouvoir aux consommateurs de changer leur manière de consommer, de manière concrète”. 

 

Pourquoi ce produit est à tel prix, pourquoi vient-il de tel endroit, comment puis-je réduire mon impact environnemental, qu’est ce qu’un prix équitable pour le consommateur et le producteur ?

 

Toutes ces questions qu’un consommateur peut se poser, Eugénie souhaite qu’il puisse les exprimer à la Supercoop. Pour Eugénie, Supercoop était le moyen de “créer un espace éducatif, où l'échange permet de trouver des réponses."

Supercoop est inspiré de La Louve à Paris, un supermarché coopératif et participatif dont Marie connaît bien les fondateurs. Arrivée à Berlin il y a 12 ans, elle a d’abord travaillé dans le milieu du développement durable agricole, auprès des producteurs avant de se placer du côté des consommateurs, en se demandant comment ils pourraient eux-mêmes agir pour changer leurs méthodes de consommation. afin de faciliter l´adoption de pratiques de consommation plus vertueuses.

 

Nous voulons donner aux consommateurs la possibilité d’aligner leur pensée à leurs actions. 

Marie insiste sur le principe de transparence, clé importante pour elle pour réussir à mettre en place une nouvelle manière de consommer. Les deux françaises ont ensuite rencontré Jessica et Johanna, prêtes à s’investir à temps plein dans le projet. A partir d’octobre 2020, elles ont lancé une campagne pour lever des fonds, leur ayant permis de rassembler 75 000 €. A l’issue de la campagne, 600 membres ont rejoint la coopérative. 

 

Un supermarché qui appartient à ses membres 

La coopérative est auto-financée par les membres eux-mêmes. Pour devenir membre et donc sociétaire, il suffit d’acheter une part de Supercoop, au prix de 100 €. Pour l’instant, seuls les membres faisant partie de la coopérative peuvent faire leurs achats dans le supermarché. Chaque membre s’engage à travailler au sein de Supercoop 3h par mois. Ils sont pleinement impliqués dans le fonctionnement du supermarché, où ils doivent tenir la caisse, accueillir les livraisons ou encore ranger les produits dans les rayons.

 

supermarché
© Till Rimmele

 

Un système de gouvernance à part égale

La coopérative est composée de 3 organes : le comité de direction, le comité de surveillance et l’assemblée générale. 

Les fondatrices, dont Marie et Eugénie, composent l’organe exécutif. Ce sont - pour le moment - les seules personnes employées à plein temps dans la coopérative. Le comité de surveillance est chargé de garder un oeil sur l’évolution du projet, et sa conformité avec les valeurs initialement prônées par la coopérative. La mission de ce comité est de s'assurer que “les profits restent toujours au bénéfice des membres”.

Le comité de direction et le comité de surveillance sont élus par l’assemblée générale, actuellement composée de 650 membres. Chaque membre est invité à se rendre à l’assemblée générale ayant lieu une fois par an, où les décisions concernant le fonctionnement et le futur de Supercoop sont votées. 

 

Même si un membre achète 1000 parts, il aura toujours une voix.

Chaque membre a autant de voix qu’un autre (c´est à dire une seule), peu importe le nombre de parts qu’il détient. Ce principe fondamental de la coopérative, c’est selon Marie “une manière de sortir de la propriété privée des moyens de production telle qu’on la connaît dans notre système libéral et de remettre le pouvoir aux mains des consommateurs". Les membres peuvent également suggérer des produits. In fine, le supermarché leur appartient.

 

Des produits variés à des prix abordables

Une marge unique de 23% est appliquée à l’ensemble des articles vendus dans le supermarché. Vous y trouverez des produits issus de l’agriculture biologique ou encore du commerce équitable ainsi que quelques produits d'origine conventionnelle afin de s'adapter à toutes les bourses. Supercoop s’engage à être accessible à tous, en proposant différents niveaux de qualité. L'idée centrale est de trouver des méchanismes afin de subventionner les produits régionaux. La coopérative achète à quelques fournisseurs en direct et à l'intention d'intégrer au fur et à mesure de plus en plus de producteurs locaux à la structure.

Fromages, chocolats, produits d’entretiens, légumes frais, céréales, légumineuses, vous pourrez remplir votre panier de produits divers et variés. L’objectif, nous confient Marie et Eugénie, est que les membres puissent trouver tous leurs produits du quotidien à la Supercoop, leur évitant ainsi de faire leurs courses dans plusieurs magasins et surtout leur permettant de bénéficier un maximum de leur adhésion à la Supercoop.

 

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

 

 

0 Commentaire (s) Réagir