Retour sur la visite d'Anne Hidalgo à Berlin

Par Vianney du Manoir | Publié le 16/09/2022 à 15:05 | Mis à jour le 19/09/2022 à 06:02
Photo : F. Giffey et A. Hidalgo © Q Berlin 2022
Anne Hidalgo, maire de Paris, s'est rendue à Berlin pour un déplacement symbolique

A l’occasion du 35ème anniversaire du partenariat entre Paris et Berlin, Anne Hidalgo était en visite dans la capitale allemande. Durant 2 jours, elle a échangé avec son homologue Franziska Giffey lors de plusieurs interventions. Retour sur ce déplacement symbolique. 

 

Une amitié forte

Elle l’a rappelé à plusieurs reprises durant ce voyage, Berlin a toujours été une inspiration pour Anne Hidalgo. C’était d’ailleurs son premier déplacement à l’étranger après son élection en 2014. La gestion des espaces verts (souvent pointée du doigt dans la capitale française), les transports en commun ou encore la place de l’art sont autant d’éléments qu’elle souhaite transposer à Paris. Une admiration et une volonté de coopération qui sont partagées par son homologue, Franziska Giffey. Elue en décembre 2021, l’ancienne ministre fédérale de la famille a déjà eu l’occasion de se rendre à Paris cet été, où elle a pu échanger avec Anne Hidalgo. Un rapprochement sans doute lié à des courants idéologiques et positions assez proches : elles sont les premières femmes à la tête de capitales économiques, politiques et artistiques européennes.

 

Un voyage symbolique 

Le mercredi 14 septembre, en fin d’après-midi, Anne Hidalgo et Franziska Giffey ont fait une apparition au Centre Français de Berlin. Place forte de coopération entre les deux villes, le centre était un symbole fort pour célébrer cet anniversaire. Dans une ambiance conviviale, les deux maires se sont rapidement exprimées sur les valeurs de ce partenariat qui lie les villes depuis plus de 30 ans. Après avoir toutes deux souligné l’importance de la transition écologique, Anne Hidalgo est notamment revenue sur le symbole de liberté que représente Berlin pour sa génération. Une cérémonie marquée notamment par le discours de deux représentants de l’OFAJ, rappelant que la poursuite de l'amitié entre nos deux pays se construit dès maintenant avec les jeunes générations. 

 

 

 

 

Le lendemain, les deux femmes ont ouvert le congrès Q Berlin à l’ICC. Dans l’un des plus grands centres de conférences d’Europe se tenait en effet ce congrès dédié aux grands enjeux actuels. Environnement, égalité, crise économique et souveraineté ont notamment été au programme. Une occasion qu’a saisi Anne Hidalgo pour expliquer l’accueil des Jeux Olympiques à Paris en 2024. Peu populaire en Allemagne (ces dix dernières années, les deux candidatures de Munich et d’Hambourg pour accueillir les Jeux ont été retirées après un référendum défavorable), elle a plaidé la cause du projet, soulignant que c’était selon elle un moyen d’accélérer la transition énergétique au cœur de la capitale parisienne. Une justification qui a semblé convaincre l’assemblée, même si le parallèle entre les baignades dans la Seine et la Spree a provoqué plusieurs sourires. Les deux femmes ont de plus souligné leur volonté d’adapter leurs villes respectives aux défis futurs, et réaffirmé leur soutien à l’Ukraine.

 

Une visite importante donc pour Anne Hidalgo, qui se conclut par une déclaration forte des deux dirigeantes, réaffirmant l’amitié entre les deux villes : « Nous avons décidé de renouveler cette année l'accord de partenariat vieux de plus de 30 ans et de signer un nouveau jumelage de villes qui adaptera l'orientation de notre coopération aux défis du XXIe siècle. Il s'agit notamment du changement climatique, de l'approvisionnement énergétique, de la mobilité et des logements abordables. » 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Capture d’écran 2022-06-28 114728

Vianney du Manoir

Vianney a intégré la rédaction en août 2022, après un parcours qui lui a donné le goût du voyage. Etudiant à Sc Po Strasbourg, il aspire à faire vivre les sujets qui le passionnent (culture, sport et questions sociétales) au travers de ses articles.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale