TEST: 2240

La question de la reprise du nucléaire en Allemagne

Par Eva Delmas | Publié le 16/03/2022 à 23:00 | Mis à jour le 17/03/2022 à 11:35
Photo : © Lukas Lehotsky - Unsplash
4 tours de réfrigération d'une centrale nucléaire en activité

Suite à la guerre en Ukraine, la question de la reprise du nucléaire en Allemagne s’est posée afin de contrer la dépendance énergétique envers la Russie.

 

Une dépendance forte envers la Russie

Les 3 dernières centrales nucléaires allemandes devaient fermer fin 2022. La guerre en Ukraine et les relations avec la Russie ont compromis cette décision. L’Allemagne est dépendante du gaz, du pétrole et du charbon. Toutes ses énergies proviennent en grande partie de Russie, premier fournisseur de gaz pour l’Union européenne et deuxième fournisseur de pétrole. La question du nucléaire s’est donc posée afin d’éviter, notamment, les coupures d’électricité l’hiver prochain.

 

Une prolongation non approuvée

Après la réalisation d’un audit sur l’allongement de la durée de vie du nucléaire, les ministères de l’Environnement, de l’Économie et de la protection du climat n’ont pas approuvé la prolongation des centrales. Selon eux, cela « n’est pas recommandé. »

D’après le communiqué des ministères :

Une prolongation des délais ne pourrait apporter qu’une contribution très limitée à la résolution du problème, et cela à des coûts économiques, des risques constitutionnels et sécuritaires très élevés.

 

De nouvelles mesures pour réduire la dépendance aux énergies fossiles de la Russie

Suite à cette annonce, l’Allemagne réfléchit à des solutions afin de répondre à deux objectifs : réduire sa dépendance vis-à-vis des énergies fossiles russes et augmenter la création d’énergies renouvelables.

L’UE souhaite d’ailleurs réduire de deux tiers sa dépendance au gaz russe dès 2022. Elle appelle aussi à accélérer les efforts de décarbonation, notamment, dans les bâtiments et dans l’industrie, originellement prévu dans le cadre du plan climat pour 2030.

 

Des précautions réalisées par le gouvernement allemand

L’Allemagne affirme avoir rempli les réservoirs de stockage de gaz et créé des réserves de charbon. Pour ce qui est des énergies importées, les fournisseurs ont diversifié leurs ressources.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale