Rencontre avec Aurélie Guetz, autrice de BD franco-allemandes

Par Laura Dubois | Publié le 14/10/2022 à 09:36 | Mis à jour le 17/10/2022 à 09:34
Photo : Aurélie Guetz et Romin Hartmann © Aurélie Guetz
Aurélie Guetz et Romin Hartmann

Passionnée de dessin depuis son enfance, Aurélie Guetz s’est lancée en 2017 dans la conception de BD franco-allemandes. L’ancienne professeure en écoles bilingues raconte son désir de transmettre de manière ludique et pédagogique cette rencontre entre deux cultures.

 

« Kazh » est le nom du minou breton dont Aurélie Guetz raconte les aventures à travers ses trois premiers ouvrages : Ma famille franco-allemande (2018), Kazh devient bilingue (2019) et Mon année franco-allemande : hiver (2022). Des dessins colorés, un langage adapté à l’oralité du quotidien, la série de livres didactiques « Les Aventures de Kazh » doit son caractère unique au fait que chaque personnage parle dans sa propre langue : le français ou l’allemand. Chaque chapitre se conclut par sa traduction et un approfondissement du vocabulaire qu’il comporte.

 

Kazh Tome 3 ©Aurélie Guetz
Tome 3 des Aventures de Kazh ©Aurélie Guetz

 

 

Souvent, les manuels scolaires enseignent un allemand qui n’est pas celui du quotidien. Avec la BD, on retrouve l’oralité avec laquelle on communique lorsqu’on traverse la frontière.  - Aurélie Guetz

 

Avant de se consacrer entièrement à sa passion pour la bande dessinée, Aurélie Guetz a exercé le métier d’enseignante pendant plusieurs années dans les écoles bilingues d’Alsace et ensuite comme professeure de français langue étrangère du CP à la 3ème à Bötzingen, près de Freiburg. C’est ce contact avec les élèves et son amour pour le dessin qui lui ont donné l’impulsion pour écrire sa première BD : « Souvent, les livres scolaires enseignent un allemand qui n’est pas celui du quotidien. Avec la BD, on retrouve l’oralité avec laquelle on communique lorsqu’on traverse la frontière », explique Aurélie. Aujourd’hui, elle est installée à Ferney-Voltaire, à Genève, où elle et son compagnon, Romin Hartmann, également professeur, travaillent ensemble sur le scénario et la mise en page de leurs récits.

 

Le but est de dépeindre la rencontre entre deux cultures, mais pas que ça devienne un livre d’école. - Aurélie Guetz

« Aurélie dessine, et moi je corrige et traduis, explique R. Hartmann. Mais la plupart des idées trouvent leur origine, par exemple, dans des randonnées qu’on a partagées ensemble en Forêt noire ». Leurs deux chats, Cole et Myrtille, sont véritablement leurs muses et certaines situations sont issues d’un quotidien vécu en classe ou à la maison. « A une époque, j’habitais dans une ferme et mon propriétaire m’emmenait souvent aux urgences. J’avais trouvé cela génial et c’est pour ça que le papa de la famille est vétérinaire », poursuit Aurélie Guetz, amusée.

 

Aurélie, Romin et leur chat Myrtille ©Lola Wolff & Romin Hartmann.
Aurélie, Romin et leur chat Myrtille © Lola Wolff & Romin Hartmann

 

Leur effusion d’idées rencontre un succès grandissant auprès d’un public présent autant en France qu’en Allemagne. La série séduit les élèves mais pas seulement : « On a des retours de familles franco-allemandes qui se reconnaissent dans nos histoires. C’était d’ailleurs notre souhait principal : dépeindre la rencontre entre deux cultures et pas que cela devienne un livre d’école », précise Aurélie Guetz.

 

Les Aventures de Kazh ©Aurélie Guetz
Les Aventures de Kazh ©Aurélie Guetz

 

Un public intergénérationnel

Les Aventures de Kazh peuvent être lues dès l’âge de six ans et la subtilité des blagues et la nuance de l'implicite compris par des élèves de huit à onze ans. « Nos BD séduisent également des adolescents et des adultes, ajoute Aurélie. Aux salons du Livre, on est chaque fois surpris de découvrir qu’elles intéressent un plus large public. » Entre les invitations à des congrès, des salons et des rencontres d'auteure, Aurélie arrive à trouver le temps pour poursuivre l’illustration de la suite des 4 saisons. « Je suis en train de finir de colorier le Printemps qui sortira sûrement en janvier en librairie. Après je me lancerai dans l’été et puis on rentrera à Freiburg pour reprendre nos postes de professeurs respectifs où je pense travailler à ¾ temps afin de poursuivre Les Aventures de Kazh », conclut-t-elle.

A côté de la BD, le couple produit également du matériel didactique sur leur chaine Youtube ainsi que du contenu complémentaire accessible par tous, sur leur site internet.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Portrait Laura Dubois

Laura Dubois

Diplômée d’un Master en journalisme à Bruxelles, Laura a rejoint la rédaction berlinoise en octobre 2022. Fascinée par les nouvelles rencontres et mue par les enjeux qui l’entourent, elle a choisi Berlin pour nourrir son expérience journalistique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale