Point sur la situation sanitaire à Berlin et dans le Brandebourg

Par Eva Delmas | Publié le 04/05/2022 à 11:31 | Mis à jour le 04/05/2022 à 15:27
Photo : © Mufid Majnun - Unsplash
Covid test

La situation sanitaire s’améliore en Allemagne. L’occasion de faire le point sur les mesures sanitaires actuelles dans le Brandebourg et à Berlin.

 

Une situation sanitaire qui s’améliore

Ce mercredi, l’Institut Robert Koch a annoncé que le taux d'incidence nationale sur sept jours était de 591,8. La semaine précédente ce chiffre était de 887,6 et de 1 424,6 pour le mois précédent. En d’autres termes, les infections sont passées de 141 661 personnes infectées mercredi dernier à 106 631 ce mercredi, soit 25% de moins.

Cependant, ces chiffres sont à analyser avec précautions. De nombreux cas ne sont pas couverts par le RKI qui publie l’incidence. Cela est dû à la surcharge des services de santé mais aussi au fait que les personnes infectées ne réalisent pas toujours de test PCR. Aussi, certains États fédéraux ne transmettent pas leurs cas le week-end mais au cours de la semaine, ce qui brouille les chiffres.

Malgré tout, à Berlin, le nombre de personnes infectées par le coronavirus et hospitalisées en soins intensifs n’a jamais été aussi faible depuis l’été 2021. Un lit sur vingt est occupé par des patients atteints de Covid-19, selon l’administration de la santé. En décembre, durant la vague delta, il s’agissait d’un lit sur quatre.

 

L’isolement pour les personnes infectées passe à 5 jours

Suite à cette situation sanitaire encourageante, les mesures s’assouplissent pour les berlinois et les habitants du Brandebourg. Le Sénat de Berlin a raccourci, ce mardi, la période d’isolement en cas d’infection à cinq jours. Franziska Giffey, maire de Berlin, a déclaré mardi que les personnes positives devront désormais s’isoler pour une période de cinq jours. La fin de la période de quarantaine est cependant toujours conditionnée par l'arrêt des symptômes dans les 48h précédant la fin de l'isolement et un test négatif.

Si les personnes infectées ont toujours des symptômes au terme de ces 5 jours, l’isolation est prolongée afin que les 48h d’absence de symptôme soient atteintes. Mais celle-ci se conclue au plus tard à 10 jours après le premier test positif au coronavirus.

 

Les écoliers poursuivent les tests jusqu’à la Pentecôte

Dans le Brandebourg, les écoles, les garderies et les crèches ne demandent plus aux enfants l’obligation de se faire tester depuis lundi. Contrairement à Berlin, où le dépistage du coronavirus est obligatoire dans les écoles jusqu’à la Pentecôte. À partir du 9 mai et jusqu’au 7 juin, les tests seront effectués deux fois par semaine, contre trois jusqu’à présent. Ce troisième test pourra néanmoins être utilisé au domicile des enfants de manière facultative.

Pour ce qui est des crèches, l’obligation sera supprimée à partir du 9 mai à Berlin.

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale