De nouvelles perspectives pour le Fonds citoyen franco-allemand

Par Mona Koyamba | Publié le 04/07/2022 à 10:20 | Mis à jour le 04/07/2022 à 10:20
Photo : © Fondscitoyen.eu
Fonds citoyen franco-allemand

Ce 22 juin, le Ministère fédérale de la Jeunesse et le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, ont conjointement décidé de doubler le budget du Fonds citoyen franco-allemand.

 

Crée suite au traité d’Aix-la-Chapelle, ce fonds citoyen a été officiellement lancé en 2020. Il est financé à parts égales entre les deux États, et c’est l’OFAJ (l’Office franco-allemand pour la Jeunesse) qui est chargé de le mettre en oeuvre. Son objectif : soutenir des projets divers, afin de renforcer les liens entre les sociétés civiles françaises et allemandes. Il peut s’agir aussi bien d’initiatives individuelles que de projets d’échange, ou encore de projets numériques à dimension citoyenne. Pour Lisa Paus, ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse, « des projets comme le Fonds citoyen jouent un rôle primordial : ce dernier soutient des initiatives citoyennes, des jumelages, le dialogue et le vivre-ensemble dans les deux pays ». Depuis sa création, le Fonds citoyen franco-allemand aura su dépasser toutes les attentes, en soutenant près de 800 projets transfrontaliers.

 

 

 

Avec un budget annuel qui s’élèvera désormais à 5 millions d’euros, c’est un nouveau champ des possibles qui s’ouvre pour ce fonds citoyen, avec une coopération toujours plus étroite entre les deux pays. « Nous sommes très heureux de cette augmentation de budget, qui prouve que le Fonds citoyen a démontré sa pertinence et met en œuvre avec succès les missions définies dans le traité d’Aix-la-Chapelle », se réjouit Benjamin Kurc, responsable du Fonds citoyen franco-allemand. Véronique Bertholle, présidente du groupe de travail franco-allemand de l’AFCCRE (l’Association Française du Conseil des Communes et des Régions), membre du réseau des Référents Régionaux du Fonds citoyen, salue le succès de ce dernier « qui montre le dynamisme, la richesse et la diversité des relations entre les deux pays. ». De plus en plus d’associations pourront voir leurs projets se concrétiser et promouvoir l’amitié franco-allemande au coeur de la société civile. Pour Philippe Laurent, président de l’AFCCRE, « ces ressources supplémentaires donnent ainsi l’opportunité à davantage de citoyens et de citoyennes de vivre une expérience européenne dans le cadre franco-allemand. ».

Vous pourrez trouver plus d’informations sur le site du Fonds citoyen franco-allemand.

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

mona

Mona Koyamba

Étudiante à Sciences-Po Strasbourg, Mona a rejoint la rédaction berlinoise en juin 2022. Joviale et curieuse de tout, cette passionnée de danse aime se tenir au courant des dernières actualités sportives et culturelles.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale