Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2240

Les enfants de moins de 12 ans finalement exemptés du modèle optionnel 2G à Berlin

Par Léa Farges | Publié le 17/09/2021 à 11:40 | Mis à jour le 17/09/2021 à 11:40
Photo : © Biljana Martinic - unsplash
Enfant de dos à l'aquarium de Berlin

Après avoir reçu de nombreuses critiques, le Sénat de Berlin a décidé d’exempter du modèle 2G les enfants de moins de 12 ans qui n’ont toujours pas accès au vaccin.

 

Le modèle 2G donne la possibilité aux institutions de ne plus ouvrir leurs portes aux personnes testées (3G) mais seulement aux personnes vaccinées et/ou rétablies (2G). Sa mise en place est prévu le 18 septembre. 

Au sein de la coalition, la mesure fait débat. Des grandes figures telles que Ramona Pop, sénatrice économique (Die Grüne) ou encore le sénateur Klaus Leder (Die Linke) ont exprimé leur désaccord. Les arguments à l’encontre de la 2G visent à défendre le droit des enfants à participer à la vie sociale. Aucun vaccin n’est encore autorisé pour les enfants de moins de 12 ans.

En revanche l’opposition, et notamment la CDU, approuve la mesure. Kai Wegner l’évalue comme une opportunité de « freiner davantage le processus d’infection ».  Du côté de l’AfD, le modèle 2G n’est pas approuvée. Le chef du groupe Georg Pazdersk condamne cette nouvelle restriction de liberté des habitants de Berlin.

 

Face à ces réactions de la part des sénateurs et de l’opinion public, le Sénat a décidé d’apporter des modifications au modèle 2G. Les enfants de moins de 12 ans, encore non-vaccinées, seront exemptés du modèle 2G. Ils pourront ainsi participer à des évènements destinés aux personnes vaccinées ou rétablies de la Covid-19.

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Nous vous recommandons
Portrait de Léa Farges

Léa Farges

Étudiante en Bachelor sur le campus franco-allemand de Sciences Po, elle a rejoint la rédaction de Berlin en tant que stagiaire en septembre 2021.
0 Commentaire (s) Réagir