Dimanche 5 décembre 2021
TEST: 2240

Quelles sont les mesures sanitaires actuelles et à venir à Berlin ?

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 24/11/2021 à 22:41 | Mis à jour le 24/11/2021 à 22:50
Photo : © Adobestock
Masque et téléphone avec les applications luca et covidwarn

Le Sénat de Berlin a adopté ce mardi 23 novembre un nouveau règlement sur les mesures de protection contre le Covid-19. Au travail, dans les transports ou encore dans les commerces, les mesures sanitaires sont en plein changement à Berlin. Quels sont les points importants à retenir ?

 

La règle 2G étendue à de nouveaux lieux ou services

Depuis deux semaines, la règle 2G autorisant uniquement l’accès de certains établissements publics aux personnes vaccinées ou guéries, était déjà obligatoire dans beaucoup de lieux (restaurants, musées, cinémas, clubs, théâtres, salles de concert, coiffeurs, salons de beauté, saunas, spas, salles de sport, piscines, etc.), mais à partir de ce samedi 27 novembre, la liste va s’allonger.

Les établissements suivants devront également observer la mesure 2G à leurs portes :

- les commerces de détail (sauf pour l’alimentation, les pharmacies et drogueries) ;

- les hôtels et établissements d'hébergement ;

- les universités populaires, les établissements d'enseignement général pour adultes, les écoles de musique, etc ;

- les auto-écoles et établissements similaires.

 

Arrivée de la mesure 2G+ : quelle différence avec la règle 2G ?

Avec la mesure 2G +, les personnes vaccinées et guéries devront retrouver le port du masque. Et dans les cas où le masque ne serait pas pratique ou pas utilisable, un test négatif devra être exigé. Les enfants de moins de 18 ans ne sont pas concernés par le 2G plus.

A partir de samedi 27 novembre la règle 2G + entrera en vigueur dans les établissements suivants :

  • la restauration intérieure (masque de nouveau nécessaire lors des déplacements) ;
  • les musées, cinémas, théâtres, salles de concert et établissements culturels similaires ;
  • les marchés de Noël ;
  • le sport en intérieur (test à moins que la distanciation soit suffisante ;
  • les clubs et boîtes de nuit (test et utilisation maximale de 50 pour cent de la capacité du lieu) ;
  • les coiffeurs, esthéticiennes et autres salons liés au soin du corps (masque ou test obligatoire suivant les salons et les services effectués) ;
  • les hôpitaux (test et masque obligatoire).

 

3G dans les transports en commun et sur le lieu de travail

Depuis mercredi 24 novembre, tous les passagers des transports publics doivent pouvoir être en mesure de présenter une preuve de vaccination, de guérison ou un test négatif. A l’heure actuelle, les contrôles n’ont pas encore commencé en ce sens, mais la BVG confirme que des contrôles auront bien lieu dès les prochains jours.

Depuis mercredi 24 novembre également, seules les personnes guéries, vaccinées ou testées peuvent se rendre sur le lieu de travail (réglementation 3G). Le respect de cette réglementation 3G doit être contrôlé et documenté quotidiennement par l'employeur.

Les employeurs sont tenus de permettre à leurs collaborateurs de télétravailler afin qu’un maximum de 50% des postes de travail soient occupés dans les locaux de l’entreprise.

 

Un test gratuit au moins une fois par semaine

Toute personne peut bénéficier au moins une fois par semaine d'un test antigénique gratuit.

Les employeurs sont tenus de proposer gratuitement au moins deux fois par semaine un test antigénique ou des self-tests à réaliser sous l'oeil d'un témoin. Dans les hôpitaux, un test quotidien est obligatoire pour le personnel travaillant à proximité des patients.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

0 Commentaire (s) Réagir