Vendredi 28 janvier 2022
TEST: 2240

Idée week-end : à la découverte de Prague, « la ville aux 100 clochers »

Par Juliette Corbin | Publié le 03/12/2021 à 16:00 | Mis à jour le 03/12/2021 à 16:00
Photo : © LPJ Berlin - Juliette Corbin
Prague vue

Située à seulement 300km de Berlin, sur les rives de la Moldau (Vltava), Prague est la destination parfaite pour faire le plein de belles façades, de culture, de bière et de goulash !

Surnommée également la « Prague dorée », que ce soit sous le soleil d’été, la neige d’hiver ou les teintes orangées d’automne, la capitale tchèque, charme touristes et étudiants par ses petites ruelles pavées, ses monuments à l’architecture variée et son énergie propre. 

Edifiée sur les rives de la Vltava et entourée de collines, cette ville au cœur de l’Europe centrale mêle à la fois le dynamisme d’une capitale européenne mais également le charme d’un village à taille humaine. Avec une superficie de 496 km², dont 197,2 km² de surface agricole, la ville s’explore aisément à pied du centre historique de la Vieille Ville, au quartier de Malá Strana, en passant par le quartier juif et la colline de Petřín. Chargée d’histoire, Prague est également un foyer de cultures, de verdure mais aussi d’œuvres architecturales aux styles variés combinant traditions à la vie moderne.

 

Petite place à Prague
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Façades
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Berlin-Prague, comment s’y rendre ?

Située à 300km de Berlin, la capitale allemande est facilement accessible en voiture, mais également en bus, train ou avion. Que ce soit à partir des gares ou de l’aéroport, il est très facile de rejoindre le centre-ville en transports en commun.

En bus :

Le bus est surement l’un des moyens les plus économiques pour partir en week-end à Prague. Un billet coûte, en fonction des périodes, entre 15,99€ et 25,99€. Ainsi, un aller-retour à moins de 40€ est donc aisément envisageable. Au départ de Berlin, il vous faudra entre 4h40 et 5h pour rejoindre la capitale tchèque. Les départs sont très fréquents, ce qui permet de choisir l’horaire qui vous conviendra le mieux. De Berlin, le départ se fait de la gare routière centrale, mais il est également possible de rejoindre le bus à la gare routière de Berlin Südkreuz. Quelques heures plus tard et un contrôle à la frontière, vous arrivez à la gare routière de UAN Florenc, d’où il est très facile de rejoindre le centre-ville à pied ou en métro.

En train :

Au départ de la gare de Berlin Hauptbahnhof, il est possible de trouver un billet aller pour une vingtaine d'euros, qui vous emmènera à la gare de Prague en 4h20. Un train plutôt lent en soit, mais un trajet agréable qui vous fera arriver directement en centre-ville. Pour rejoindre la Vieille Ville ou les quartiers attractifs de Malá Strana, Hradcany, ou Vinohrandy, il est tout à fait possible de le faire à pied ou en métro avec la ligne C jusqu’à Muzeum puis la ligne A qui dessert la majorité des quartiers de la ville.

Une solution qui reste économique et rapide.

En avion :

De Berlin, partir en avion n’est pas la meilleure solution. En dehors du fait que cela vous coûtera plus cher, environ 130€ un aller-retour, il n’est même pas sûr que cela vous fasse gagner du temps. Avec une escale à Francfort-sur-le-Main ou à Munich, il vous faudra 3 heures en moyenne pour rejoindre Prague. Sans compter le temps d’aller à l’aéroport de Berlin et de rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport de Prague. Une bonne raison de limiter son bilan carbone tout en économisant.

 

Sur place, comment circuler ?

Prague est une ville à taille humaine. Pour un week-end, il est donc facile de découvrir la ville, à travers ses ruelles pavées, uniquement à pied. Néanmoins pour optimiser vos trajets ou s’éloigner du centre-ville, Prague, en tant que capitale, est dotée d’un réseau de tramway et de métro bien desservi et aux prix abordables (1,30€ environ pour un ticket valable 90 minutes).

Le métro :

La ligne A est généralement la plus utilisée par les touristes car elle permet d’accéder au château de Prague, au quartier de Malá Strana, à la place de la Vieille Ville, la place Venceslas, mais aussi au quartier plus excentré de Vinohrady. Il circule tous les jours de 5h du matin à minuit.

Le tramway :

Rien que pour l’expérience culturelle, il faut emprunter l’un de ces vieux tramways rouges, typiquement pragois. En circulation de 5h à minuit, toutes les lignes vous conduiront aux points d’intérêt de la ville.

Tramway typique de Prague
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Comment se loger ? 

En auberge de jeunesse :

A Prague, loger en auberge de jeunesse est la solution la plus économique. Selon votre budget il est possible de trouver une place en dortoir à partir de 10€ la nuit. Souvent très bien situées, il existe une multitude d’auberges de jeunesse à Prague. Selon les périodes, les prix peuvent monter jusqu’à 91€ la nuit pour deux personnes, mais le prix moyen est généralement compris enter 15€ et 30€ la nuit. A noter également qu’à Prague, il est très fréquent que les petits déjeuners soient inclus dans le prix de la nuit ou bien que les auberges, même peu chères, comportent des espaces communs avec une cuisine à disposition.

En hôtel :

Si vous souhaitez plus de calme et d’intimité, le prix des hôtels pragois reste inférieur à ceux français ou allemands. Selon la période et la gamme de prix de l’hôtel, pour 2 nuits il est possible de payer moins de 100 € pour deux, dans un hôtel en centre-ville. La ville regorge également d’établissements très luxueux, qui peuvent s’élever entre 160 et 260€ la nuit pour une chambre double.

Prague, une destination au coût de la vie plus faible 

La capitale tchèque attire de nombreux touristes et étudiants par son coût de la vie peu cher. En effet, la couronne tchèque, est souvent avantageuse pour les Français ou les Allemands qui s’y rendent. Le prix d’une couronne tchèque varie entre 24 et 26 CZK pour 1€. Alors une bière de 0,5cl à Prague vous coûtera environ 1,60€ et il est tout à fait possible de commander des plats dans un restaurant entre 5 et 10€ (le prix moyen d’un plat ne dépasse pas 250 CZK, soit moins de 10€).

La monnaie n’étant pas l’euro, avant votre départ, il est important de se rendre dans un bureau de change, afin de ne pas se faire avoir dans les bureaux de change de l’aéroport ou du centre-ville de Prague, qui profitent de l’afflux de touristes pour pratiquer une augmentation du taux de change. Sinon, pas d’inquiétudes, la carte de crédit est largement acceptée dans la plupart des magasins, restaurants et hôtels !

 

Les incontournables à voir à Prague, le temps d’un week-end

L’avantage d’une ville de taille moyenne comme Prague, c’est que le temps d’un week-end vous aurez le temps de visiter la majorité des lieux incontournables de la capitale.

La Vieille Ville de Prague

Prague est divisée en différents quartiers des deux côtés de la rivière Vltava. Le matin, rendez-vous place de la Vieille Ville où vous pourrez admirer les différentes façades colorées des bâtiments, l’église Notre Dame de Tyn et ses flèches gothiques, ainsi que l’horloge astronomique s’animer à l’heure pile. Il est ensuite très agréable de flâner dans les ruelles du quartier de la Vieille Ville et de Staré Mesto.

 

Façade Prague
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Place de la Vieille Ville
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Façade
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Lustre à l'intérieur église
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Le quartier juif

Promenez- vous ensuite dans le quartier Juif et le quartier de Josefov. Cet ancien ghetto juif compte un nombre important de synagogues, dont la célèbre Synagogue espagnole, un musée juif et le cimetière juif. La plupart des entrées pour visiter ces lieux sont payantes, il est donc possible d’acheter une carte touristique pour faire le circuit complet du quartier juif.

 

Cimetière juif
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Synagogue espagnole
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Le célèbre Pont Charles

Pour traverser la rive et accéder au Château de Prague et le quartier de Malà Strana, direction le célèbre pont de pierre décoré de statues, le Pont Charles. Victime de son succès, en journée, il est généralement bondé. Alors pour éviter les touristes, traversez-le de nuit ou le matin très tôt pour profiter d’une vue splendide sur la Vltava et le château de Prague.  

 

Pont Charles de nuit
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Pont Charles
© Martin Krchnacek - Unsplash

 

Le Château de Prague

Via Nerudova, montez au Château de Prague, monument phare de la capitale situé en haut d’une colline. Dominant la capitale et le quartier de Hradcany, vous pourrez y observer une vue panoramique sur la ville et un coucher de soleil à couper le souffle. Dans l’enceinte du château de Prague, entre les remparts, vous ne pourrez pas échapper à la Cathédrale Saint-Guy ornée de ses flèches gothiques qui s’aperçoivent à n’importe quels endroits de la ville. Aux alentours du château, vous pouvez également apprécier l’église baroque, Notre Dame de Loretten, un véritable lieu de pèlerinage.

 

Cathédrale Saint Guy intérieur
© LPJ Berlin - Juliette Corbin / Cathédrale Saint Guy 

 

Cathédrale Saint Guy
© LPJ Berlin - Juliette Corbin / Cathédrale Saint Guy 

 

Chateau de Prague
© LPJ Berlin - Juliette Corbin / Château de Prague

 

Eglise Notre Dame de Lorente
© LPJ Berlin - Juliette Corbin / Notre Dame de Loretten

 

La colline de Petřín et le quartier de Malà Strana

A pied ou grâce au funiculaire, montez au sommet de cette bute verdoyante qu’est la colline de Petřín, pour profiter d’une vue magique à 318 mètres depuis la tour d’observation. Au pied de la colline de Petřín, baladez-vous dans le jardin du Sénat tchèque, le Jardin Wallenstein et déambulez dans les ruelles pittoresques de l’un des plus anciens quartiers de la ville.

 

Jardins
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Jardins
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Colline de Petrin
© LPJ Berlin - Juliette Corbin / Vue en haut du funiculaire 

 

Colline de Petrin
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Rue pittoresque
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Les maisons dansantes, Nové Mesto, Vinohrady et Zizkov

Sur les quais de la rive droite de la Vltava, vous passerez devant l’œuvre architecturale des maisons dansantes. Dans le quartier à l’architecture moderne de Nové Mesto vous trouverez la célèbre place Venceslas, ancien marché aux chevaux, et le Musée national en fond.

Si vous décidez de rester plus d’un week-end, un peu plus éloigné du centre historique, explorez les quartiers de Vinohrady et Zizkov, plus résidentiels, mais dotés d’un grand nombre de bars et cafés branchés. Idéal pour y passer la soirée.

 

Entre bière et goulash, quelles sont les spécialités tchèques ?

On ne va pas se mentir, Prague n’est pas réputée pour sa haute gastronomie. Pour autant, vous ne pouvez pas partir de la ville sans goûter au fameux goulash et boire une bière dans l’une des brasseries traditionnelles de la capitale tchèque.

Le goulash : bœuf mijoté dans de la bière ou du vin et du paprika, servi accompagné de Knedliky (pâte à base de mie de pain ou de pomme de terre, servie sous forme de tranches pour saucer les plats, accompagnée d’une galette de pomme de terres.

Les soupes en entrée : Souvent proposée en entrée du jour, des soupes à base de pommes de terre ( bramboraks), soupe à l’ail, bouillon de légumes ou à la viande avec des œufs.

Le Smažený sýr : une spécialité à base de fromage pané, une bonne alternative végétarienne à Prague.

Le Trdelník : spécialité de Prague, vous en trouverez à tous les coins de rues, une pâte brioche au sucre et à la cannelle à la forme cylindrique. Vous pouvez l’accompagner de nombreux goûts différents.

La bière : les brasseries font parties de la culture locale, la Pilsner Urquell est considérée comme la meilleure bière tchèque.

Trdelnik
© LPJ Berlin - Juliette Corbin / Trdelník

 

magasin
© LPJ Berlin - Juliette Corbin

 

Quelques bonnes adresses pour finir :

Café Louvre : lieu mythique figé dans le temps, une des plus vieilles brasseries de Prague où venait régulièrement Einstein et Kafka.

Venue : Idéal pour un brunch. Des classiques tchèques revisités ainsi que des classiques occidentaux pour un brunch.

Maitrea : Restaurant végétarien, plats typiques tchèques mais également des choix de burgers, risottos et soupes.

Lokal : l’endroit parfait pour saisir l’ambiance des brasseries tchèques. Des personnes qui parlent fort, de la bière, des tables alignées, une ambiance ouvrière.

Prague Beer Museum : Un bar très apprécié avec plus d'une trentaine de choix de bières pressions.

Attention tout de même, Prague est une ville très touristique, il est surement préférable d’y aller un week-end hors saison pour profiter de l’authenticité de la ville.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Nous vous recommandons
Portrait de Juliette Corbin

Juliette Corbin

Étudiante en troisième année à Sciences-Po Strasbourg, elle passe un semestre à Berlin, où elle rejoint comme stagiaire la rédaction du petitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir