Bärbel Bas (SPD) succède à Wolfgang Schäuble à la présidence du Bundestag

Par Léa Farges | Publié le 26/10/2021 à 20:05 | Mis à jour le 26/10/2021 à 20:05
Photo : © picture alliance / AA | Abdulhamid Hosbas
Barbel Bas lors de son élection au Bundestag le 26 oct 2021

Le mardi 26 Octobre 2021, Bärbel Bas, membre du SPD, a été élue présidente du Bundestag lors de la session constitutive du nouveau parlement. Elle devient ainsi la troisième femme à occuper ce poste depuis 1949. Bärbel Bas succède à Wolfgang Schäuble (CDU/CSU), qui quitte la présidence du Bundestag après quatre années de mandat. 

 

Le 20ème Bundestag s’est réuni pour la première fois un mois après les élections fédérales. Traditionnellement, la personnalité politique élue à la tête du parlement est issue du parti ayant obtenu la majorité parlementaire. Cette élection ne déroge donc pas à la règle, Bärbel Bas ayant été jusqu’alors députée du SPD. Parmi les 724 voix, Bärbel Bas en a recueilli 576, c'est à dire 79,6%. 98 députés ont voté contre et 58 se sont abstenus.

La présidente ne siégera pas seule. A ses côtés, Aydan Özoguz (SPD), Yvonne Magwas (CDU), Claudia Roth (Verts) et Petra Pau (Gauche) lui prêteront main forte au titre d’adjoints, eux aussi élus par le nouveau Bundestag. 

 

Originaire de Duisbourg, Bärbel Bas était économiste d'entreprise en assurance maladie puis économiste en gestion du personnel. Elle a gravit les échelons politiques depuis son intégration au sein du SPD à l'âge de 20 ans. Présidente des Jeunes du SPD à Duisbourg de 1990 à 1998, elle exerce en parallèle son mandat en tant qu'élue au conseil municipal de la ville à partir de 1994, jusqu'en 2002. C'est lors des élections fédérales de 2009 que Bas intègre le Bundestag en tant que députée de la circonscription de Duisbourg-I. Elle est depuis septembre 2019 vice-présidente du groupe parlementaire SPD, responsable de la santé, l’éducation et la recherche. 

 

Bärbel Bas est la troisième femme parmi les quatorze présidents à occuper ce poste depuis la création de la République fédérale en 1949, après Annemarie Renger (SPD), de 1972 à 1976 et Rita Süssmuth (CDU/CSU) de 1988 à 1998. A ce sujet, Bärbel Bas déclare “ce n’est pas glorieux” dans son discours inaugural. Elle considère son élection à la tête du Bundestag comme un tournant. La fonction de président du Bundestag est la deuxième plus haute de l’Etat allemand, avant le chancelier et après le président fédéral. 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Portrait de Léa Farges

Léa Farges

Étudiante en Bachelor sur le campus franco-allemand de Sciences Po, elle a rejoint la rédaction de Berlin en tant que stagiaire en septembre 2021.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale