L’Allemagne amorce la levée des restrictions sanitaires avec un plan en trois étapes

Par Guillaume Tarde | Publié le 21/02/2022 à 20:30 | Mis à jour le 04/03/2022 à 12:04
Photo : © Nick Fewings - Unsplash
Allègement des règles sanitaires en Allemagne

À l'instar de plusieurs de ses voisins, l'Allemagne se dirige vers la sortie de la crise sanitaire avec un plan en trois étapes pour en finir avec les restrictions liées au Covid-19.

 

Première étape (dès à présent)

Pour ceux qui ont été vaccinés et ceux qui se sont rétablis, les rassemblements privés sont à nouveau possibles sans limite du nombre de participants.

 

Pour les personnes non-vaccinées, les rassemblements sont limités aux personnes d’un ménage avec deux autres personnes maximums d’un autre ménage, et ce jusqu’au 19 mars.

 

L'accès au commerce de détail est à nouveau possible à l'échelle nationale sans contrôle pour tous les citoyens. Cependant, au moins les masques médicaux doivent continuer à être portés. L'utilisation de masques FFP2 est recommandée sauf si la loi du Land l'exige (comme c’est le cas à Berlin depuis le 18 février 2022).

 

Deuxième étape (à partir du 4 mars)

À partir du 4 mars, l’accès à la gastronomie et aux hébergements devrait se faire sous la règle 3G (personnes vaccinées, guéries et les personnes testées).

 

Les discothèques et les clubs seront ouverts sous la règle 2G-plus (personnes guéries/vaccinées et avec un test, même pour les personnes ayant reçu la dose de rappel).

 

Les grandes manifestations nationales (y compris sportives), seront quant à elles soumises aux règles 2G (personnes guéries ou vaccinées) ou 2G-Plus (personnes guéries/vaccinées avec un test ou personnes vaccinées avec le booster).

 

À l'intérieur, une occupation de 60 % de la capacité maximale est autorisée, avec un nombre maximal de 6 000 spectateurs.

Pour les événements en plein air, une occupation de 75 % de la capacité maximale est autorisée, avec un nombre maximal de 25 000 spectateurs.

 

Troisième étape (à partir du 20 mars)

À partir du 20 mars, toutes les mesures de protection plus radicales doivent être abandonnées.

 

Ainsi le télétravail, rendu obligatoire la loi sur la protection contre les infections, ne sera plus imposé mais peut être recommandé dans le cadre de bureaux en open-space.

 

Les mesures de protection de base seront toutefois conservées à l’image du port du masque obligatoire en intérieur, dans les transports et de la distanciation sociale.

 

Source : https://www.bundesregierung.de/

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Portrait Guillaume Tarde

Guillaume Tarde

Guillaume a rejoint l’équipe de la rédaction de Berlin en septembre 2021. Il est diplômé d’un master de marketing et communication. Passionné de voyages et de vélo, il aime tenir des carnets sur ses aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale