Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Prix Nobel 2023 : les recherches françaises et allemandes récompensées

À deux semaines de la remise des prix Nobel par la fondation éponyme à Stockholm, voici un bref passage en revue des lauréat.e.s 2023 et des récents succès de part et d’autre du Rhin.

medaille prix nobel 2023 recompense sciencesmedaille prix nobel 2023 recompense sciences
La médaille en or, avec une gravure du visage d'Aflred Nobel © Awalin - Wikipedia Commons
Écrit par Laurent Offerle-Guillotin
Publié le 5 janvier 2024, mis à jour le 5 janvier 2024

Si les lauréats sont annoncés depuis le début octobre, la remise des prix approche quant à elle à grands pas. Célébrée le jour de la mort d'Alfred Nobel, qui donna son nom au prix, elle réunit les auteur.e.s des exploits scientifiques de l'année à l'Académie royale de musique à Stockholm, en Suède.

Pour l'édition 2023, trois chercheur.e.s français.e.s se voient décerner l'un des six prix dits "Nobel". Une université allemande peut également se féliciter d'avoir accueilli les recherches de l'un des récipiendaires.

 

D’où vient le prix Nobel ?

Dans le testament d'Alfred Nobel, un scientifique suédois reconnu pour être l'inventeur de la dynamite, une proposition novatrice émerge. Le chimiste souhaite la création d'une institution chargée de récompenser les hommes et femmes qui font progresser l'humanité et ses découvertes dans cinq domaines de culture et de savoir que sont la chimie, la physique, la paix et la littérature.

La couronne de Suède s'en chargera dès 1900, soit quatre ans après la mort d'A. Nobel en créant la fondation Nobel. Les premiers prix Nobel furent ainsi attribués en décembre 1901.

Appartenant jusqu'alors à cette même royauté, scientifiques suédois et norvégiens se partageaient le jury et la distribution des prix : la Norvège se voyait le prix Nobel de la paix réservé tandis que la Suède s'occupait des quatre autres disciplines. Cette répartition est aujourd'hui maintenue, bien que les deux pays soient séparés depuis 1905.

 

Et le Prix Nobel d'économie alors ?

Absente du testament de Nobel, l'économie n'est pas un prix Nobel comme les autres. Rajouté en 1968, il est appelé prix de la banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel. Remis par la fondation Nobel, il possède désormais la même valeur symbolique.

 

Les lauréats 2023

Tous récipiendaires des 920 000 euros (1M de couronnes suédoises) et de la médaille d’or de 18 carats promise à chaque lauréat.e, voilà la liste des vainqueurs des six disciplines du prix Nobel 2023.

  • En chimie, Moungi Bawendi (français, tunisien, américain), Louis Brus (américain) et Alexei Ekimov (russe) sont récomensés pour leurs découvertes dans le domaine des nanotechnologies.
  • En médecine, Drew Weissmann (américain) et Katalin Kariko (hongrois) pour leurs recherches sur l’ARN messager
  • En littérature, le dramaturge norvégien Jon Fosse pour sa capacité à exprimer l'indicible.
  • Le prix Nobel de la paix est décerné à l'Iranienne Narges Moahmmadi pour son combat contre l’oppression des femmes.
  • En économie, Claudia Goldin (américaine) remporte le prix de la banque de Suède pour ses travaux sur l'évolution de la place des femmes sur le marché de l'emploi et de leurs revenus.

A noter que le prix Nobel est une récompense saluant plutôt une carrière aboutie qu'un exploit momentané qui propulse un.e chercheur.e. Malala, rare exception en la matière, en est la plus jeune lauréate : elle avait alors 17 ans en 2014.

 

Physique : des chercheurs français et une université allemande mis à l’honneur

En Physique, Pierre Agostini (français) de l'université d'Etat de l'Ohio, Anne L’Huillier de l'université suédoise de Lund (française) et Ferenc Krausz (autrichien) de l'université Ludwig Maximilian à Munich sont récompensés pour la création d’impulsion de lumière infiniment rapide (attoseconde). 

 

Pierre Agostini, Anne L’Huillier et Ferenc Krausz laureats nobel physique prix francais 2023
(de gauche à droite) Pierre Agostini, Anne L’Huillier et Ferenc Krausz, lauréats du Prix Nobel de physique 2023 © Ohio State University, Bengt Oberger, Thorsten Naeser

 

« Une attoseconde est si courte qu’il y en a autant eu en une seconde qu’il y a eue de secondes depuis la naissance de l’Univers » Académie royale suédoise des sciences

La recherche française et la recherche allemande peuvent se féliciter d'un succès unique puisqu'il récompense une découverte importante dans le monde de la physique quantique. Moins loin qu'Agostini et L'Huillier, expatriés aux Etats-Unis ou en Suède, F. Krausz a pu pousser ses recherches grâce au Max Planck Institut de Garching près de Munich et à l’université Ludwig Maximilian de Munich.

Prix Nobel : s’expatrier pour l’emporter, une obligation pour les Français ?

 

Un écart selon le genre encore très marqué

Pour Anne L'Huilier, le prix est d'autant plus gratifiant puisqu'elle n'est que la cinquième femme à obtenir le prix Nobel de physique depuis sa création. Sur la même période, 212 hommes se sont vus attribuer ce prix. Seul le prix Nobel de la paix possède un rapport un peu moins déséquilibré : 20 prix décernés à des femmes contre 91 à des hommes.

Dans l'histoire, les femmes françaises ont eu l'habitude de se démarquer en la matière. Marie Curie, prix Nobel de physique 1903 et prix Nobel de chimie 1911, fut la première femme à obtenir un prix Nobel mais aussi l'une des rares lauréates à avoir deux prix Nobel ; seuls cinq y sont parvenus.

De manière générale, les Français ont souvent su s'illustrer lorsqu'il s'agit des prix Nobel. Dans un autre registre, Jean-Paul Sartre fut le premier à refuser un prix, celui de littérature en 1964 

De son côté, la science et la recherche allemande ont de beaux succès à mettre en avant sur les trois dernières années. Benjamin List en Chimie en 2021, Klaus Hasselmann en physique en 2021 ou encore Reinhard Genzele en physique en 2020, montrent la supériorité germanique lorsqu'il s'agit de recherches et de moyens déployés pour l'avancée des sciences dites "dures".

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter, inscrivez-vous en cliquant sur l’icône enveloppe en haut de la page !
Pour nous suivre sur FacebookTwitterLinkedIn et Instagram.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024