Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 1
  • 0

À l'Université de Grenade, nouvelle méthode de détection des maladies infectieuses

Des scientifiques de ibs.GRANADA, l'Instituto de Investigación Biosanitaria de Granada (l'Institut de recherche biosanitaire de Grenade) ont mis au point une nouvelle méthode de détection du Covid mais aussi d'autres maladies infectieuses à partir d'échantillons de salive. Ainsi, le processus est simplifié, moins coûteux et plus fiable, et une application mobile permet d'accélérer le diagnostic.

Biotech_Spain: CoVradar et CoVreader offrent une nouvelle solution innovante et simple pour la détection du COVID-19Biotech_Spain: CoVradar et CoVreader offrent une nouvelle solution innovante et simple pour la détection du COVID-19
Nouvelle solution innovante et simple pour la détection de maladies infectieuses (@Biotech_Spain)
Écrit par lepetitjournal.com Andalousie
Publié le 25 octobre 2023, mis à jour le 26 octobre 2023

Une méthode à la technologie innovante

Des groupes de recherche de l'ibs.GRANADA et de l'Université de Grenade, en collaboration avec l'entreprise Genomica SL, ont mis au point cette nouvelle méthode qui intègre une technologie innovante de marquage chimique dynamique. Cette combinaison est associée au dispositif Spin-Tube, conçu pour capturer les fragments d'ARN, qui génère des points visibles à l'œil humain, permettant de différencier clairement la présence ou l'absence du virus dans l'échantillon, ce qui facilite une détection précise et fiable.

Une application qui permet la détection de maladies infectieuses 

L'aspect le plus intéressant de cette solution est son intégration avec le dispositif CoVreader, qui transforme n'importe quel téléphone portable en lecteur de résultats grâce à un adaptateur qui s'adapte parfaitement à l'appareil photo du téléphone pour capturer l'image. L'application traite l'image et affiche le résultat du test sur l'écran de l'appareil, ce qui permet de l'envoyer aux services médicaux.

Cette l'application a été réalisé au sein du département R&D de DESTINA, du Centre GENYO et de la Faculté des sciences de l'Université de Grenade.

La méthode élimine les procédures d'extraction, de préamplification ou de pré-étiquetage, ce qui permet de gagner du temps et de réduire considérablement les coûts. Elle peut être appliquée à la détection d'autres maladies infectieuses.

Un groupe de recherche très innovant

Le groupe de recherche TECE18-NANOCHEMBIO de l'ibs.Granada est à la pointe de l'innovation dans le domaine des nanotechnologies et de la biomédecine. Il se concentre principalement sur le développement d'outils thérapeutiques et diagnostiques, en tirant parti des possibilités offertes par les nanotechnologies, les biomatériaux et la chimie dynamique.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024