Présidence espagnole de l’UE: 25 villes seront associées dont 4 en Andalousie

Par lepetitjournal.com Andalousie | Publié le 07/07/2022 à 22:18 | Mis à jour le 07/07/2022 à 23:04
Présidence espagnole de l’UE

Le Comité organisateur de la Présidence espagnole de l'Union Européenne a approuvé la liste des villes que le gouvernement propose, en coordination avec les communautés autonomes et les autorités locales respectives, pour accueillir les principales réunions qui seront organisées au cours du second semestre 2023, lorsque l'Espagne assumera pour la cinquième fois la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne. 

Le Comité organisateur de la présidence espagnole de l'Union européenne

Le comité organisateur de la présidence espagnole de l'Union européenne est un organe rattaché à la présidence du gouvernement, qui est chargé de programmer, planifier, coordonner et exécuter les activités des administrations publiques dans ce domaine. Il est présidé par le ministre des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares. Durant sa présidence, la priorité du gouvernement espagnol sera la lutte contre la pauvreté des enfants.

La liste comprend 25 villes espagnoles, dont quatre sont andalouses.

La liste approuvée comprend des villes de toutes les communautés autonomes. Le gouvernement espagnol souhaite ainsi rendre visible la richesse et la diversité de l'Espagne à l'Europe et au monde. 

Présidence espagnole de l’UE

Plus précisément, les villes choisies sont : Albacete, Barcelone, Bilbao, Cáceres, Cádix, Cordoue, Gijón, Grenade, Las Palmas de Gran Canaria, León, Logroño, Madrid, Murcia, Palma de Mallorca, Pamplona, San Sebastian, Santander, Santiago de Compostela, Seville, Tarragonne, Tolède, Valence, Valladolid, Vigo et Saragosse.

Malaga ne figure pas sur la liste des 25 villes espagnoles 

Le maire de Malaga, Francisco de la Torre, a exprimé sa surprise de ne pas voir Malaga figurer sur la liste des 25 villes espagnoles où sera organisé un événement pour la présidence espagnole de l'Union européenne au second semestre 2023 et a indiqué qu'il attendait une compensation de la part du gouvernement.

Malaga, une ville qui garantit le succès de ce type de réunion grâce à son expérience, ses installations et l'image de la ville

Malaga attend l'Expo avec impatience 

Contrairement à sa porte-parole à la mairie, Elisa Pérez de Siles, qui a déclaré hier que "cela semble un exemple flagrant du mauvais traitement continu de Malaga", le maire de Malaga s'est cependant montré relativement compréhensif à l'engagement du gouvernement envers 25 autres villes espagnoles et n'a pas été particulièrement belliqueux avec le gouvernement central sur cette question de l'Union européenne; pour l’ensemble du Conseil municipal, les efforts doivent être concentrés sur la candidature de Malaga pour accueillir l'Expo en 2027, dont le gagnant sera annoncé en 2023. Il a cependant souhaité que le gouvernement offre à la ville de Malaga “une compensation”.

 

Sur le même sujet
81032085_103364314503303_1224241506731163648_o

lepetitjournal.com Andalousie

La rédaction du site lepetitjournal.com Andalousie, le quotidien de référence dédié aux Français expatriés et francophones en Andalousie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'édition Andalousie.

À lire sur votre édition locale