Samedi 26 septembre 2020

La cuillère d'or: un concours gastronomique qui marie France & Espagne

Par Vincent Garnier* | Publié le 29/09/2019 à 20:00 | Mis à jour le 30/09/2019 à 11:13
cuillere or espagne

Tandis qu'en début de semaine dernière était officiellement présentée, dans l'amphithéâtre de l'Institut français de Madrid, la première édition dans le pays du concours "La cuillère d'or", qui se propose de primer les meilleures chefes espagnoles d'un concours 100% féminin, c'est avec La Chambre et le club d'affaires France Espagne que les organisateurs de la compétition ont jeudi dernier pris rdv... Un avant-goût de la petite surprise que la CCI française a réservé à ses invités pour son 125e anniversaire, en novembre prochain.

 

Le concours "La cuillère d'or", avec 10 ans d'expérience derrière lui en France débarque donc pour la première fois en Espagne, dans une dynamique d'internationalisation qui l'a menée l'an dernier au Pérou et devrait lui faire visiter à l'avenir la Chine et les Etats-Unis. Pour le Franco-espagnol Juan Angel Martín, en charge du développement de cette édition ibère, il s'agit avant tout cependant d'œuvrer pour le rapprochement des deux pays, en passant par le biais de la gastronomie. Si la bonne chère, le bien cuisiner et le bien manger sont des héritages et des patrimoines que cultivent la France et l'Espagne, non sans une (saine) concurrence, l'art culinaire constituerait aussi une passerelle culturelle permettant de promouvoir la France en Espagne. L'opération, hébergée à Madrid dans les locaux de l'école d'hôtellerie Cordon bleu, vise aussi "à favoriser la formation professionnelle et valoriser le travail des écoles d'hôtellerie", selon Juan Angel Martín, tout en mettant en lumière la place des femmes dans un secteur où elles sont largement majoritaires, mais où elles souffrent encore, en termes de reconnaissance notamment, de l'hégémonie masculine.

 

cuillere or madrid

Concrètement, les concurrentes, amateures et professionnelles, seront soumises le 21 octobre, dans les cuisines du Cordon Bleu à Madrid et sous les yeux d'un jury composé de pas moins de 36 experts -dont 5 meilleurs ouvriers venus de France- à la réalisation d'une série de plats dans deux catégories -salé (entrée cuisinée avec de la tomate, plat principal cuisiné avec du porc ibérique) et sucré (pâtisserie à base de chocolat et de fruits secs)- avec à la clé deux Prix, qui seront remis selon des critères de dégustation, mais aussi et surtout de maîtrise technique. Les heureuses gagnantes se verront récompensées dans l'après-midi au cours d'une cérémonie accueillie par l'Institut français, qui marque ainsi son engagement pour la cause. Surtout, elles auront la chance d'intégerer de facto l'équipe espagnole de la gastronomie, qui à l'instar des sélections sportives nationales rivalise dans des compétitions internationales -et culinaires. Elles participeront en outre à la finale du concours "La cuillère d'or" en France, en novembre 2020. "C'est un événement exceptionnel qu'au sein d'un concours franco-français, des chefes étrangères soient invitées à participer", estime Juan Angel Martín. 

 


Parmi les têtes d'affiche du monde de la gastronomie qui sont impliqués dans le projet, Juan Pozuelo, propriétaire des restaurants madrilènes El Reloj et El Mollete, figure célèbre de l'univers télévisé en Espagne, sera en charge de la direction technique du jury -un rôle qu'il connaît bien, puisque l'intéressé est déjà en charge des mêmes fonctions, pour le concours du Bocuse d'Or. Invité par le club d'affaires de La Chambre pour évoquer les parallèlismes entre les gastronomies espagnoles et françaises, le chef a défendu une tradition culinaire qui se transmet de génération en génération, et surtout de mère en fille. Il a évoqué, au travers de l'histoire des livres de recettes, la manière dont les gastronomies au nord et au sud des Pyrénées ont évolué, jusqu'à ce qu'au 20e siècle, les cuisiniers espagnols franchissent la frontière pour s'inspirer des techniques développées dans les cuisines de l'Hexagone. Entre similitudes et différences, l'art de la cuisine en France et en Espagne constitue en tous cas une part essentielle de notre savoir-vivre, et il se pourrait bien qu'il participe d'une façon ou d'une autre au rapprochement, au moins autour de la table, de nos deux peuples.

 

cuillère or espagne

C'est en accord avec cette idée que la Chambre Franco Espagnole de Commerce et d'Industrie participe aussi, dans une certaine mesure, de l'opération. Avec une fête de gala cette année exceptionnelle, dans le cadre de ses 125 ans, qui devrait regrouper près de 300 invitées au cours d'une soirée festive à la Quinta del Jarama, La Chambre permettra ainsi aux lauréates de cette première édition de "La cuillère d'or" de se donner à connaître au public qui participera à la manifestation, avec une séance de show-cooking qui devrait ravir les papilles gustatives (5000 pour les femmes, 3000 pour les hommes) de plus d'un invité.

http://lacuilleredor.es/patrocinadores/

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Francfort Appercu
INTERVIEW

Philippe Jacq : « Le théâtre est un grand vecteur de culture »

Ses apparitions remarquées sur le petit écran et au théâtre en France et en Allemagne ne nous ont pas laissés indifférents. Il revient sur scène avec « Le Bonheur » à Francfort et Wiesbaden. Entretien

Sur le même sujet