Jeudi 14 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

French Tech days: "En 2 jours, l'équivalent de 6 mois de prospection"

Par Vincent Garnier* | Publié le 22/11/2018 à 11:04 | Mis à jour le 22/11/2018 à 15:13
ft days iberia 2

Cette semaine à Madrid se sont tenues les rencontres de l'innovation organisées par Business France, à l'occasion desquelles 18 startups françaises à la conquête du marché espagnol ont profité pendant 2 jours d'un véritable "accélérateur" d'affaires.

 

Au programme : formation express sur les particularités locales, rdv personnalisés avec des experts, des prospects ou des partenaires potentiels, rencontre avec des grands groupes espagnols, networking et elevator pitch. La formule a déjà fait ses preuves, avec une demi-douzaine d'éditions préalables dans la capitale, et des sessions à Barcelone et au Portugal. "C'est un véritable succès", estime Geraldine Filippi, Directrice de Business France pour le péninsule Ibérique, qui souligne le "très joli partenariat" instauré à cette occasion avec les Conseillers du sommerce extérieur (CCEF). "En deux jours, nous organisons 220 rdv, avec un total de 300 participants sur l'opération, le double de ce qui était fait les années précédentes". Et de rappeler : "La France est devenue une véritable référence en matière d'innovation".

 

La France est devenue une véritable référence en matière d'innovation

 

C'est donc une formule éprouvée, avec plusieurs éditions organisées lors de ces dernières années sur l'Espagne et le Portugal, mais cette année à Madrid d'une ampleur inédite, qui a été mise en œuvre les 20 et 21 novembre dans la capitale. Anciennement Digital Sisters, l'événement s'appelle désormais French Tech days, en accord avec le souhait de Business France d'uniformiser, à travers le monde, les appelations de ses manifestations liées à l'innovation. Maintenant un lien très étroit avec le label French Tech, passé sous la tutelle du ministère de l'Innovation mais dont l'institution est à l'origine et reste l'un des principaux garants, Business France a pour mission d'aider les entreprises françaises à vendre en Espagne -mais aussi d'aider les entreprises espagnoles à invesir en France : une double casquette qui va souvent de paire, avec la création et l'animation de synergies naturelles entre acteurs français et espagnols. Si l'an dernier Business France a ainsi su valoriser l'attractivité française auprès des entreprises locales, avec par exemple l'accompagnement de sociétés comme Glovo ou Ironhack, pour ne citer que les plus célèbres dans le domaine de l'innovation, l'attrait du marché ibère est de plus en plus évident pour les structures françaises.

 

french tech days iberia
Photo DR


L'engouement pour les French Tech days en est une claire illustration. "Nous avons dû refuser des candidatures", admet Geraldine Filippi. "Nous accompagnons sur l'opération des entreprises en fort développement, qui ont déjà un début d'expérience de l'export", éclaire Nasser El Mamoune, Directeur de l'activité export pour Business France péninsule Ibérique. "Les solutions proposées dans cette délégation sont de marketing digital respectueuses de la RGPD, liées à l’Intelligence Artificielle et à la gestion de données (big data, véhicule connecté, visualisation de données), de eCommerce, eRetail, eTourisme, eLearning et Machine Learning". Et d'enfoncer le clou : "L’attrait de la péninsule Ibérique pour le secteur Tech et pour l’écosystème des startups est indéniable. La Péninsule héberge deux des événements Tech internationaux de plus grand prestige : le Mobile World Congress à Barcelone et le Web Summit à Lisbonne".

 

Nous souhaitons nous développer en Espagne beaucoup plus vite. Des structures comme Business France peuvent être de beaux tremplins


C'est dans ce contexte que les deux journées French Tech Days de Madrid ont permis, dans un premier temps à La Nave -centre d'innovation "ouverte" de la Mairie, au sud de la capitale- de préparer les startups venues conquérir le marché espagnol, puis dans un second temps à la Résidence de France, de rentrer dans le vif du sujet, avec elevator pitch, remise de Prix, et surtout, rdv "one-to-one" avec grands groupes et partenaires potentiels. Un programme qui s'est construit avec en amont une minutieuse préparation sur mesure, permettant aux structures accompagnées de profiter au maximum du déplacement. Pierre Figeat, tout jeune co-fondateur de Admo.tv, startup connaissant 500% de taux de croissance annuel et une facturation à 7 chiffres, faisait partie de la délégation : "Nous avons déjà quelques clients dans le pays", explique-t-il. "Après avoir monté tous seuls une structure à Londres, nous souhaitons nous développer en Espagne beaucoup plus vite. Des structures comme Business France peuvent être de beaux tremplins". Bankinter, El Corte Ingés ou Afflelou : les French Tech Days Iberia offre à la structure la possibilité de rencontrer en deux jours des prospects qui auraient supposé plusieurs mois de démarchage en solo. "L’Espagne se positionne comme le 4e pays européen sur le secteur du eCommerce, devant l’Italie", décrypte Nasser El Mamoune. "En 2017, Le eCommerce a poursuivi sa croissance en Espagne avec plus de 25% et selon la Comisión Nacional de los Mercados y la Competencia (CNMC), le CA de l’ecommerce en Espagne a représenté 30 milliards d’euros en 2017, ce qui situait le pays en tête des ventes de e-commerce pour le sud de l’Europe avec 40% des ventes sur cette zone".

 

Pour une entreprise qui souhaite s'internationaliser, l'Espagne est peut être LA destination la plus conseillée

 

"Nous observons depuis 2014 un intérêt croissant pour l'Espagne", avance pour sa part Diego Daccarett, Directeur (français, comme ne le laisse pas supposer son nom) de Pramex Espagne, partenaire de l’édition 2018 des French Tech Days Iberia. Le baromètre d'implantation 2017 élaboré par le "numéro 1 français sur la gestion de filiales étrangères de PME et ETI" positionne l'Espagne en 2e position, derrière les Etats-Unis et devant le Royaume Uni, en flux d'entreprise. Avec près de 2.000 filiales "en stock" (déjà implantées), le pays constitue un marché dont l'attrait est évident. "Pour une entreprise qui souhaite s'internationaliser, l'Espagne est peut être LA destination la plus conseillée : c'est un marché de taille conséquente, avec une proximité géographique et culturelle et moins complexe que d'autres pays limitrophes", reprend Diego Daccarett. Près de 40% des structure accompagnées par Pramex dans le pays sont des entreprises technologiques, avec quatre gros bassins de départ : la région parisienne, PACA, Rhônes-Alpes et l'axe Bordeaux - Toulouse. "Barcelone et Madrid ont attiré de nombreux entrepreneurs, groupes et startups français", renchérrit Nasser El Mamoune : "C’est le cas de Criteo, Blablacar, Sigfox, Gemalto, Orange, Vente-Privée, Weekendesk, Deveryware, Connecthings, VeryChic..." Il n'en reste pas moins que la stratégie en innovation des entreprises espagnoles n'est pas forcément la même que celles du marché français. "Nous aidons les startups à définir quelle est l'approche la plus adaptée au marché local", continue El Mamoune. Lors des sessions de pitch, les intéressés ont d'ailleurs dû défendre, devant un parterre de grandes entreprises et d'experts de l'innovation, dans quelle mesure leurs solutions étaient adaptées au marché espagnol. Notés sur trois critères (innovation de la solution, potentiel de réussite sur le marché espagnol et qualité de l'intervention), ces pitchs ont vu 4 entreprises distinguées par le jury : Guest suite a ainsi reçu le Prix du Public, tandis que Clic2buy, Toucan Toco et Proximis reçevaient respectivement les 3e, 2e et 1er Prix du jury.

 

Agenda Business France

 

Les French Tech days Iberia constituent une étape importante dans l'agenda chargé de Business France en cette fin d'année. Avec une dizaine d'événements organisés sur 6 semaines, en Espagne et au Portugal, la structure a été active dans le domaine de l'innovation dans le cadre du Web Summit de Lisonne ou au salon Smartcity de Barcelone par exemple, mais aussi sur le salon Fruit Attraction ou via des opérations plus intimistes, dans le domaine de l'automobile notamment. Prochaines dates à marquer d'une croix blanche dans l'agenda de l'opérateur : la réunion à Porto le 22 novembre puis à Madrid le 27, des principaux investisseurs locaux sur le marché français, avec à la clé une vingtaine de préconisations pour le gouvernement français. Enfin, le 28 novembre à la Résidence de France aura lieu le Grand Prix V.I.E., tandis qu'une soirée sera organisée à Lisbonne pour le même collectif.

0 Commentaire (s)Réagir

Entreprise

CARRIÈRE

Semaine de 4 jours: est-ce possible en Espagne?

C’est le sujet d’actualité à l’étranger où plusieurs initiatives ont été lancées. En Espagne, où le "présentisme" est profondément ancré, ce sont d’abord les mentalités qu’il faudra changer.

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?

Sur le même sujet