Jeudi 21 octobre 2021
TEST: 2271

Entreprises françaises en Espagne: profitez du Chèque relance V.I.E.

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 09/12/2020 à 22:00 | Mis à jour le 10/12/2020 à 10:34
cheque relance vie

Dans le cadre du Plan Relance Export mis en place en cet automne pour relancer la dynamique des entreprises françaises à la conquête des marchés hors de l'Hexagone, il existe désormais toute une série de mesures d'accompagnement susceptibles d'intéresser les structures de droit français présentes au sud des Pyrénées, ou en phase de développement dans le pays de Cervantès. Le Chèque relance V.I.E. est l'un de ces dispositifs, sur lequel le Gouvernement, via Business France et l'ensemble de la Team France Export, entend bien appuyer la présence française en Espagne, notamment les PME, les TPE et les ETI, tout en donnant un coup de pouce essentiel à l'embauche des jeunes. Décryptage de la formule.

 

Le Chèque Relance V.I.E est une aide publique nationale spécifique du volet export du plan France Relance du Gouvernement, destinée aux PME et ETI françaises dans le cadre de leur internationalisation ainsi que des grandes entreprises mobilisant en V.I.E de jeunes talents de formation courte ou issus de quartiers prioritaires de la ville. Rapide et simple, cette aide est ouverte pour les missions V.I.E démarrant entre le 01/12/2020 et le 01/12/2021.

Les dirigeants des entreprises françaises actives sur le marché espagnol sont déjà friands du dispositif V.I.E., qui a montré, au cours de ses 20 ans d'existence, son efficacité. Chaque année, près de 500 jeunes V.I.E. sont ainsi mandatés sur des missions dans le pays, qui s'avère être l'une des destinations privilégiées sur les quelque 140 recensées sur l'ensemble du globe.

Aujourd'hui plus que jamais, dans un contexte rendu difficile par la crise du Covid, ces entreprises sont appelées à utiliser un mécanisme unique au monde, envié par les partenaires commerciaux de la France, mais qui ne connaît aucun équivalent dans le monde. 

Le V.I.E. permet aux entreprises d'assurer des missions de développement à l'international, tout en testant "in situ" les compétences des jeunes volontaires. Jusqu'à présent, le profil des V.I.E. était composé à 95% de jeunes issu de formations en Bac+5 et la concurrence entre volontaires assurait une sélection particulièrement élitiste des candidats, ce qui explique en partie le succès de la formule. Près de 90% des jeunes volontaires sont ainsi embauchés en fin de mission, un chiffre qui donne la mesure de la qualité du travail fourni par les V.I.E.

Désormais, avec le Plan de Relance Export, la France a pour ambition d'élargir cet "Erasmus professionnel" à un public plus large, avec des profils issus de formations plus courtes et plus techniques. Une démarche qui apportera des débouchés au segment le plus jeune du marché de l'emploi, mais aussi des solutions plus adaptées aux besoins des entreprises. Une plateforme destinée aux candidats a, à cet effet, été lancée le 1er décembre : il s'agit de Mon Volontariat International le site officiel du V.I.E.


Le chèque V.I.E, d’un montant de 5.000 €, est destiné aux PME-ETI de droit français, dans la limite de deux par entreprise. Cette mesure s’ajoute à l’action des régions en soutien au V.I.E. et peut donc être utilisée en cumul d'autres aides à l'export. Cette aide forfaitaire facilitera le recours au V.I.E. en réduisant le coût de la mission.

Qui peut en bénéficier ?

Toute PME (incluant les TPE), ETI ou Grande Entreprise française possédant l’agrément V.I.E, à l’exclusion d’entreprises du secteur du négoce (hors produits agroalimentaires). Retrouvez ici les informations sur les entreprises éligibles au dispositif.

À noter que pour des raisons de sécurité, d'efficacité et d'encadrement, recruter un jeune en V.I.E suppose d’identifier une structure d’accueil et un responsable local basé dans le pays de destination. Selon votre situation, différentes solutions existent. Plus d'infos ici.

Quelles sont les missions V.I.E éligibles ?

- Toute nouvelle mission V.I.E d’une durée de 12 mois minimum
- Toute prolongation de 12 mois minimum d’une mission V.I.E en cours

La mission V.I.E doit s’inscrire dans au moins l’une des trois catégories suivantes :
- Internationalisation des TPE, PME, ETI
- Recrutement de jeunes talents issus des formations courtes (jusqu’à Bac+3)
- Recrutement de jeunes talents issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV)

Comment initier les procédures ?

L'entreprise doit se connecter sur le site https://e-vie.businessfrance.fr/ pour obtenir le formulaire d’éligibilité au Chèque Relance V.I.E.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet