Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'Espagne pour les nuls (4) La drague pour les messieurs

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 10/11/2008 à 11:17 | Mis à jour le 18/10/2018 à 11:24
Photo : tirée du domaine public
drague espagne

Vous avez fui en Espagne parce que le ciel y est plus souvent bleu, les nuits plus souvent longues et les femmes plus souvent belles. Pourtant, flirter au pays de Don Juan n’est pas si aisé. Petit exemple – mesdames, merci de patienter un peu, votre tour viendra.

 


La nature a été plutôt neutre avec vous. Vous n’êtes ni beau, ni laid;ni drôle, ni lourd;ni grand, ni petit. Votre physique est des plus courants et des moins tape-à-l’œil. Vous êtes bien content qu’on ne vous confonde jamais avec un Brésilien ou un Italien, nationalités footballistiquement peu fréquentables.
Vous aimez les Espagnoles mais vos dernières conquêtes se prénomment toutes Charlotte ou Agathe. Votre voisine a beau alimenter vos rêves érotiques dans le Palais de l’Alcazar, vos flirts entre compatriotes ne font que confirmer les préceptes de Montherlant "Il n’y a qu’à voir le mot ‘françaises’ sur une boîte d’allumettes, pour savoir qu’elles ne s’allumeront pas"(Le Démon du bien).
L’habitude est l’ennemi de la rencontre amoureuse. Sortez de chez vous, sortez de chez eux, jetez-vous dans un de ces bars bondés où même tenir un verre est impossible. Il n’y a rien de mieux que la promiscuité et l’improvisation pour venir à bout de votre timidité si culturelle.


Mouillez la chemise


Vous serez bien obligé de parler à cette petite brune qui, pressant sa poitrine contre vous, renversera délicatement son verre de Fino sur votre bras droit. Détendez-vous, souriez-lui et dites-lui – en surjouant légèrement votre accent français – que vous allez être obligé de lui offrir un autre verre. Le sourire aux lèvres, elle vous parlera de Cordoba et de sa Mezquita. Vos vêtements sentiront le tabac et l’alcool, mais vous n’en aurez que faire, l’amour vaut bien une chemise.
Et puis alors elle vous invitera à continuer la soirée dans un autre endroit, juste parce qu’elle en aura envie. Vous la suivrez. Elle se demandera certainement pourquoi vous ne l’embrassez pas tout de suite. Elle ne sait pas que vous êtes timide et que chez vous, on vous a appris à "respecter les femmes". Alors c’est elle, parce qu’elle aime vos bonnes manières, qui vous attrapera par la main et vous emmènera chez elle. Elle vous fera monter parce que parler n’a aucun sens, parce qu’elle aime Brel depuis qu’elle est toute petite, "parce qu’il faut bien que le corps exulte"
TFM (www.lepetitjournal.com Madrid) lundi 10 novembre 2008

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.

Sur le même sujet