Vendredi 7 août 2020

L’ESPAGNE POUR LES NULS – Episode 2

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 17/06/2008 à 02:00 | Mis à jour le 15/04/2014 à 10:44

Vous avez beau être né au pays de la politesse et des bonnes manières, de Montesquieu et des salons, de Valmont et Julien Sorel;vous ne comprenez pas le sens de l'expression "irse a la francesa". "Partir à la française"n'est ni une expression d'un autre temps ni abus de langage. Démonstration

Il y a plusieurs façons de partir à la française...(LPJ)

En Espagne vous avez le droit de pleurer, de vous disputer avec votre voisin de table, de le traiter de tous les noms, de dire des gros mots quand vous voulez et même de tutoyer votre belle-mère. Pourtant il y a quelque chose que la bienséance ibérique ne saurait tolérer, un dérapage social incontrôlé qu'un Espagnol ne commettra jamais sans souffrir reproches et vexation.
En Espagne, pays du botellón et de la semaine sainte, dire bonjour et au revoir ne peut être omis. Approchant un groupe d'une dizaine de personnes qu'il ne connaît pas, le nordique à tendance cartésienne calculera très rapidement que le rationalisme lui impose un bonjour et un au revoir collectifs du type "bonjour tout le monde ! Il est où le bar ?". Aller à l'essentiel, toujours;ne pas perdre de temps, jamais.

Prenez le temps d'en perdre un peu
En Espagne, seul pays à avoir inventé et mis en pratique le décalage horaire social ? tout faire deux heures plus tard que le reste de l'Europe - le temps est votre allié, n'essayez pas de courir plus vite que lui. Accrochez votre plus beau sourire, tenez-vous droit comme un i et le regard assuré, prenez le temps de saluer ce groupe un par un. Rappelez-vous qu'en Espagne vous ne dérangerez jamais personne. N'oubliez pas de faire de même lorsque vous quittez les lieux. C'est précisément parce que dire au revoir à tout le monde prend deux heures que c'est encore plus important ici. Après tout, même une sincère fatigue et un lit chaud ne remplaceront jamais le sourire coquin d'une jolie Cordouane vous invitant à la raccompagner jusqu'à chez elle. Autre forme de rationalisme, autre manière de "partir à la française".
TFM (www.lepetitjournal.com Madrid) mardi 17 juin 2008


Lire
L'Espagne pour les nuls - Episode1 
 

Retrouvez Les Karnets de TFM sur le Grand Bazart : www.legrandbazart.com

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet