Samedi 8 août 2020

L’ESPAGNE POUR LES NULS – Episode 3

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 06/10/2008 à 02:00 | Mis à jour le 15/04/2014 à 10:42

Tout comme commander une bière ou dire au revoir le contexte professionnel est une occasion de mettre à l'épreuve votre capacité d'adaptation et votre bonne humeur. Dans le pays "le plus heureux"mais le moins productif d'Europe, la mauvaise humeur n'a pas bonne presse et la bonne ambiance au bureau est une cause nationale. Travailler en Espagne : un oxymore ?

Vous êtes parti pour un an de stage en Espagne avec l'idée de peut-être trouver des débouchés pour votre carrière et avec l'espoir à peine dissimulé d'être remarqué par vos supérieurs. Un peu maladroitement sans doute, vous déclinez les invitations qui – pensiez-vous en bon héritier de la méritocratie républicaine – pourraient vous éloigner de la voie royale de la réussite individuelle.
Vous saluez rapidement vos collègues en arrivant, ne partagez pas leur goût pour les plaisanteries matinales - vous êtes d'un réveil plutôt difficile - ni leur tendance à enfiler les cañas au bar du coin avec le grand chef à la pause de midi. Travailler plus, pour gagner plus, c'est depuis longtemps votre credo. Rien ne sert d'être hypocrite, seul le travail paie.

Détendez la cravate et souriez
Pourtant au royaume de la bonne humeur et des grandes tapes dans le dos, les fous sont les rois et le groupe est le maître. La République de l'individu travailleur et méritocratique est une vieille sorcière hérétique. Souvenez-vous qu'au pays de l'Inquisition, il n'y a pas de place pour les révolutionnaires.
Vous serez aussi évalué sur votre aptitude à faire bloc avec le groupe, à le valoriser, à en partager les opinions. Sachez vous en accommoder et composez-vous un personnage au sourire figé. L'exercice est d'autant plus exigeant et plus nécessaire lorsque, emporté par les flots alcoolémiques, vous avez dormi à peine quelques heures les cinq nuits précédentes. La bonne humeur est une dictature qui ne peut se combattre. Prenez sur vous et souriez.
Travailler en Espagne ? Un sacerdoce.
TFM (www.lepetitjournal.com Madrid) lundi 6 octobre 2008

Lire L'Espagne pour les nuls
Episode1
Episode 2

Lire TFM
Retrouvez la rubrique de TFM sur le Grand Bazart : PLVCVNIK (Putain la vie c'est vraiment n'importe koi !)
www.legrandbazart.com

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

#MAVIEDEXPAT

L’Espagne sans clichés: la vie quotidienne, de l’entrain à la détente

Analena Maury propose une série de 5 analyses pour découvrir des grands traits -mais également des aspects moins évidents- du caractère espagnol, de la vie quotidienne et des codes du monde du travail

Sur le même sujet