Mardi 11 août 2020

Distribution (et achat) de masques : où, quand et comment ?

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 13/04/2020 à 18:15 | Mis à jour le 13/04/2020 à 18:45
Photo : Policia Nacional
coronavirus espagne

Avec la reprise des activités pour les entreprises des secteurs dits "non-essentiels", la question du port du masque resurgit, en particulier lorsqu’il est difficile de se tenir à moins d’un mètre de distance. Petit point sur la distribution de masques, l’achat en pharmacie, prix moyens, etc


Hier lundi le gouvernement a mis en place la distribution exceptionnelle sur tout le territoire de 10 millions de masques. Ces derniers sont réservés exclusivement aux travailleurs qui reprennent leur activité professionnelle et sont contraints d’utiliser le transport en commun, dans lequel il est très difficile de maintenir cette distance sociale d'au moins un mètre. La distribution aura lieu jusqu’à mercredi, en fonction de la fin de la période de Pâques dans les différents territoires du pays. Elle est réalisée à certains accès du métro des villes et des banlieues ainsi qu'aux principales gares d’échange de transport en commun de toute l’Espagne.


1,4 millions de masques à Madrid

Ainsi, la capitale reçoit 1,4 des 10 millions de masques qui seront répartis, entre 6 et 9 heures du matin, dans 16 stations de métro de Madrid (telles que Atocha, Chamartín, Nuevos Ministerios, Sol, Príncipe Pío ou Méndez Álvaro), dont la plupart coïncident avec d'autres modes de transport, et au total 51 dans toute la Communauté de Madrid. Avec la reprise de certaines activités, le métro a enregistré lundi, à l’heure de pointe, entre 6 et 8 heures, 34% de passagers en plus par rapport au lundi 30 mars, qui fut le premier jour de l'arrêt des activités "non-essentielles". Pour cette raison, le service de métro va être renforcé pour éviter les agglomérations.

En Catalogne, la Generalitat a dû rectifier après son annonce jeudi dernier qu'elle fournirait mardi 14 mars quatorze millions de masques aux pharmacies catalanes et en donnerait un à chaque Catalan avec sa carte de santé. Au final un million et demi de masques devraient être distribués à partir du 20 mars.


Des masques de 1,5 à 19 euros

L'Organisation de Consommateurs et Usagers OCU (l’équivalent espagnol de l’UFC-Que Choisir) a mené une enquête sur la disponibilité de masques avec un échantillon de 50 pharmacies à travers le pays qui permettent la vente à distance. Les données montrent que, dans le cas des masques réutilisables, ils ne sont disponibles que dans 6 pharmacies sur les 50 de l’analyse. Ce sont des masques avec un niveau de protection FFP2. Les prix varient de 6,95 à 19 euros par unité, ce qui donne un prix moyen de 12 euros.

Dans le cas des masques jetables (type "chirurgical"), seules 11 des 50 pharmacies disposent de ce type de masque. Elles les vendent toutes à l'unité, avec des prix allant de 1,5 à 2,85 euros et un prix moyen de 2,4 euros. En plus, presque toutes les pharmacies qui en ont imposent une limite d'achat (La limite est généralement de 4 à 5 masques par personne). 


Bas les masques

Il existe donc toujours une forte pénurie de ce genre de produits, ce qui a provoqué une importante augmentation des prix. En plus, la question que tout le monde se pose est si le port du masque finira par devenir obligatoire pour tenter d’endiguer la propagation du virus, comme c’est maintenant le cas dans plusieurs pays d’Europe Centrale, tels que la Slovaquie, la Slovénie, la République Tchèque, l’Autriche (dans les supermarchés) ainsi que certaines régions de Chine, Vietnam, Thaïlande, Venezuela ou Maroc. En France, le débat existe et actuellement plusieurs communes l’envisagent très sérieusement. 

Néanmoins, même si le port du masque n’est pas obligatoire, il est fortement recommandé, non seulement pour se protéger, mais aussi pour empêcher la transmission par des personnes infectées mais sans symptômes. En effet, contrairement à d'autres infections virales, le Covid-19 semble se transmettre aussi pendant la phase asymptomatique. C'est pourquoi les autorités sanitaires de différents pays -et maintenant aussi de l'Espagne- incluent la recommandation du port du masque plus largement qu'elles ne l'ont fait jusqu'à présent.


Solutions de fortune, mieux que rien


Face à la pénurie actuelle, de nombreux tutoriels se sont multipliés sur Internet pour bricoler un masque de fortune plus ou moins élaboré.


Totalement inefficaces pour certains, mieux que rien pour d’autres. Une chose est certaine, ils peuvent rapidement devenir des vecteurs de contamination s’ils sont manipulés à tout bout de champ, pas lavés après usage -lorsqu’il s’agit de tissu- ou mal mis. Ces remarques sont bien sûr valables pour les masques maison mais aussi pour ceux achetés dans le commerce.  Le Centre de contrôle des maladies (CDC) américain diffuse en espagnol et en anglais trois modèles possibles avec des degrés de complexité différents, selon le matériel dont on dispose. 
 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Amelie mar 14/04/2020 - 18:53

Merci beaucoup pour cet article. Où peut-on avoir la liste des pharmacies qui vendent des masques ? Cordialement

Répondre
Commentaire avatar

armelle ven 17/04/2020 - 08:35

Bonjour, Merci. Je vous fais suivre la réponse de la OCU à votre question. Cordialement. No podemos facilitar nombres de farmacias, aunque las tenemos pero no la damos porque las mascarillas se agotan de un día para otro. Y al revés, farmacias que un día no tienen pueden tenerlas al día siguiente. En este caso, el consejo es que busque los teléfonos de varias farmacias cercanas a su domicilio y llame para preguntar si tienen mascarillas e intentar reservas e ir a por ellas cuando pueda

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...

Sur le même sujet