Face à la crise énergétique, des réductions pour laver son linge en heure creuse ?

Par Colin Porhel | Publié le 23/08/2022 à 15:22 | Mis à jour le 23/08/2022 à 15:30
Photo : Oli Woodman - Unsplash
Les ménages britanniques sont invités à utiliser leurs appareils électriques en heures creuses

Pour éviter les coupures d’électricité cet hiver, les ménages britanniques sont invités à utiliser leurs appareils électriques en heures creuses. Le gestionnaire du réseau national électrique (ESO) pourrait même récompenser les foyers les plus vertueux d’une réduction de £6 par kilowattheure.

 

Alors que la colère se fait de plus en plus grande au Royaume-Uni, les autorités britanniques souhaitent inciter la population à se servir de leurs appareils énergivores, à l’image des lave-linges ou des lave-vaisselles, pendant les heures creuses. Objectif : éviter le risque de coupure d’électricité en cas d’hiver froid ; dans un contexte de réduction des importations. Les foyers pourraient ainsi bénéficier d’une réduction de £6 par kilowattheure utilisé en heure creuse, et pas entre 17h et 20h comme le fait la majeure partie de la population aujourd’hui.

 

« Nous sommes en train de développer un nouveau service dont les consommateurs pourront bénéficier cet hiver, et donnerons bientôt des informations supplémentaires », a reconnu un porte-parole de l’ESO. Selon le Sunday Times, le gestionnaire va soumettre l’idée du dispositif au régulateur du secteur, avec l’objectif de le voir aboutir d’ici fin octobre.

 

Un hiver difficile en perspective

Ces déclarations interviennent alors même que des millions de Britanniques ne peuvent déjà pas régler leur facture d’électricité. Et la situation devrait encore empirer dans les prochains mois, avec le rehaussement des plafonds des prix de l’énergie à partir d’octobre. Le coût moyen par foyer pourrait alors atteindre les £6 000 par an, selon certaines estimations, soit 20% du revenu disponible des ménages dans le pays. L’inflation, déjà au plus haut, pourrait atteindre les 13% d’ici à la fin de l’année.

 

Face à cette rentrée qui s’annonce difficile, Liz Truss, donnée favorite pour remplacer Boris Johnson à la tête du gouvernement, a déjà annoncé privilégier les baisses d’impôts. Son concurrent, Rishi Sunak, plaide quant à lui en faveur d’une aide directe aux consommateurs.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale