Jeudi 29 octobre 2020

L'EAU À JAKARTA - Des solutions au quotidien

Par Claire Quillet | Publié le 10/10/2017 à 15:24 | Mis à jour le 08/11/2019 à 11:54
Photo : ©Mathilde D.
eau_jakarta

Au cours des deux dernières semaines, nous avons essayé de sensibiliser la communauté des expatriés vivant à Jakarta aux problèmes environnementaux liés à l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Les conditions sanitaires ne sont certes pas idéales dans la capitale indonésienne, mais il existe des solutions et des astuces qui peuvent nous éviter bien des maladies.

Pour compenser la mauvaise qualité de l’eau qui coule de nos robinets et éviter d’être contaminé, une première solution envisageable est le traitement de l’eau par osmose inversée. Cette technique permet d’éliminer tous les agents pathogènes et métaux lourds contenus dans l'eau. La majorité des compagnies d'embouteillage d'eau en Indonésie utilise ce procédé. Même si le procédé est simple, il n’est cependant pas réalisable à la maison. Si ce système est excellent pour éradiquer les impuretés de l'eau, il faut être conscient aussi qu'il élimine par la même occasion tous les minéraux qui eux, sont bénéfiques pour la santé. C’est ainsi que l’osmose inversée élimine 92 à 99% du calcium et du magnésium. Pour compenser ce manque, une solution consiste à consommer parallèlement de l’eau minérale en bouteille et de changer régulièrement de marque pour varier les minéraux contenus dans chacune d’elles. Une autre source de minéraux plus traditionnelle et locale est l'eau de coco fraîche. Une tasse de noix de coco verte contient 10% des apports quotidiens recommandés en vitamine C, 15% en magnesium, 17% en manganèse, 17% en potassium, 11% en sodium et 6% en calcium.

Dans tous les cas, pour éviter toute contamination de l'eau potable, il est essentiel de la stocker dans un endroit propre, soit un pot d'eau ou des bouteilles qui doivent être nettoyés régulièrement.

Les glaçons sont-ils dangereux ?

On se pose aussi souvent la question de savoir si on peut boire de l'eau glacée, du thé ou du jus. La réponse est très simple, pour reconnaître un bon glaçon il suffit de le regarder. Le cube de glace fabriqué à partir d'eau bouillie est très clair et transparent par rapport aux autres, car pendant le processus d'ébullition, les gaz emprisonnés dans l'eau sont enlevés.

Les Indonésiens sont très conscients de la qualité de l'eau, et par conséquent ils font tous bouillir l'eau avant utilisation et ne fabriquent de la glace qu'à partir d'eau bouillie ou d'eau embouteillée.

​ ©Mathilde D. ​
©Mathilde D.

Peut-on consommer des fruits et des légumes crus en toute sécurité ?

Le régime alimentaire des expatriés contient une grande variété de plats crus, comme notamment les salades, alors que les Indonésiens qui connaissent les risques de contamination aux bactéries et aux pesticides à travers l’eau mangent des aliments très cuits et pratiquement aucune salade, hormis lalapan ou gado gado.

Il faut donc impérativement laver les fruits et les légumes avant de les consommer, et pour cela il existe plusieurs solutions :

• le lavage à l’eau salée, en mélangeant 2 cuillères à café de sel dissout dans 4 tasses d'eau chaude.

• le trempage au vinaigre est une autre alternative. Si vous n'avez pas de vinaigre, le jus de citron fera également l'affaire. Remplissez un grand bol avec 4 doses d'eau et 1 dose de vinaigre puis faites tremper les fruits et les légumes pendant 30 à 60 minutes avant de rincer abondamment à l'eau potable. Ce procédé permettra également de garder vos aliments frais pendant plus longtemps et d'éviter toute détérioration. C'est un gagnant-gagnant!

• le spray pour fruits et légumes fait maison est une bonne solution pour les plus pressés. Dans une bouteille en verre, mélangez 1 cuillère à soupe de jus de citron, 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc et 1 tasse d'eau. Secouez vigoureusement le mélange avant de pulvériser généreusement sur votre produit.

L'utilisation de l'eau du robinet pour la cuisson des pâtes, du riz ou des légumes est faisable car l'eau bouillie permet l’élimination des bactéries.

Il est également essentiel de couvrir les aliments car certaines bactéries sont transportées par les mouches des excréments aux aliments. 

Douche ou bain, qu'elle est la meilleure solution ?

En ce qui concerne la douche, on peut utiliser une pomme de douche spécifique avec un filtre, mais ces solutions n’assurent pas l’élimination complète des bactéries. En revanche, ajouter 1 à 2 bouchons de liquide désinfectant comme le Dettol dans l'eau du bain garantit une bonne hygiène. Attention cependant, bien que considéré comme un désinfectant doux, ce produit ne doit pas être utilisé pour les bébés, sauf sur avis médical.

La façon la plus simple et la moins coûteuse de rester en bonne santé est de ne jamais oublier de se laver les mains avec du savon et de l'eau courante avant de manger, après avoir utilisé les toilettes, avant et après avoir changé la couche d’un bébé, avant de nourrir les enfants et avant de manipuler les aliments. C’est évident, mais nous l’oublions souvent. Pourtant ce simple geste réduit de 45% le risque de diarrhée. Lorsque vous ne pouvez pas vous laver les mains avec de l’eau et du savon, utilisez un désinfectant pour les mains contenant de l'alcool.

La qualité de l'environnement ne dépend pas uniquement de notre comportement. Encore une fois, le contaminant principal de l'eau provient d'excréments humains. Même les personnes ayant une hygiène appropriée peuvent être affectées par le comportement impropre de leur voisinage. Il est de notre intérêt de soutenir l'amélioration de l'assainissement pour toute la communauté car l'assainissement est l'affaire de tous.

Nous vous recommandons

Claire Quillet

Claire Quillet

Géologue de formation et installée en Indonésie depuis 18 ans. Claire a travaillé pour l'UNICEF en tant que spécialiste de l'eau et de l'assainissement. Elle est aujourd'hui directrice de la société TSB (Towards Sustainable Businesses)
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Jakarta

ÉCHAPPÉE BELLE

Les îles Karimun Jawa ou 50 nuances de bleu

Du bleu, du bleu et rien que du bleu ! C’est ainsi que l’on pourrait décrire l’archipel des Karimun Jawa. Partons à la découverte de ce petit paradis encore peu fréquenté.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.