Lundi 19 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PATRICK KELLY - Qu'est ce que l'hypnose? (Publi-info)

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 14/05/2014 à 22:00 | Mis à jour le 15/05/2014 à 02:21

Patrick Kelly est hypnopraticien et pratique son activité en France ainsi qu'à Berlin. Présenté lors d'un précédent article, il vous propose désormais de découvrir les différentes pratiques qu'ils utilisent lors de ses séances, illustrées d'exemple afin de mieux comprendre le fonctionnement de l'hypnose et dans quels cas, elle peut s'avérer utile, voire salvatrice

L'hypnose est définie scientifiquement au début des années 2000 comme étant un état n'étant ni éveil, ni sommeil mais, modifié de conscience situé entre ces deux frontières. Il est important de savoir que l'inconscient (90% du cerveau pour 10% du conscient) ne fait que ce qu'il veut, que rien ne peut lui être « imposé » et, qu'il dispose toujours d'une intention positive. Parfois certaines personnes disent : "c'est plus fort que moi", c'est sur cette partie que l'on travail en hypnose. La question est : être en état d'hypnose, est-ce un état modifié de conscience ou un « re-éveil » de la conscience ? Un grand débat mais quelle que soit la position, cela permet d'aller d'un comportement vers un autre, choisi et voulu.

L'hypnose présente l'avantage de n'avoir aucune contre-indication particulière, et permet à l'inconscient de déconnecter certains liens pour en recréer d'autres permettant à la personne d'atteindre ses objectifs.
Cette méthode s'applique donc à de nombreuses situations telles que les addictions (alimentaire, tabac, jeux, drogues,etc...), les changements comportementaux (deuils, manque de confiance, besoin de retrouver le calme, pouvoir parler en public, etc ?), mais aussi les phobies (avion, bateau, araignées, etc...). Afin d'illustrer comment l'hypnose peut accompagner un client, nous allons prendre l'exemple de la phobie.

Ludwig consulte pour une phobie de l'avion
L'hypnothérapeute va lui demander d'évaluer sa phobie sur une échelle de 0 à10 (10 étant la phobie au maximum, 0 il n'y a plus rien). Cela est le « repère». L'hypnothérapeute va ensuite expliquer à Ludwig (consciemment) qu'il va l'accompagner au cinéma pour voir son propre film « virtuellement » (l'inconscient ne faisant pas la différence entre réel et irréel, cela est un avantage utilisé ici). Ludwig va s'installer dans la salle de cinéma et voir le film de lui même dans la situation phobique et arrêtera le film juste avant que la phobie soit là.

Une fois en état d'hypnose, Ludwig est accompagné par l'hypnothérapeute et fait ce qui est indiqué plus haut. Puis (toujours sous hypnose), Ludwig est invité à se rendre cette fois-ci dans la salle de projection. De cet endroit, il ne peut plus voir le film qui a repris mais voit le Ludwig dans la salle, regarder le film qui continue à se dérouler et il constate que Ludwig va bien et que tout se passe bien pour lui. Enfin, le film se termine et Ludwig (toujours sous hypnose) va pouvoir réintégrer la salle et le Ludwig assis dans cette salle. Il s'aperçoit alors que tout va bien.

L'hypnothérapeute va faire « sortir » ou « revenir » Ludwig de son état d'hypnose à l'état d'éveil. Il va alors poser la question de départ (évaluer sa phobie sur une échelle de 0 à10). Dès la première séance la phobie a souvent disparue (0). Dans ce cas (en une ou deux séances), on invitera Ludwig à refaire une dernière séance 24h avant de prendre l'avion afin qu'il puisse désormais voyager à jamais sans même se poser de questions.


Patrick KELLY à Berlin du 16 au 22 juin 2014 inclus (U-NollendorfPlatz oder Wittenbergplatz) plus d'infos sur http://www.hypnopraticenberlin.eu et RDV par téléphone au 030 8939 8899

A relire : 

http://www.lepetitjournal.com/berlin/pratique/171441-patrick-kelly-hypnopraticien-et-passionne-des-autres

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Notre-Dame: point d'étape sur un chantier titanesque

Lundi redémarre le gigantesque et complexe chantier lancé après l'incendie qui a ravagé la toiture de Notre-Dame de Paris, interrompu le 25 juillet dernier en raison des risques de contamination...

Sur le même sujet