Dimanche 25 octobre 2020

Les différentes capitales polonaises à travers le temps

Par Emma Monbrun | Publié le 27/09/2020 à 14:18 | Mis à jour le 27/09/2020 à 14:18
capitales Pologne

La Pologne a pour capitale Varsovie, mais d'autres villes ont également joué ce rôle à travers le temps: Cracovie est la plus connue, mais quelles sont les autres villes? Nous vous donnons la liste !

 

Petite mise au point

Au Moyen Âge, le terme «capitale de la Pologne» avait une signification différente de celle que nous connaissons aujourd’hui. Les souverains n'avaient pas de sièges permanents. Ils voyageaient constamment et toutes les questions d'importance nationale ou locale étaient traitées “sur place”.

 

Gniezno, berceau de la Pologne

À la création du royaume de Pologne en 1025, Gniezno (qui signifie “nid”) est considérée comme la première capitale officielle du royaume. Elle est mentionnée comme “capitale” dans la lettre de Mieszko 1er destinée au Pape (considérée comme le plus ancien document officiel polonais). Les successeurs de Mieszko 1er formant la dynastie Piast, y seront couronnés. Gniezno est restée au fil du temps une ville d’importance.

 

Une capitale qui déménage en permanence

Suite à la destruction de Gniezno, Casimir le restaurateur, qui porte bien son nom, décida de restaurer le pouvoir polonais à Cracovie. Pas pour très longtemps.

Płock devint capitale politique de Pologne de 1079 à 1138.

Puis ce fut le tour de Poznań, sous le règne de Przemysł II (1295-1296).

La Pologne se fragmenta par la suite en plusieurs duchés. Cracovie, avec Wrocław et Sandomierz étaient alors les trois “capitales” du Royaume de Pologne.

 

Cracovie, 500 ans d’apogée

Cracovie est mentionnée pour la première fois en 965. Son histoire et son rayonnement sont millénaires.

Au XIVe siècle, sous l’impulsion de Ladislas 1er, Cracovie fut choisie comme capitale du royaume réunifié. L’édification de la première université de Pologne en 1364 n’apportait que plus d’éclat culturel à la ville. Cracovie fut la résidence historique des souverains polonais de deux dynasties (Piast et Jagellon).

 

Varsovie, dernière capitale pour de bon?

Sigismond III de la dynastie Vasa fut le premier à déménager à Varsovie en 1596 pour en faire la nouvelle capitale. Deux raisons à cela:

  • La première était de trouver un endroit pour se retrouver à mi-chemin entre la Pologne et la Lituanie.
  • La deuxième, et non pas des moindres: L’incendie du château Wawel (Cracovie) en 1595 suite à une expérience alchimique!

Varsovie a donc été officiellement appelée "la ville de résidence de Sa Majesté". Même lors des partitions de la Pologne, alors que le territoire avait été partagé entre l’Autriche, la Prusse et la Russie. Varsovie fut la capitale du Duché de Varsovie entre 1807 et 1815. C’est d’ailleurs en 1815 que le Royaume du Congrès de Pologne fut créé avec pour capitale, toujours Varsovie.

 

La chaise musicale des capitales polonaises (1918-1945) 

Pendant les quelques jours qui suivirent l’indépendance de la Pologne en 1918, Lublin accueillit le Gouvernement populaire provisoire d'Ignacy Daszyński.

De septembre à novembre 1939, le gouvernement polonais en exil résida à Paris, à Angers, puis à Londres en 1940 !

Łódź, Cracovie et Lublin seront à tour de rôle capitales polonaises pendant la Seconde Guerre Mondiale.

En 1945, Varsovie était en ruine. C’est pourquoi, pendant quelques mois, Łódź fit office de capitale de la Pologne d'après-guerre. 

 

Le fin mot de l’histoire

Varsovie petit à petit reconstruite, retrouva (une bonne fois pour toute) son rang de capitale de la Pologne.

En 1952, il est enfin inscrit dans la constitution que Varsovie est bel et bien capitale de La République populaire de Pologne.

Encore aujourd’hui, vous pouvez admirer la colonne du roi Sigismond (la photo de l'article) que lui ont offert les Varsoviens, afin de le remercier d’avoir choisi leur ville comme capitale.

 

Nous vous recommandons

IMG_3948

Emma Monbrun

Étudiante puis expatriée à Wrocław, Pologne, je suis professeur FLE depuis 3 ans. Passionnée d'Histoire, des langues et des relations franco-polonaises, maintenant rédactrice pour lepetitjournal.com à Varsovie.
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Béné#thequeen lun 28/09/2020 - 10:45

Toujours des lectures très enrichissantes et intéressantes Emma.... je ne connaissais pas ! je partage !

Répondre
Commentaire avatar

Emma mar 29/09/2020 - 20:27

Merci beaucoup! Ravie que les articles t’intéressent, n'hésite pas à partager ton avis, qui je sais seront toujours constructifs! :)

Répondre
Commentaire avatar

Emma mar 29/09/2020 - 20:18

Merci! Ravie que les articles t’intéressent! N’hésite pas à me partager tes avis, qui je sais seront toujours constructifs!

Répondre
Commentaire avatar

ROGER ZDZISLAW KNADE lun 28/09/2020 - 09:18

À Gniezno il y avait des richesses accumulées par Mieszko I et Bolesław le Brave, pendant leurs règne. En 1038-39(?) le prince tchèque Brzetysław I a fait une invasion dévastatrice de la Pologne, qui a été affaiblie et plongée dans le chaos. Les reliques inestimables de St. Adalbert, St. Gaudenty, des restes de St. Wojciech ...ils ont été emmenés à Prague. Les Tchèques ont détruit la ville, voulant que cela brise le pouvoir de leur voisin du nord et rembourse leurs défaites antérieures.

Répondre

Que faire à Varsovie ?

TOURISME

PKiN - Un emblème contesté

Après avoir longtemps fait planer l'ombre de l'URSS sur la capitale polonaise, le Palais de la Culture et de la Science (Pałac Kultury i Nauki ou PKiN) est aujourd'hui un symbole de Varsovie.