Samedi 21 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mode d’emploi des konbini, ces petits magasins japonais ouverts 24h/24

Par Charlotte Gide | Publié le 31/05/2019 à 12:41 | Mis à jour le 20/06/2019 à 10:44
japon konbini

Les épiceries iconiques japonaises connues sous le nom de konbini store sont présentes partout sur l’archipel. Mais qu’y trouver et que peut-on y faire ? Explications. 
 

Jeune expatrié ou résident au Japon depuis déjà des années, il est impossible de passer à côté des konbini. Ces commerces de proximité tiennent leur nom de l’anglais « convenience store » signifiant aussi « magasins pratiques ». Ils sont ouverts 24h/24, 7j/7 et même 365 jours / 365, pendant les jours fériés ou la Golden Week. Ils sont fréquentés quotidiennement par la population ; on en dénombrerait près de 60.000 partout dans le pays, soit 1 pour 2000 habitants. Ils se trouvent partout, à tous les coins de rues et près des gares. Bref, si vous avez besoin de quoi que ce soit, les konbini store seront toujours disponibles. Vous pourrez en trouver sous plusieurs enseignes : Seven Eleven, Lawson ou Family Mart pour les plus grandes franchises. 
 

Ce type de commerce a été importé des Etats-Unis dans les années 60. Depuis, ils connaissent une expansion croissante, soit près de 5% de plus par année. En 2008, ils ont même réalisé plus de chiffres d’affaire que les supermarchés, prouvant ainsi leur importance et leur ancrage dans la culture japonaise. Family Mart à elle seule compte 23 816 magasins partout sur l’île en 2019 et son chiffre d’affaire est astronomique : 8 380 millions de yens. Au total, les konbini font plus de 10.000 milliards de yens de recettes ; les franchises les plus performantes sont les Seven Eleven, les Lawson, puis les Family Mart et enfin les Circle K Sunkus et les Minimart. Ils compteraient chacun près d’1,5 million de clients par mois. Les autres chaînes de konbini store que l’on peut croiser sont les AM PM et les Heart In.

 

konbini japon

 

Plats préparés et épicerie

 

Il est 3h du matin et vous avez un petit creux ? Plus rien dans le frigo ? Et bien, les konbini sont là ! Ils vendent toutes sortes de nourriture, allant des spécialités traditionnelles déjà préparées (nouilles soba, onigiri, bento, sushis…) aux biscuits apéritifs, aux nouilles instantanées ou même aux gâteaux sucrés japonais. Niveau boissons, c’est aussi le paradis. Toutes placées dans les rayons frais, il y en a pour tous les goûts : canettes de café ou de thé, boissons aux fruits, eau, bières… Alcoolisées ou non, elles seront toujours fraîches, à n’importe quelle heure de la journée… ou de la nuit ! 
 

Outre la nourriture, il est aussi possible d’y trouver des magazines et des journaux, des parapluies (si vous oubliez le vôtre à la maison), des cigarettes et même des vêtements de rechange (notamment des chemises, cravates…). Il y a aussi tous les produits de première nécessité comme les brosses à dent, les dentifrices, du savon et même des cosmétiques. Bref, le petit oubli pendant ses courses est vite réparé après un rapide tour dans un konbini. Les produits sont un peu plus chers que dans les supermarchés, mais ils dépannent rapidement dès qu’il manque un petit quelque chose. D’ailleurs, il est possible de manger sur place, puisque des micro-ondes et de l’eau chaude sont à disposition pour faire cuire ses nouilles instantanées ou son riz. 

 

japon konbini

 

Après la nourriture… les services

 

Les konbini, c’est aussi différents services. Le lieu fait office de poste. On peut donc y acheter des timbres, faire affranchir son courrier ou ses colis. Ils proposent également un service de livraison de bagage, le takkyubin, très utilisé par les japonais. Il suffit de déposer sa valise dans le convenience store et de donner le lieu de livraison, ce qui évite de transporter ses bagages toute la journée dans les transports bondés. Dans ces magasins, il y a parfois des médicaments de base comme de l’aspirine ou des antidouleurs pour un besoin urgent. 
 

Dans les coins, vous y verrez des photocopieuses et des fax en libre-service, des imprimantes pour photos et même des recharges pour téléphone. Les ATM, les distributeurs automatiques de billets, y sont aussi accolés la plupart du temps. Dans ce même type de commerce, des bornes vertes souvent placées dans les entrées servent à acheter des places de concerts, de spectacles et même certaines entrées pour les musées. Plus étonnant, il est possible de payer ses factures d’électricité, d’eau ou de gaz directement dans les konbini. Certains proposent un service de lessive et de pressing, mais cela est plus rare. Le wi-fi est totalement gratuit. Si vous passez devant un konbini, sachez que vous pouvez vous y arrêter pour utiliser les toilettes gratuitement et librement, qui d’ailleurs sont toujours plutôt propres pour ce genre d'endroit. 

 

konbini japon

 

Bientôt…


 
De nombreux konbini store ouvriront leurs portes… sans aucun personnel à l’intérieur. En janvier dernier, le premier magasin sans vendeur et sans caisse a ouvert à la gare d’Akabane. Il suffit d’y entrer en bipant sa carte PASMO ou SUICA, de sélectionner ses articles en les passant sur une machine, puis re-scanner sa carte pour payer. Lawson est en train de tester plusieurs types de ces konbini automatiques qui devraient fleurir un peu partout dans la capitale dans les prochaines années à venir. 
 

Nous vous recommandons

charlotte-gide-journaliste

Charlotte Gide

Etudiante en journalisme, atteinte de cinéphilie aiguë depuis 23 ans. Aime la culture asiatique, les voyages et les koalas.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.