TEST: 2283

La Domus Tiberiana rouvrira après 40 ans

Par Karine Gauthey | Publié le 28/01/2021 à 16:16 | Mis à jour le 28/01/2021 à 16:20
domus tiberiana

La Domus Tiberiana, l'un des principaux palais impériaux de la colline Palatine de Rome, rouvrira ses portes au public en 2021, après plus de 40 ans.

 

L'ancien bâtiment, dont la façade comprend de grandes arches surplombant le Forum romain, est situé dans la zone nord-ouest de la colline Palatine, entre le temple de la Magna Mater et les pentes du Forum. Construit comme un somptueux palais par l’empereur Tibère (qui régna de 14 à 37 après JC et remplacé par Caligula), une partie du bâtiment fut par la suite incorporée dans la Domus Transitoria de Néron.

 

Un peu d’histoire

Sous l’Empire, Rome s’est largement développée et les Empereurs ont décidé de faire bâtir sur le mont Palatin (siège du palais des empereurs) des demeures représentatives de leur pouvoir. Ainsi, Auguste inaugure cette tradition, à sa suite, de nombreux travaux d’aménagement seront entrepris pour aboutir aux “Palais Impériaux” dont on peut encore admirer les vestiges aujourd’hui : Domus Augustana, Domus Flavia, Domus Tiberiana, Palais Sévèrien, etc.

La Domus Tiberiana se situe au Nord-Est, entre le temple de Magna Mater et les pentes donnant sur le forum ; construite par l’Empereur Tibère (successeur d’Auguste) et transformée par Caligula, elle a subi de nombreux dégâts lors de l’incendie de 64 qui dévasta une grande partie de la ville, puis en 80. Par la suite, elle connut bon nombre de travaux de restaurations grâce à Domitien, Trajan et Hadrien, mais fut encore une fois endommagée sous Commode, alors qu’elle abritait les Archives Impériales. 

Au XVIe siècle, le Cardinal Alexandre Farnèse décide d’embellir les ruines de la Domus Tiberiana en y installant de fastueux jardins (les Jardins Farnèses).

 

Un réouverture prochaine

Le directeur, Alfonsina Russo, a déclaré que les travaux de fouille (menés avec la contribution des universités italiennes et étrangères) du complexe sont actuellement en voie d'achèvement. Selon lui, il s’agit du "premier des palais impériaux conçu de manière organique et monumentale". Les travaux de restauration ont permis de découvrir quelques surprises, dont une tombe familiale, supposée datée du XIIIe siècle, contenant les restes de « sept personnes peut-être tuées par une épidémie ou un événement traumatique », sur laquelle des tests sont en cours. Par ailleurs, grâce aux fouilles effectuées, des traces d’activités liées aux Horti Farnesiani et datant du 18ème siècles ont été attestées.

Les visiteurs se verront présenter un itinéraire lié aux activités de la cour impériale à travers trois thèmes: la vie quotidienne, le commerce et l'économie, et la religion. La nouvelle visite, qui débutera au Clivio della Vittoria et comprendra une exposition de découvertes anciennes, a été décrite par Alfonsina Russo comme « un cadeau que nous voulons offrir à notre public ».

 

Sur le même sujet
Karine Gauthey

Karine Gauthey

Rédactrice en chef et Directrice d'édition bénévole pour Lepetitjournal.com/Rome
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale